Menu

The encounterPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ 1969. Amazonie. Loren McIntyre, photographe américain du National Geographic, s'égare en suivant dans les profondeurs de la forêt amazonienne des habitants de la vallée Javari, les Mayurona, le peuple chat. Une expérience profondément troublante aux limites de la conscience humaine que découvre un jour Simon Mc Burney dans un livre de Petru Popescu, " Amazon Beaming". Quelques années plus tard, il décide de relater cette histoire seul sur scène. A l'ère du numérique et d'une technologie avancée, l'artiste-interprète choisit de faire entrer les spectateurs dans la jungle par le biais d'un plateau où règne l'artificialité et le non-naturel...une manière de " faire comprendre ainsi la puissance de l'imagination" et de faire réaliser également que même au coeur d'un univers extrêmement urbain, "on ne peut échapper à la nature". Au moyen d'enregistrements que délivre son téléphone, de samples de bruitages qu'il crée en direct sur le plateau, il narre avec ferveur cette démarche, colonialiste au départ, d'un homme qui vient PRENDRE des photos, donc s'approprier quelque chose qui ne lui appartient pas, et qui, du fait du basculement de la situation, en faisant l'expérience de la résistance et de la survie, va expérimenter avec son corps devenu vulnérable en substance un monde qui disparaît.

Lire la suite : The encounter : une immersion binaurale mémorable dans la vallée Javari de Simon Mc Burney

Duo sur NougaroPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ Les Demi-Frères, Duo sur Nougaro reprennent avec verve et humour les standards du chanteur de Toulouse dans un spectacle exceptionnel.

Lire la suite : Les Demi-Frères, Duo sur Nougaro : les standards du chanteur toulousain repris avec verve

Mais il faut bien vivrePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Antoine Wellens est auteur et metteur en scène pour la cie Primesautier Théâtre. Il a publié "Elektrik Capharnaüm" aux éditions de la Musaraigne, "L’antégone D’ ou que dit le cochon quand le fermier l’égorge ?" chez L’Harmattan et "Est-ce qu’un cri de lapin qui se perd dans la nuit peut-encore effrayer une carotte ?" aux éditions de l’Appartement.

Lire la suite : Antoine Wellens : "Le théâtre n’est pas seulement le miroir du monde, c’est aussi tenter de lui...

HIstoire d'amourPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Le texte de Régis Jauffret est aussi aussi violent que bouleversant ; il narre l’histoire d’un jeune professeur d’anglais qui croise une inconnue dans le métro et s’éprend follement d’elle. Follement, sans exagération ni métaphore. Incapable de maîtriser le déferlement d’émotions qui l’envahit, ses instincts prennent le dessus et il poursuit la jeune femme, Sophia, jusqu’à chez elle. La viole ensuite parce que cette dernière, paralysée de peur, n’émet aucun son, ne manifeste que peu de gestes de défense et qu’il prend cela pour un accord tacite. Le réveil est plus douloureux ; il est interpellé par la police, placé derrière les barreaux jusqu’à ce que la plainte soit retirée une semaine après le méfait. Encouragé et aveugle, il retourne alors chez elle et ne cesse de la harceler, moralement et physiquement, jusqu’à ce qu’elle cède, résignée et brisée, l'épouse et lui donne une descendance.

Lire la suite : Histoire d'amour : Sur les planches, l'amour et la violence s'affrontent en bulles

Songe d'une nuit d'étéPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Douze heures de Shakespeare en théâtre, en danse, en opéra, en cinéma, en vidéo, en performance...une nuit entière pour célébrer le 400ème anniversaire de la mort du dramaturge anglais. Un pari relevé par la promotion sortante de la licence théâtre de l’Université Paul-Valéry montpelliéraine, c'est à dire 100 étudiants encadrés par des professionnels de la scène sous l'égide de Laurent Berger. To be or not to be avec eux ce soir-là? Il n'y a pas à se poser la question!

Lire la suite : After Shakespeare : les étudiants de Paul Valéry offrent un long songe d'une nuit d'été au...

PoisonPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Pays-Bas. Une salle d'attente impersonnelle pour un rendez-vous éprouvant. Un homme, une femme. Un passé. Ils se sont aimés, ont eu un fils, Jacob, fauché par un camion et enseveli non loin de là. Lui est parti un soir de veillée de nouvel an. Un 31 décembre 1999 à 19h10 exactement. Elle ne l'a pas retenu. 30 secondes avant qu'il ne démarre. Une éternité.

Lire la suite : Poison : une mise en scène intimiste pertinente sur la résilience

Dom JuanPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Qui ne connaît pas l'histoire de ce jeune homme culotté et arrogant, qui tient son origine d'une légende médiévale, devient prétexte à une pièce de théâtre en 1630 avec Tirso de Molina et achève de se transfigurer en mythe en 1665 avec la version de Molière? Dom Juan est ainsi devenu un personnage aux interprétations et questionnements inépuisables.

Lire la suite : Dom Juan : la version décapante et jubilatoire de Jean-François Sivadier

Camille contre ClaudelPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ Hélène Zidi donne vie à une femme exceptionnelle dans ce spectacle où se côtoient à époque distanciée Camille Claudel jeune, à l’âge mûr et âgée. La scène s’éclaire sur un atelier de sculpture où sont posés ci et là des modèles de visages, des amoureux s’enlaçant et autres travaux en cours de réalisation. Le portrait de Rodin trône sur un tabouret haut sis derrière la table de travail. L’expression du visage semble avoir été prise sur le vivant pour être figée dans la matière.

Lire la suite : Camille contre Claudel : une vie d’amour-passion qui bascule dans une détresse mêlée d’impuissance

Oiseau bleuPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ « Comme un enfant aux yeux de lumière, Qui voit passer au loin les oiseaux, Comme l’oiseau bleu survolant la terre, Vois comme le monde, le monde est beau », extrait de la chanson "L’oiseau et l’enfant "de Marie Myriam.

Lire la suite : L’Oiseau Bleu : Gaël Giraudeau prend son envol au Studio Hébertot

RosairePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Résumer ce qui se trame dans ce Rosaire des voluptés épineuses est un exercice de haute voltige au succès impossible...il faut donc en premier lieu accepter cette imagination schizophrénique qui narre la rencontre surréaliste d'un dandy poète et criminel du nom de Lancelot avec la médusante Dame du Lac ; cette dernière étant une sorte de double de la "maîtresse chanteuse", " l'attrape-nigaude à divulgation permanente" que le jeune homme a empoisonnée. Il semble qu'elle vienne rejouer la scène sous l'œil diablotin d'un serviteur de l'hôtel : Carlton à la " dignité de carton-pâte"....mais rien n'est moins sûr. Apparaissent soudain, durant la conversation décalée au fil directeur qui se mord la queue de ce duo implacable, deux gangsters qui achèvent de mettre en déroute la logique...

Lire la suite : Le rosaire des voluptés épineuses : un "In memoriam Rodanski" remarquable

Nicole FerroniPar Justina Zilyte - Lagrandeparade.fr/ Elle fait le buzz sur internet, on la voit à la télévision, on l'entend sur France Inter et on peut même la rencontrer dans le petit mais néanmoins très actif théâtre de L'Albarède aux confins du pays héraultais.

Lire la suite : L’œuf, la poule ou Nicole ? : un chemin du savoir semé d'éclats de rire

PézenasPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Marcel Pagnol a pu écrire: « Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris, Molière est né à Pézenas. » Et en effet, en compagnie des acteurs de l'Illustre Théâtre, Molière sillonna le Languedoc presque dix ans et passa près d'un an à Pézenas où il trouva l'inspiration de certaines de ses pièces les plus célèbres.

Lire la suite : Pézenas 2016 : Molière et le Théâtre dans tous ses éclats

Nuit d'ivressePar Alexia Becker - Lagrandeparade.fr/ C’est au Terminus, un bar situé à proximité d’une gare parisienne, que se rencontrent par hasard Jacques Belin, un présentateur vedette de jeux télévisés et Simone Keller, une taularde un brin vulgaire en permission de quelques jours. Alors que Jacques, déjà fortement alcoolisé, attend sa fiancée qui ne viendra pas et que Simone patiente dans l’attente de son train qui doit l’emmener chez sa sœur dès le lendemain, ces deux êtres que tout oppose, poussés par leur solitude respective, vont discuter et s’enivrer ensemble toute la nuit durant. Et ce n’est pas le barman, fier d’accueillir l’animateur dans son bar, qui va les arrêter. La nuit s’annonce mouvementée et le réveil difficile...

Lire la suite : Nuit d’Ivresse : la comédie culte de Josiane Balasko revisitée

ArlequinPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Quelle pagaille amoureuse à Venise! Clarice, fille du marchand Pantalone de Bisognosi, est sur le point d'épouser celui qu'elle aime éperdument, Silvio, fils du Docteur Lombardi, lorsque survient le bariolé Arlequin au message trouble-fête : son maitre, Federigo Rasponi, premier prétendant de la belle et que l'on croyait mort, est en ville et souhaite concrétiser les fiançailles. C'est en fait Béatrice, la sœur du défunt jeune homme transpercé d'une épée par Florindo Aretusi, qui se présente, déguisée en homme pour masquer son identité...Elle souhaite en effet, par ce stratagème, pouvoir rester libre de ses mouvements, et retrouver celui qu'elle aime, ce même Florindo, qui a fui Turin pour échapper à son statut de meurtrier.

Lire la suite : Arlequin serviteur de deux maîtres : la délicieuse comédie d'intrigue du Piccolo Teatro


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal