Menu

L'oiseau des tempêtesPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ Un roman d'aventure qui met la femme à l'honneur. Des jardins de Versailles aux îles, l'héroïne lutte pour sa survie dans un monde de brutes et d'escrocs. La jeune femme se bat aussi pour une liberté à expérimenter si possible en dehors des sentiers battus qui mènent à la destinée d'esclave sexuelle, légalement par le mariage ou pas, via la déportation aux colonies.

Lire la suite : L’oiseau des tempêtes : un roman d'aventures au féminin avec dépaysement garanti !

RuffinPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Il a vécu mille et une vies- parmi lesquelles médecin, fondateur d’ONG, diplomate, voyageur, aventurier… Jean-Christophe est aussi un homme vert (puisque membre de l’Académie française) et écrivain à succès.

Lire la suite : Le tour du monde du roi Zibeline : Jean-Christophe Rufin, l’aventure, c’est l‘aventure !

le suivantPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ « Deux hommes sans armes viennent me chercher, j’ai dix-neuf ans, je les suis. […] Tous les jours des gens sont amenés, car ils n’aiment pas assez notre grand pays, car ils ont fait quelque chose, car ils n’ont rien fait. Ca n’a pas d’importance. Mais je n’ai rien fait, rien contre le pays, rien pour lui, rien pour qui que ce soit. Je suis là encore. Dans un bureau un juge me lit le chef d’accusation, celui qui vaut pour tous. Je ne sais pas quoi faire avec mes mains, je le regarde dans les yeux autant que je peux. Je dis ce qu’il veut que je dise, je crois même durant un moment à ce que je lui dis. »

Lire la suite : Le suivant : Etre soi ou devenir l’autre…

Guillaume RihsPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Professeur d’histoire et d’anglais au collège Sismondi à Genève (Suisse), il est couvé par son éditeur parisien. A 33 ans, modeste, Guillaume Rihs aime dire et répéter qu’il est heureux de ce qui lui arrive. Après un premier roman (« Aujourd’hui dans le désordre ») paru l’an passé, il revient en librairies en ce printemps avec « Un exemple à suivre ». Un deuxième roman réussi sur le thème des commémorations, anniversaires et autres célébrations.

Lire la suite : Guillaume Rihs : « Mon plaisir ? Offrir… »

la nuit je mensPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ « Oui, j’aurais vécu dans une poubelle, sous les bombes, j’aurais braqué une banque pour acheter son petit doigt, et qu’il m’effleure enfin. Je lui aurais offert les femmes, celles dont il rêve – peut-être -, pour qu’au petit matin il s’endorme, repu et épuisé, la tête sur mon sein. J’aurais versé mes sacrifices sur l’autel d’un amour impossible, j’en aurais fait mon chemin de croix, je me serais ensevelie vivante et il serait venu s’agenouiller sur ma butte. Et j’aurais ri, la bouche pleine de terre, j’aurais méprisé et adoré cet homme incapable d’aimer debout. »

Lire la suite : Cathy Galliègue : l’orpailleuse de l’amour

AppartementPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Ça commence par une citation d’Albert Camus : « Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’iol y avait en moi un été invincible ».

Lire la suite : Guillaume Musso : le champion du « feel good book »

musiquePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Une confidence : « Ce que je vis, ça n’arrive pas dans la vraie vie. C’est comme dans un film… » A peine arrivé en librairies et « J’ai toujours cette musique dans la tête », le cinquième roman de la Française Agnès Martin-Lugand, s’est retrouvé dans les premières places des hits et autres tops français des best-sellers. L’éditeur explique avoir mis en place un plan  de lancement avec un budget de 200 000 euros pour un premier tirage de 100 000 exemplaires, et un magazine féminin a trouvé un néologisme, « bookbuster », pour évoquer les romans de la romancière de 38 ans, mère de deux enfants, ancienne psychologue-clinicienne qui n’a pas quitté sa maison de Rouen, en Normandie, malgré ses 2 millions d’exemplaires vendus en France et les traductions dans trente-deux pays. En fin d’année passée, avant la sortie de son cinquième et nouveau roman, elle figurait en 8ème position dans le classement des plus gros vendeurs français, pas loin des Guillaume Musso, Marc Lévy, Michel Bussi et autres Amélie Nothomb..

Lire la suite : J’ai toujours cette musique dans la tête : Agnès Martin-Lugand, la star du "bookbuster "

Gilles ParisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Sur l’Île, à une heure et demie en bateau du Continent, une maison de verre et d’acier. La plus grande de l’endroit. Y vivent Olivia la grand-mère, Rose la mère atteinte d’un cancer et sa fille Marnie, une ado de 14 ans à la chevelure rousse. A Glass, toutes et tous trimballent leur part de mystère(s). De secrets, aussi.

Lire la suite : Gilles Paris : « C’est l’histoire qui m’emmène dans l’écriture. »

Gaetan GrousselPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Depuis 1994, il est le chanteur du groupe rock Louise Attaque. Il a participé à quatre films (un en tant qu’acteur, trois en tant que musicien). A 44 ans, Gaëtan Roussel joue le paradoxe- en effet, lui qui affirme être « vraiment né le jour où je me suis fondu dans un groupe », s’offre un nouveau champ d’exploration, d’expérimentation : la littérature. Avec un premier livre au joli titre, « Dire au revoir ».

Lire la suite : Dire au revoir : Gaëtan Roussel, le temps du désenchantement…

mussoPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Comme on dit, il est « frère de… ». Il est aussi écrivain et, à 40 ans, il publie son sixième roman, « La femme à droite sur la photo ». Au fil des années et  des parutions, Valentin Musso est devenu un auteur remarqué du polar d’en France- ce qu’il confirme avec ce nouveau livre parfaitement maîtrisé et à l’écriture efficace.

Lire la suite : Valentin Musso : un mystère à Hollywood

Ceci est un romanPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Qui se cache derrière Vera Veruska? Une jeune femme talentueuse dont nous avons lu et apprécié les deux premiers romans. "Ceci est un roman" au titre clin d'oeil au peintre surréaliste choisit comme toile de fond un manoir étrange dans lequel des vampires hautement cultivés tiennent salon et s'abreuvent de nourritures terrestres aussi fascinantes qu'effrayantes. "Jennifer" narre quant à lui les déconvenues d'une jeune femme victime d'une "psychopathe" aussi séduisante que nocive. Vera Veruska aime jouer avec son lecteur et le perdre pour mieux l'emporter dans ses déambulations littéraires. Elle répond à nos questions...et c'est passionnant! 

Lire la suite : Vera Veruska : "Je suis attirée par ce qui est transgressif."

Pour que rien Par Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Drame de la solitude… ? suicide… ? Lila Beaulieu, 65 ans, qui fût une icône du cinéma, est retrouvée morte dans un minable studio parisien, portant son tailleur Chanel, au milieu de ses souvenirs photographiques et articles de presse, et, de bouteilles vidées de leur poison alcoolisé. Douze témoins vont évoquer leur lien, leur rapport avec Lila : depuis Paul l’employé des pompes funèbres, Alphonse le flic métissé chargé de l’enquête, Charles l’ami bienveillant et homosexuel, Eva la patronne du bistrot qu’elle fréquentait, Nadia la médecin-légiste, à Dan l’ex-mari et Lucie sa petite-fille… Toute une galerie de personnages qui va nous faire découvrir que cette icône précoce du cinéma a vécu sa vie comme un drame de l’esseulement.

Lire la suite : Pour que rien ne s’efface : la déchéance d’une icône

En amoureuxPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Cela aurait pu être une banale histoire : la rencontre d’une femme Ninon, belle et attirante, en proie à des doutes quant à sa vie conjugale, et Paul en perdition après une rupture difficile. Ils se croisent un soir chez des amis communs, le désir et l’attrait l’un pour l’autre ont fait le reste.

Lire la suite : En amoureux : « Une histoire sur le point de se finir »

BelfondPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Il n’y a que les débuts qui sont intéressants mais l’essentiel est de bien terminer un roman. Le commencement de « Debout sur mes paupières », de Jessica Nelson, qui n’en est pas à son premier roman (c’est son sixième livre), est excellent. Une Jessica Nelson qui a déjà gagné sa place dans le landernau littéraire germanopratin, soit-dit en passant, pour avoir (co)créé les sublimes Editions des Saints Pères, lesquelles rééditent les manuscrits originaux de classiques de notre littérature. Sans oublier ses interventions gracieuses, et toujours bienvenues, dans l’émission littéraire tardive de TF1, Au fil de la nuit, animée par le non moins beau Christophe Ono-Dit-Biot.

Lire la suite : Debout sur mes paupières : les tribulations d’une bourgeoise en mal de reconnaissance


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal