Menu

SilencePar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ La gravité du sujet évoqué ne laisse personne indifférent. Pourtant, nombre d'enfants tait par honte les agressions sexuelles dont ils sont victimes, tant en France qu'à l'étranger. Quand les portes des maisons et des appartements sont fermées, il y a des intimités qui se dévoilent à contre gré. Quand l'enfance est volée, il y a des silences qui murent des envies de crier. Quand le corps est souillé, l'innocence est bafouée. Quand des yeux se ferment pour oublier, le rêve de vie est brisé. Quand l'hymen est forcé, le plaisir est à jamais cadenacé.
HALTE AUX VIOLENCES SEXUELLES. Des mots pour informer, pour alerter et pour écouter. Des pleurs à essuyer. Des drames à raconter. Des victimes à accompagner.

Thomas howardPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Avec un nom comme celui-là (l'un des pseudonymes de Jessie James), les Thomas Howard Memorial s'inscrivent volontairement en dehors des codes musicaux du moment. A la fois album-hommage et signature toute personnelle, "In lake", sorti le 29 avril 2016, intrigue et séduit immédiatement par la puissance de mélodies à la fois énergiques et vaporeuses.

Not a love songPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Pour la quatrième année consécutive, le festival This is not a love song (dont le nom a le bon goût de s'inspirer de l'excellent titre de Public Image Limited) s'invite à la Paloma nîmoise. On ne va pas s'en plaindre : car plus qu'un festival, TINALS est un véritable concept, né de l’union d’une association locale, Come On People, particulièrement active dans le domaine des musiques indés et de la salle de concerts Paloma.

OdezennePar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Voici un album dont la noirceur et la profondeur ne se révèlent qu'au fil des écoutes successives. Parfois électro dans ses envolées synthétiques, parfois rock, un peu variété rétro, dépassant sans cesse les frontières du rap et du hip-hop  dits classiques... Difficile de coller une étiquette à Odezenne et à son dernier album, Dolziger Str. 2. Et c'est justement cette impossibilité à faire entrer le groupe dans la moindre catégorie qui fait tout le sel de leurs morceaux.

Photo LéopardPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Quand deux grands fauves sont lâchés parmi la faune nîmoise, ça donne ... "La Nuit du Léopard" ! Le concept est limpide autant que farfelu : proposer quelques soirées endiablées au cours desquelles ce jaguar et ce léopard d'un genre un peu particulier – vous les reconnaîtrez à leurs chéchias – viennent jouer les ambianceurs et investissent les hauts lieux de Nîmes dans le seul but de faire rêver, rire et danser sur les titres les plus inattendus.

Jacco gardnerPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ A peine remis du court mais non moins intense concert des Cobalt Cranes, donné au Bada Bing (haut lieu nîmois de la musique alternative, de la fête au punch magique et des freaks) le 21 janvier dernier, c'est avec un certain enthousiasme que nous nous rendons à la belle Paloma pour aller voir Le Super Homard, Fenster, et surtout Jacco Gardner. Il faut dire que l'association Come on People n'a pas chômé cette saison pour aller nous dénicher des pépites indie-rock, et que son partenariat avec la Paloma dans le cadre des soirées "This is not a love night" et du festival "This is not a love song" semble s'enrichir année après année. Bref, on peut dire ce qu'on veut, Nîmes commence à avoir de plus en plus de rayonnement musical.

Seldom ColinPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ A l'heure où le romantisme se résume parfois tristement à des chansons aux mélodies sirupeuses, à des textes tous plus niais les uns que les autres ou, pire encore, à "50 nuances de Grey" et ses avatars sado-masos, les musiques et textes du premier album de Seldom Colin, "The Romantic egotist", offrent une alternative aussi agréable à l'écoute qu'intéressante par son projet.

Nicolas MichauxPar Virgine Gossart - Lagrandeparade.fr/ A l'occasion de la sortie d'un premier album à la fois stylé et intimiste, prévue au printemps 2016,  nous avons eu envie d'en connaître un peu plus sur Nicolas Michaux...

moriartyPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Après leur album de reprises "The Fugitives" (2013), belle incursion chez les pionniers du folk américain, le quatrième et dernier opus des sept membres de Moriarty semble reprendre sa route là où les avait menés "The Missing Room" en 2011.

DakhaBrakhaPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Ils sont 4 sur scène: musiciens et vocalistes d'Ukraine libre, comme ils aiment à se présenter. Alternant chants lancinants et incantatoires, où les cordes vocales s'entrelacent et fusionnent, avec des morceaux plus pêchus dans lesquels les percussions instaurent un rythme entraînant, Marko, Olena, Iryna et Nina nous invitent à un voyage extraordinaire et imaginaire, un peu comme si l'on montait sur un remorqueur dans " La vie est un miracle" d'Emir Kusturica.

Arthur HPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Alors qu'un coffret joliment intitulé "Mouvement perpétuel" sort pile poil pour les fêtes de Noël et retrace 25 ans d'une carrière aussi riche qu'atypique, Arthur H nous fait le plaisir de débarquer à la Paloma en ce jeudi 10 décembre 2015 et contribue avec brio à lutter contre la morosité ambiante.

mariana ramosPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  Alors que se profile l'anniversaire du décès de Cesária Évora, la diva pionnière du Cap Vert, disparue le 17 décembre 2011, la jeune garde se révèle. Le 27 novembre dernier au New Morning, célèbre salle de blues-jazz de Paris, Mariana Ramos présentait des extraits de son nouvel album « Quinta ».

La, do, réPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ « C'est beau le chant lyrique, c'est tellement beau ! »…"Oui, moi aussi j'adore ça, mais j'y vais jamais, parce que pour entendre du lyrique, il faut payer très cher l'accès à des salles glaciales." Le New Lyrique Boys Band (NLBB) vous prouve le contraire.

Dernier CriPar Bruno Paternot - Lagrandeparade.fr/ Le Festival électro Dernier Cri, qui s’est déroulé dans tout le centre ville de Montpellier du 10 au 15 Novembre 2015, est à peine terminé que l’équipe organisatrice démarre déjà la prochaine édition. Il faut espérer qu’elle puisse avoir lieu et que la Ville-Métropole de Montpellier soutiendra cette expérience individuelle pour en faire un rendez-vous des musiques actuelles, à la fois collectif et incontournable. Vendredi 13, quand Paris pleuvait sous le fer, le feu, l’acier, le sang, le Zoo et le PZ étaient pulsés au son de Mr Pink, DJ Marseillais plein de saveurs. Les jeunes étudiants comme les vieux briscards des 90’s se sont laissés enrobés par ses mixs sans excès et bien foutus. Le réveil au sortir des boites de sons n’en fut que plus brutal. Jacqueline Caux était venue présenter deux courts métrages, un sur la techno à Detroit et l’autre sur l’œuvre de Jeff Mills. En quelques phrases, la salle tomba sous le charme de cette petite dame si dynamique et cohérente. Intarissable et pointue, son discours en tant que femme dans cet univers d’homme à apporté un angle pertinent et novateur. Comme souvent, les ainées precurseuses sont aussi les plus jeunes et les plus modernes !

Sous-catégories


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal