Menu

ShowPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Ceints de remarquables jeux de lumière dramatiques qui ne cessent de plonger le plateau dans une stupéfaction hypnotique, huit jeunes danseurs de la compagnie junior - Shechter II - sélectionnés parmi près d’un millier de candidats, présentent une chorégraphie en trois actes saisissante.

Lire la suite : Show : un ballet pantomime aux pierrots lunaires fascinants

Christian RizzoPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.com/ Le titre inattendu de ce spectacle hybride a pour premier mérite d'ouvrir aux spectateurs un espace imaginaire et poétique : on pense à des chemins de traverse, à des mondes situés à la périphérie du réel, au pas de côté que nous devons parfois faire pour regarder ce qui nous entoure avec un oeil neuf, débarrassé des a priori rationnels.

Lire la suite : "D'à côté" de Christian Rizzo : un autre versant du réel où la perception ouvre sur toutes les...

DorcasPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Dans les performances en solo - danse ou théâtre - imaginées par Jan Fabre, il y a toujours la volonté de s’inspirer de ses « guerriers de la beauté » : "Angel of Death" et "Another Sleepy Dusty Delta Day" (avec Ivana Jozic), "Preparatio Mortis" (avec Annabelle Chambon), "Quando l'uomo principale est una Donna" (avec Lisbeth Gruwez), "Attends, attends, attends ... (pour mon père)" (avec Cédric Charron) ou encore "Drugs kept me alive" (avec Antony Rizzi).

Lire la suite : La générosité de Dorcas : Matteo Sedda, de fil en aiguille

Cirque electriquePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Le cirque électrique nous a habitués à une programmation hors norme. Pas étonnant qu'il  invite le collectif Beït (en solo ?) et la compagnie Carna sous son chapiteau de la Porte des Lilas pour deux spectacles de danse... conceptuelle, on va dire, car basée sur les sciences sociales.

Lire la suite : Cirque Electrique : Extension du domaine de la danse avec le collectif Béït et la compagnie Carna

romance inciertosPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ « Romances inciertos, un autre Orlando » se découpe en trois actes.

Lire la suite : Romances Inciertos,
 un autre Orlando : songes et métamorphoses d’une nuit d’été en compagnie de...

Anima ardensPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Sur le plateau, onze spectres attendent de se mettre en marche. Soupirs, éructations sonores. Alternance de musique entêtante et de silence chuchoté.

Lire la suite : Anima Ardens : une mise à nu chorégraphique enthousiasmante

RocioPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ 28 mars 2018, insémination artificielle. Rocío Molina Cruz tombe enceinte. Lesbienne, célibataire, danseuse de flamenco dont le talent est reconnu à l’international, elle a fait le choix d’un bébé-éprouvette parce que son désir d’enfant ne la lâchait plus.

Lire la suite : Grito Pelao : Liberté, force et détermination, votre nom est femme !

ashPar Edith Huguet - Lagrandeparade.fr/ aSH est le dernier opus de la Trilogie des portraits de femmes d'Aurélien Bory,  aprés l'avoir initié avec "Questcequetudeviens" en 2008 et poursuivie en 2012 avec "Plexus". Suite à une rencontre bouleversante avec Shantala Shivalingappa, il lui offre une brillante création empreinte de force, de poésie et de beauté. Cette chorégraphie est le mariage de l'art moderne - magnifié par une scénographie magique où la technicité est fascinante - et la tradition où le sacré s'épanouit dans la théâtralité d'une danse classique indienne (kuchipulli).

Lire la suite : aSH : le voyage spirituel fascinant de Shantala Shivalingappa et Aurélien Bory

vertiginousPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ La Compañia Nacional de Danza d’Espagne est dirigée depuis 2011 par José Carlos Martinez, danseur étoile venu du Ballet de l’Opéra de Paris. Elle a offert au Festival Montpellier Danse 2018 un remarquable programme William Forsythe.

Lire la suite : Montpellier Danse : une délicieuse soirée avec Forsythe de La Compañia Nacional de Danza

Adam Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ « Adam » de Roy Assaf, « Mighty Real » de Yasmeen Godder et « Stars and Dust » d’Hillel Kogan, trois créations de chorégraphes actuels, coproduites par le Ballet du Capitole, dirigé par Kader Belarbi, Montpellier Danse et le théâtre Garonne.

Lire la suite : Montpellier Danse : trois chorégraphes contemporains, trois créations pour le Ballet du Capitole

BatshevaPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ «  Un beau sourire avec une dent moche », « quelque chose qui tient de la force et de la beauté puis quelque chose qui tient de la maladie et de la saleté », qui condense «  pulsion de vie et pulsion de mort » : voilà comment Marlène Monteiro Freitas, chorégraphe originaire du Cap Vert - qui interpelle tout autant qu’elle séduit dans chacune de ses créations - qualifie « Canine Jaunâtre 3 ».

Lire la suite : Canine Jaunâtre 3 : le « beau sourire avec une dent moche » de Marlène Monteiro Freitas et la...

danser casaPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Casa comme Casablanca où se retrouvent Kader Attou et Mourad Merzouki, deux figures majeures du hip-hop françaises, à la tête de Centres chorégraphiques nationaux. Danser Casa leur a donné l’occasion de recréer une chorégraphie ensemble, ce qui n’était pas arrivé depuis vingt ans et de se rejoindre autour d’un projet passionnant qui a pour ambition de créer une troupe de danseurs marocains.

Lire la suite : Danser Casa : les retrouvailles fantastiques de Kader Attou et Mourad Merzouki

NomadesPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ L’ethnoballet de Dana Mussa investit le Théâtre de Verre, lieu d’influence articulé avec et autour des cultures du monde. Dans ce quartier niché sur les hauteurs du 19ème arrondissement parisien, se côtoient, se croisent, se rencontrent des gens parlant des langues aux accents méditerranéens, orientaux. Place des Fêtes, place des mixités, place des immigrés, place des réfugiés. Un coin populaire de Paris qui repousse les frontières, rapproche les Blacks, les Beurs et les autres. A deux pas, une inscription peinte en blanc sur un immeuble désaffecté «  Welcome refugees ».

Lire la suite : Nomades : voyage vers un ailleurs qui n’appartient à personne

extinction Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Au début était le geste. Le verbe vint après…et si l’animal humain a poussé alors dans ses retranchements la physicalité de sa nature, elle continue de le hanter.

Lire la suite : Extinction of a Minor Species : une pièce chorégraphique narrative d’une technicité épatante


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal