Menu
Les fureursPar Daniel Bresson - Lagrandeparade.fr/ Dès le début du spectacle, le décor est planté : un parallélépipède en fer comme prison, un mannequin abandonné côté cour, le premier rang de la salle condamné. Puis des cris, des bruits stridents et du sang projeté : Gilles Ostrowsky apparait sur scène dans un accoutrement incroyable et ne va pas nous lâcher pendant 1h15.

Lire la suite : Connaissez-vous l'histoire des Atrides ? Venez savourez la version furieuse de Gilles Ostrowsky !

Peter BrookPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Marie-Hélène Estienne travaille aux côtés de Peter Brook ( metteur en scène de nombreux pièces pour la Royal Shakespeare Company, fondateur du Centre International de Recherche Théâtrale et producteur de plus d’une quarantaine de pièces à l’envergure internationale) depuis 1976.

Lire la suite : Marie-Hélène Estienne : "Il n'y a pas de théâtre sans partage."

Le jeu de l'amourPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  Oubliez la version du « Jeu de l’amour et du hasard » que vous avez lue ou vue jouer quand vous étiez au lycée. Salomé Villiers, qui joue Silvia, en a fait une version moderne des plus réjouissantes. Elle sait très bien que le texte et l’écriture de Marivaux sont sublimes. Elle a réussi le tour de force d’avoir recours à la vidéo sans que ce soit redondant ou prétentieusement conceptuel. A la manière d’un clip pop-rock, très Horror Picture Show, en intro, elle rythme la pièce avec encore plus d’humour et d’énergie.

Lire la suite : Le jeu de l'amour et du hasard de Salomé Villiers : on peut badiner avec Marivaux

Conseil de famillePar Alexia Becker - Lagrandeparade.fr/ Ce n’est pas un repas de famille tout à fait ordinaire qui s’annonce. Flo, l’ainé d’une fratrie, a donné rendez-vous  à sa sœur, Fanny, et à son frère, Ben, quelques temps avant d’accueillir leur mère pour dîner. Fanny est une mère de famille, déprimée et complexée sur son poids, qui est embauchée dans la société de Flo, tandis que son frère, Ben, est un artiste qui n’arrive pas à percer et qui aurait bien du mal à joindre les deux bouts si son grand frère ne lui payait pas son loyer.

Lire la suite : Conseil de famille : une comédie fort drôle entre la cuisine et le salon!

End/ignéEND/IGNÉ   Par Justina Zilyte - Lagrandeparade.fr/ Une phrase prononcée dans le clair obscur d'une salle d'autopsie fait éclater la chair, le silence puis l'émotion. Un homme crie  :  « j'ai allumé mon corps pour le regarder vivre ! ».

Lire la suite : La Compagnie El Ajouad : un monologue et un concert, aussi poétiques qu'engagés

Arlequin Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Un jour, une fée caractérielle, fiancée au magicien Merlin, tombe amoureuse du beau mais fort niais Arlequin. Elle décide de le séquestrer et de l'instruire, espérant ainsi qu'il finira par l'aimer aussi. C'est sans compter cependant sur la rencontre imprévue entre Arlequin et une jeune bergère des environs...

Lire la suite : Arlequin poli par l'amour : un songe marivaudien au charme puissant

AFAGPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Gregory Bron, en compagnie de sa troupe de " mousquetaires", signe une comédie attrayante qui prend pour cadre l'univers du célèbre roman d'Alexandre Dumas. Le texte original et imaginé par Gregory Bron, est joueur et provocateur et...écrit entièrement en alexandrins.

Lire la suite : D'Artagnan hors-la-loi : une récréation de cape et d'épée qui fait mouche!

Une famille modèlePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.fr/ Une famille modèle mais pourtant dont on ne voudrait pas vivre la situation. Ils s’aiment depuis 35 ans et rien ne perturbe leur amour. Rien sauf un petit désaccord sur leur intimité : Annie ne peut plus assurer son devoir conjugal alors que Bernard est plus que porté sur la chose. Et avec la décision que le couple a décidé de prendre, la tranquillité de leur intérieur va rapidement être chamboulée.

Lire la suite : Une famille modèle : Patrick Chesnais et le devoir conjugal dans une comédie de moeurs sympathique

My secret gardenPar Bruno Paternot - Lagrandeparade.fr/ La compagnie V-2 Schneider présentait cette semaine au théâtre Jean Vilar sa dernière création : My secret garden. Après plusieurs versions « réduites » voici le texte de Falk Richter présenté en intégralité avec respect, cohérence et exigence.

Lire la suite : My secret garden : Falk Richter sous les lumières soyeuses de Christophe Mazet

Antoine et CléopatrePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Comme l'explique Tiago Rodriguez, " Antoine et Cléopâtre" de Shakespeare, de par sa non-conformité avec le schéma idéal aristotélicien, n'est pas entrée au Panthéon de ses pièces les plus jouées. Pourtant ce couple mythique fascine depuis l'Antiquité ; le général romain ambitieux et la médusante reine d'Egypte sont dans l'imaginaire populaire actuel une autre version de "Roméo et Juliette". "Assumant" les divers "héritages" de cette histoire narrée d'abord par l'historien Plutarque ( qui s'inspirait lui-même de récits de traditions orales), Tiago Rodriguez intègre même dans sa mise en scène des extraits musicaux du film réalisé par Mankiewicz avec le couple Elisabeth Taylor / Richard Burton.

Lire la suite : Antoine et Cléopâtre de Tiago Rodrigues : Au diable Aristote, vive Plutarque!

2000 ans après moiPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ Dans ce spectacle, Christophe Pujol incarne Jissé, son héros inspiré de la Bible, qui revient sur Terre comme il l'a quittée: par amour pour les hommes. Tous les hommes, explique-t-il, les nuls et les meilleurs, oui, tous... même toi au premier rang.

Lire la suite : 2000 ans après moi : un one-God show aussi drôle qu'inspiré !

La cantatrice chauvePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  « La Cantatrice chauve » est jouée à Paris depuis 1957 au théâtre de la Huchette. Si ce n’est pas ce qu’on appelle un succès ! Et pourtant, la première pièce écrite par Eugène Ionesco, en 1950, au théâtre des Noctambules, publié par le collège de Pataphysique, a reçu un accueil plus que mitigé, jusqu’en 1957. Le public est partagé. Des spectateurs enragent : « Mais qu’est-ce que c’est que ces petits cons ! Ils se foutent de notre gueule ! ». Camus, Breton et Queneau par contre sont conquis. Mêmes réactions du côté des critiques. Jean-Baptiste Jeener écrira : « En attendant, ils font perdre des spectateurs au théâtre. » Au bout d’un mois, la troupe est contrainte d’arrêter les représentations faute de public. Une pièce iconoclaste que Ionesco qualifiait lui-même de « théâtre de dérision ». Sous-titre « anti-pièce »… L'idée lui est venue après avoir appris l'anglais avec la méthode Assimil : des phrases courtes, décousues, des clichés, le tout donnant un dialogue totalement loufoque. Le titre initial « L'Anglais sans peine », est remplacé par « La Cantatrice chauve »,à la suite du lapsus d'un comédien lors d'une répétition.

Lire la suite : Eugène Ionesco : la compagnie Cybèle décoiffe la Cantatrice chauve

To be Hamlet or notPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.fr/ To go or not to go ? Telle est la question de départ.  Yes est forcement la réponse finale !

Lire la suite : To be Hamlet or not : To go or not to go? Yes!

La Cerisaie Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Anton Tchekhov, nouvelliste et dramaturge, est connu pour ses descriptions, empreintes de réalisme, de la vie dans les campagnes russes de la fin du XIXème siècle. Ses pièces offrent des tableaux tragi-comiques d'une vie de province routinière et banale et révèlent le caractère éphémère de la petite noblesse russe. Les personnages sont des gens fréquentables et sensibles, ils espèrent que leur vie va s'améliorer, mais cela n'arrive pas souvent, car ils sont aux prises avec des sentiment d’impuissance et d'inutilité, d'un manque d'énergie et de volonté. S'il est possible de fuir cette léthargie, par le travail et l'action pratique, les personnages s'avèrent en général incapables ou sans réelle volonté de modifier cet état de faits. Théâtre sans véritable héros ni manichéisme, on y croise juste des êtres abîmés par les habitudes et l’usure du temps. Les histoires d'Anton Tchekhov narrent l'échec, les satisfactions avortées et les bonheurs dont on est dépossédé.

Lire la suite : La Cerisaie : une adaptation nostalgique de Gilles Bouillon


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal