Menu

Romans étrangers

« L’homme en rouge » de Julian Barnes : hommage à « l’Amour médecin »…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 266

barnesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il se dit qu’il est l’écrivain britannique préféré des Français. Peut-être. Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que Julian Barnes, 74 ans, est de tous les auteurs d’outre-Manche le plus francophile. Ce qu’on avait compris dès 1986 avec « Le Perroquet de Flaubert », son premier roman en VF- mais son troisième en version originelle… En cet automne 2020, toujours d’une élégance extrême, Julian Barnes s’est glissé dans les rayons des librairies avec un nouveau roman, « L’homme en rouge ». Tout simplement, une belle réussite dans la veine emplie de grâce d’« Une fille, qui danse » paru en 2013… Lire la suite...

Les enfants du silence : un roman glacial et bouleversant de GONG Ji-young

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 153

Les enfants du silencePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Inho n’a pas bien mené ses affaires, sa femme l’invite à trouver un travail…elle lui déniche un poste d’enseignant dans une privée spécialisée pour les enfants sourds dans une ville très éloignée de Séoul, Mujin une cité souvent plongée dans un épais brouillard ! Lire la suite...

L’Année du singe : Patti Smith entre rêve et réalité

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 284

patti smithPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En couverture, une icône de la pop-rock music assise sur une plage abandonnée, bonnet sur la tête. On glisse, on découvre une citation du grand Antonin Artaud : « Une folie mortelle s’empare du monde ». Première séquence, titrée « Tout là-bas, à l’Ouest » : « Il était minuit largement passé quand nous nous sommes garés devant le Dream Motel. J’ai payé le conducteur, me suis assurée de ne rien oublier, et j’ai appuyé sur la sonnette pour réveiller la propriétaire. Il est presque trois heures du matin, a-t-elle dit, mais elle m’a remis ma clé et une bouteille d’eau minérale. Ma chambre était à l’étage du bas, face au long embarcadère… » Lire la suite...

« Le Crépuscule et l’Aube » de Ken Follett : une épopée taille XXL

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 335

folettPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / D’abord, il y a l’objet. En main, c’est du lourd : près de 900 pages et quasiment un kilo ! Ensuite, l’info diffusée par l’éditeur : ce livre qu’on a en main a bénéficié, ce 17 septembre 2020, d’une sortie mondiale quasi-simultanée. C’est bien le moins quand parait le nouveau roman du romancier gallois Ken Follett, 71 ans, 36 romans au compteur traduits en 33 langues, 173 millions d’exemplaires vendus dans le monde ! Et c’est l’un des événements de cette fin d’été littéraire- au joli titre, « Le Crépuscule et l’Aube ». Une fois encore, Ken Follett a appliqué son credo qu’au hasard de ses rencontres avec les journalistes, il résume ainsi : « Je n’écris que pour le lecteur, en pensant à ce qui lui fera tourner la page ». Voilà qui est dit, si loin de ces écrivains « goncourables » pour un « roman » insupportablement nombriliste… Lire la suite...

Quichotte : avec Salman Rushdie, c’est l’ère du « Tout-Peut-Arriver »…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 409

Actes sud Par Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Souvent, il rappelle que, parmi ses quelques livres de chevet, se trouvent les « Mille et Une Nuits » et « Alice au pays des merveilles ». Il prend plaisir aussi à glisser qu’il éprouve un amour incommensuré pour le conte et pour les récits où se côtoient un grand nombre de personnages. Lire la suite...

L’île des femmes de la mer : un roman historique passionnant de Lisa See

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 217

l'ile des femmes de la merPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Au sud de la Corée se trouve Jeju « une île connue pour ses Trois Abondances : le vent, les pierres et les femmes. » Ce bout de terre entre la Mer Jaune et la Mer de Chine a une particularité sociétale : « Ce n’est pas un matriarcat, mais plutôt une société centrée sur les femmes. » A travers l’histoire de l’amitié de deux femmes, Mi-Ja et Young-sook, Lisa See va inviter le lecteur à vivre l’évolution de cette société matrifocale de 1938 à 2008 avec ses joies, ses drames, et le délitement de ses coutumes, de ses usages, de ses croyances par l’occupation japonaise puis américaine et le modernisme qui a suivi. Lire la suite...

La République du Bonheur : la magie littéraire d’OGAWA Ito

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 209

Ogawa itoPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Hatoko est bien installé dans la papèterie TSUBAKI, et prospère son activité d’écrivain public et de calligraphie. Elle vient de se marier avec Mitsurô papa d’une charmante fillette Haruna. Elle a imaginé un faire-part original en forme d’avion avec un texte assez atypique :

« Ce printemps, nous sommes devenus une famille
Nous avons pris la mer à trois sur une petite barque
Nous espérons que vos vœux nous accompagneront. » Lire la suite...

« Apeirogon » de Colum McCann : deux pères et leurs filles assassinées…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 413

apeirogonPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Le roman-fleuve de cette rentrée littéraire d’été 2020. Un texte au long cours- un peu plus de 500 pages, et un titre énigmatique venu du grec, c’est « Apeirogon » de l’Irlando-Américain Colum McCann.

Lire la suite...

« Sur l’alcool » de Charles Bukowski : à avaler cul-sec !

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 507

bukowskiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Et le voici, le livre à avaler cul-sec ! Au nom de l’amour et de l’art, on lit : « Je suis assis devant ma machine à écrire / dans l’attente d’être bourré / ma copine qui fait des sculptures / voudrait en faire une de moi / à poil et bourré / une bouteille à la main »… Lire la suite...

Qui sème le vent : un roman bouleversant et magnifique de Marieke Lucas Rijneveld

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 677

Qui sème le ventPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Dans une ferme laitière isolée des Pays-Bas Parka a 10 ans ; sa fratrie est composée de deux frères plus âgés, Matthies et Obbe, et d’une petite dernière Hanna. Ses parents sont des protestants rigoristes, très pratiquants, le père « avale la parole de Dieu sans mâcher ».

Lire la suite...

Les chats ne rient pas : un roman insolite de Mukai Kosuque

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 622

les chats ne rient pas Par Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Tokyo, mégapole de modernisme et de traditions…Renko est réalisatrice de cinéma : elle a épousé Myata journaliste culturel après avoir vécu plusieurs années avec Hayakawa, scénariste quelque peu porté sur la bouteille ; "Ma seule béquille, c’est l’alcool". Et au centre de ce beau monde il y a So, le vieux chat dont les jours sont comptés. En son temps il fut un chat de gouttières au pelage roux adopté par Renko et Hayakawa. Fidèle compagnon et témoin muet, So va rassembler autour de lui cet insolite ménage à trois…les trois compères vont accompagner et assister So vieillissant jusqu’à son dernier soupir dans une ambiance très particulière, qui va dévoiler et mettre à nu, les sentiments, les sentiments, les relations, les ressentiments des uns envers les autres. Lire la suite...

Summer Melodie : premiers émois et rencontres amoureuses qui bouleversent définitivement nos vies

  • Écrit par Delphine Caudal
  • Affichages : 719

summer melodiePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ Ce sont les rencontres qui bouleversent nos vies. Quand elles apportent un vent de fraîcheur, de belles amitiés, de nouvelles passions… Encore plus à l’heure des premiers émois, en quête de sens et d’avenir. Lire la suite...

« Un mariage en dix actes » de Nick Hornby : couple à la dérive…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 807

stockPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Dans un pub londonien, il a déjà bu la moitié d’une pinte de bière et complète la grille de mots croisés du « Guardian ». Lire la suite...

Park Avenue Summer : l'attrayant portrait romancé d'Helen Gurley Brown, féministe à l'avant-garde

  • Écrit par Delphine Caudal
  • Affichages : 775

park avenue summerPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ Alice Weiss à Helen Gurley Brown : « Dans votre livre, vous encouragez les filles célibataires à trouver un travail qui puisse être- Et là, vous m’excuserez si je vous paraphrase - « leur passion, leur pilule du bonheur, le moyen pour elle de découvrir qui elles sont et ce qu’elles sont capables de faire ».

Lire la suite...

À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal