Menu

AusterPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Pas moins de 1 000 pages. Un pavé colossal, imprimé serré. Mais qu’est-il donc arrivé à l’écrivain américain Paul Auster ? Pourquoi donc s’est-il lancé dans l’écriture d’un tel livre ?

Lire la suite : « Burning Boy » de Paul Auster : hommage au « bad boy » de la littérature américaine

tokyoPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ C’est une invitation à un étrange voyage, vibrant, bouleversant, amusant et fascinant dans cette immense cité, la nuit : "La nuit s’avance, les ivrognes esseulés braillent de plus en plus fort. Je vois un groupe de jeunes employés, bras dessus bras dessous, qui beuglent des chansons en l’air. Un gamin pisse depuis une passerelle sur la route en contrebas." 15 chapitres, 15 vies différentes, 15 personnages sans lien apparent, mais une relation inconsciente et insaisissable va transparaître avec la ville… 

[bt_quote style="box" width="0"]Toute la ville n’est qu’un vaste et unique organisme. Un être humain dont nous ferions tous partie. [/bt_quote]

Chaque chapitre relate l’histoire d’une personne la nuit dans Tokyo, qui va rencontrer tôt ou tard une chatte tricolore aux yeux verts et la mystérieuse Naomie qui veut se faire tatouer sur tout son corps la ville de Tokyo… ! 

[bt_quote style="box" width="0"]Nous autres humains sommes limités par la ville et notre destin. Nul n’échappe à leur emprise. [/bt_quote]

Nick Bradley entraîne le lecteur dans cette ville, véritable actrice de ce roman, mégalopole énigmatique et paradoxale, qui libère la nuit sa misère, ses souffrances, ses joies, ses blessures, ses incohérences, ses solitudes… Un livre construit avec originalité, une écriture simple, percutante, ciselée, empreinte de fantaisie, d’humour. Un très bon moment de lecture, un roman très japonais d’un auteur d’origine britannique. Un premier ouvrage très abouti, à lire et à partager.

Tokyo la nuit
Auteur : Nick Bradley
Traduction : traduit de l’anglais par Maxime Berrée
Editions : Belfond
Date de parution : 3 juin 2021
Prix : 21€

le chatPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ L’action se situe entre 1994 et 2016, depuis la Tchétchénie, Moscou et Berlin. En 1995, la répression contre le peuple tchétchène est à son apogée…Grozny est laminée par les bombardements russes.

Lire la suite : Le Chat, le Général et la Corneille : un roman passionnant et remarquable de Nino Haratischwili

lampePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ En ouvrant ce livre, on part en promenade, en voyage dans la ville portuaire de Brème, à la fin d’une journée chaude de septembre, au déclin du jour et au bord de la nuit. Comme un moineau curieux et observateur, au hasard des rues et des maisons, Friedo Lampe s’invite dans des tableaux de la vie quotidienne, une rencontre de personnages aussi disparates qu’insolites, au hasard des portes ou des fenêtres entrouvertes…

Lire la suite : Au bord de la nuit : le roman intemporel de Friedo Lampe

l'olivierPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / Vivant de passion pour la pêche, la chasse et le journalisme, il avoue, le dit et répète : « Je n'ai jamais rêvé de devenir écrivain. Écrire n'est pas toute ma vie. Je peux arrêter demain sans problème ».

Lire la suite : « Rien à déclarer » de Richard Ford : que des bonnes nouvelles !

weissPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Rien moins que la folie extrême, ultime de cette rentrée littéraire d’été 2021 !

Lire la suite : « Le grand rire des hommes assis au bord du monde » de Philipp Weiss : un livre monstre…

enriquezPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En cette rentrée où paraissent pas moins de 521 romans d’ici la fin septembre, présentation de cinq romans étrangers indispensables. Bonne lecture !

Lire la suite : C’est la rentrée avec… Mariana Enríquez, Leonardo Padura, Kate Reed Petty, Lionel Shriver et...

AuciPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Fin du 18ème siècle après un tremblement de terre, les deux frères Florio, Paolo et Ignazio, quittent leur terre de toujours, la Calabre.

Lire la suite : « Les lions de Sicile » de Stefania Auci : une saga XXL pour la légende d’une dynastie

bleuPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ A quinze ans, Bjorn est éperdument amoureux de son moniteur d’équitation de vingt ans son aîné. Bjorn essaie de maîtriser, de dominer son homosexualité en se mutilant, en dégradant son corps…mais sa relation amoureuse glisse dans la perversité et le sadomasochisme…

Lire la suite : La peau est la membrane élastique qui enveloppe l’ensemble du corps : un roman provocant et sans...

epousePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Amman en Jordanie, les années 2010…Hayat, Rana, Salma, Leila et Ali vont témoigner leurs difficultés de vivre, d’aimer comme bon leur semble, comme leurs sentiments et leurs pulsions les y invitent, dans une société d’intolérance, de violence, de bestialité, de traditions archaïques, de patriarcat sans concession, de religions intransigeantes.

Lire la suite : L’épouse d’Amman : le témoignage puissant et troublant d’une jeunesse brimée

tempestPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il y eut d’abord deux albums musicaux au succès mondial, « Everybody Down » (2014) et « Let Them Eat Chaos » (2016), puis un premier roman très remarqué, « Écoute la ville tomber » (2018).

Lire la suite : « Connexion » de Kae Tempest : le livre de la (re)naissance

chopinPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / Un temps, il fut reporter de guerre et aussi, à deux reprises, directeur de l’information à la télé portugaise.

Lire la suite : « Le magicien d’Auschwitz » de J.R. dos Santos : au cœur de l’enfer du monde

Cie jonathanPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Jamais, il ne s’en est caché. Mieux, Jonathan Coe confie qu’ « aucun artiste narratif du XXe siècle n’a eu autant d’influence sur moi ». L’artiste en question est le réalisateur américain Billy Wilder (1906- 2002)- « Je considère « La Garçonnière » [film sorti sur les écrans en 1960, ndlr] comme son chef d’œuvre… » Pourtant, Jonathan Coe, brillant écrivain britannique, 59 ans, auteur de, entre autres, « Testament à l’anglaise » (1994), « La vie très privée de Mr Sim » (2010) et « Le cœur de l’Angleterre » (2018), a pris prétexte d’un autre film, « Fedora » (1978), pour écrire son nouveau roman, « Billy Wilder et moi ».

Lire la suite : Billy Wilder et moi : quand Jonathan Coe fait son cinéma…

unionPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Un quotidien londonien est catégorique : « Nous sommes en compagnie d’une des plus grandes écrivaines contemporaines ». Un autre commente : « Elle prend le pouls de la vie ».

Lire la suite : « Grand Union » de Zadie Smith : des nouvelles d’une virtuose…


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal