Menu

Bobby change de lingePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ 1995, un collège à la campagne. Bobby Pignolet souffre des avanies de certains élèves, qui l’injurient, le traitent de pédé, l’assènent de coups, l’humilient de crachats au visage. Son prénom il le doit à l’hommage de ses parents pour la série télévisée Dallas, c’est dire s’il se sent mal à l’aise et isolé dans un milieu défavorisé qui lui est complètement étranger. Bobby est intelligent, assidu à la lecture, à la littérature, il rêve de devenir écrivain. En 2000, il quitte son arrière-pays pour la ville où il devient vendeur dans la librairie de Jean Detalminil, qui va en faire son gendre et son successeur…

Ô vous frères humainsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Il y a dans la prose lyrique d'Albert Cohen, fougueuse et grondante, d'"Ô vous, frères humains" une vérité éclaboussante de sincérité. Les mots d'Albert Cohen s' soudent en vagues, tourbillonnent et s'entrechoquent et le lecteur les reçoit de plein fouet comme un ressac. Luz en a fait une adaptation aussi singulière que bouleversante.

Quatrième murPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Un jour, Samuel Akounis, juif, grec qui s'oppose au régime de la dictature des colonels et qui a dû s'exiler en France, demande à Georges - une sorte de double littéraire de l'auteur Sorj Chalandon- metteur en scène amateur, étudiant à la Sorbonne et militant dans l’extrême gauche notamment pour la défense des Palestiniens, de prendre le relais à Beyrouth pour monter Antigone d'Anouilh. Pas celle de Sophocle, non, plutôt cette Antigone rebelle qui dit "non" et défend sa "liberté propre". Cette dernière y serait jouée par Imane, palestinienne, Hémon serait interprété par un Druze du Chouf, Créon par un Maronite de Gemmayzé, et, pour le reste de la distribution, des Chiites, des Chaldéens et des Arméniens. Un utopique projet artistique que Georges accepte car Samuel a ses jours de comptés. Et le 10 février 1982, Georges part donc au Liban. Un engagement dont il ne pourra revenir indemne. La confrontation empirique et violente avec la brutalité du monde, l'absurdité des conflits et la mort qui n'épargne personne...voilà ce qui attend Georges, qui connaît la révolte mais ignore tout de la guerre, et sera une victime comme les autres, sacrifiés sur l'autel du pouvoir, de l'obscurantisme et de la folie des hommes.

Jaime MartinPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jaime Martin se souvient. A la fin des années 70, à Barcelone, avec ses cousins et son oncle Francisco, ils avaient monté pour s'amuser un petit film de guerre. Lors de la projection en famille, son grand-père avait demandé d'arrêter le film avec colère car sa grand-mère ne se sentait pas bien. Une réaction qui n'avait alors pas été bien comprise par l'enfant insouciant qu'il était. Devenu adulte, avec l'aide notamment de ses tantes Isabel et Elvira, il collecte des informations et réussit à récupérer une bonne partie de l'histoire de ses grands-parents : sa grand-mère Isabel avait vingt ans lorsque Franco et les autres généraux putschistes ont mis à mal la démocratie et débuté cette guerre fratricide qui a blessé à jamais l'Espagne. Elle y perdit son premier amour, ses amis, ses proches...et l'insouciance de sa jeunesse.

FiammaPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Fiamma Luzzati nous invite à un voyage instructif au pays du cerveau, hommage touchant et drôle au neurologue et écrivain anglais Olivier Sacks.

Ulysse et ses voyagesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ XIXème siècle. A Istambul, une nuit où le ciel verse quelques larmes sur des amours perdus, Salomé, fille d'un médecin grec et orpheline d'une mère aussi excentrique qu'éprise de sérendipité, capitaine de l'Odysseus, accepte que Jules Toulet, artiste-peintre en quête de sa muse envolée, voyage sur son navire en échange d'une toile par semaine. Elle compte sur lui également pour l'aider à retrouver un peintre, Ammôn, dont Jules possède un carnet de croquis. Pour quelles raisons cette jeune femme au caractère si dur et trempé le cherche-t-elle? Quels secrets cache-t-elle? Les confiera-t-elle?

MuradovPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Illustrateur et auteur de bande dessinée, Roman Muradov, originaire de Moscou, vit aujourd'hui à San Francisco. Son travail a été publié notamment par le New Yorker, le New York Times, Penguin, Random House, le Washington Post, Vogue, Google...Il a remporté la médaille d'or de la Society of Illustrators en 2014.

Difference invisiblePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Marguerite a 27 ans. C'est le personnage d'une bande-dessinée pleine d'intelligence signée Julie Dachez (qui narre ici sa propre histoire) et de Mademoiselle Caroline, auteure de bandes-dessinées avec laquelle elle a travaillé pertinemment pour offrir cette bd-témoignage.

McCurryPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Le 13 novembre 2015, Steve McCurry était au stade de France pour voir France/Allemagne... Quelques heures auparavant, il rendait visite à d'autres amis photographes à " Paris Photo" qui venait d'ouvrir ses portes au Grand Palais. Le mardi 11 septembre 2001, il était à New-York, rentré du Tibet la veille et, aux premières loges, si l'on peut dire, pour assister à l'effondrement des tours jumelles. N'écoutant que son envie de témoigner, en compagnie de son assistante et au mépris du danger, il a choisi de s'approcher au plus près...

EnragéPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Rabat, Maroc, été 1979. Liam a quatre ans et vit avec toute l'insouciance de son âge...jusqu'au jour où un chat errant l'attaque. Il est transporté en urgence à l'hôpital et le diagnostic révèle qu'il est contaminé par la rage. Pour être soigné efficacement et à temps, l'enfant est contraint, en compagnie de ses parents et de son frère, de retourner en France...mais il va subir de nombreuses séquelles psychologiques. Le jeune garçon est en effet hanté par le fantôme cauchemardesque du chat et développe, en grandissant, des capacités hors-norme, des mutations physiques perturbantes et une sauvagerie quasi-animale....

MattiussiPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Poe ne sait pas vraiment ce qu'il fait de sa vie. De bars enfumés en méfaits crapuleux, en compagnie d'Harly dont " les affaires ne se "passent" jamais bien", de son fou avec lequel il entonne " Over at the Frankenstein Place" ou de la femme-ange qui l'emmène en enfer, il promène son désœuvrement et sa mélancolie. Amoureux de la serveuse Lola, il n'ose pourtant pas la moindre tentative pour lui manifester son intérêt. Ses heures, souvent vides d'occupation, se peuplent dès la nuit tombée de créatures chimériques et de sensations de déjà-vu troublantes...

Grand EstPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Ecrivain, réalisateur et journaliste spécialisé en affaires financières, Denis a perdu son permis de conduire et son inspiration : au cours d’un stage de récupération des points, il va rencontrer des personnages en proie au malaise de la société, confrontés à une vie dure et sans avenir dans cette région de l’est de la France. "Je sais que l’horizon est bouché, qu’on s’emmerde dans ce coin. Mais on s’emmerde partout quand on n’a plus de rêves. Et de ce bout de terre bordée par trois frontières…la vue est imprenable sur la folie du monde." A l’issu de ce stage, il embarque son jeune fils pour un périple dans son pays natal, marqué par un riche passé industriel et les luttes ouvrières, les drames… "J’apprendrai à Woody à se méfier de ceux qui ont trop de certitudes. Je voudrais qu’il soit armé pour résister à la connerie ambiante." Les friches industrielles sont remplacées par des musées, des écomusées : "On dépense beaucoup d’argent pour édifier des temples à ces souvenirs de plein emploi. Quel aveuglement nous pousse à célébrer ce passé plutôt qu’à inventer l’avenir."

DoloresPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Près de Bordeaux, une maison de retraite, antichambre avant l’éternité…Marie y séjourne depuis pas mal de temps déjà…ses filles sont trop loin et trop occupées. Les souvenirs, les secrets rejaillissent, remontent des profondeurs du temps et de la mémoire. Un cauchemar hante ses nuits : des êtres fuient la guerre, la misère, la mort et se jettent à la mer pour embarquer sur un navire qui ne viendra pas. Marie se met à causer espagnol, s’identifie à une Dolorès, parle d’un bateau, de l’eau, de noyade…perd-t-elle la tête, est-ce une de ces maladies qui naît avec l’âge, la sénilité ? Nathalie sa fille qui lui rend fréquemment visite, ne comprend pas…elle n’a jamais rien su du passé de sa mère, de sa famille ; y-a-t-il un secret ? Pourquoi soudain ces paroles incompréhensibles en espagnol ? Avec minutie, persévérance et obstination, Nathalie va mener une véritable enquête sur le passé de sa mère qui la mène depuis l’orphelinat de Montpellier où elle fut accueillie et a grandi, vers l’Espagne d’où Dolorès  a dû fuir dans des conditions dramatiques un jour de mars 1939, en se jetant depuis la plage d’Alicante à la mer…

Politique QualitéPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ A Brest la même unité de production électronique s’est appelée successivement Ericsson, Thomson, Alcatel, et puis Jabil ….Yvonne, Martine, Arlette ,Hélène et Jeanine sont cinq anciennes ouvrières, devenues retraitées après plus de trente années de syndicalisme, de militantisme, de résistance aux plans sociaux et  aux licenciements, de grèves et de manifestations. A l’occasion de l’évocation de ce passé ouvrier, elles imaginent témoigner de leur vécu  à travers  le théâtre. Avec l’aide de Lionel, un metteur en scène, elles vont partager leurs expériences avec d’autres jeunes femmes et créer une pièce qui va aussi libérer leur parole et transmettre leur message aux générations suivantes…


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal