Menu

dos santosPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Voici donc la grande question dès qu’on lance le mot « futur » : « Que va-t-il se passer avec l’humanité ? La vérité, c’est qu’on croit que la première personne qui ne mourra jamais est déjà née, qu’elle est déjà parmi nous… » Cette réponse à la grande question, donc, elle nous est apportée par J.R. dos Santos, à l’occasion de son nouvel et huitième roman, « Immortel ».

ce lienPar Nicolas Bodou - Lagrandeparade.com/ Caroline du Nord, au sud des Appalaches, sur ces terres lointaines de l’Amérique, au milieu d’une nature à la beauté sauvage, on ne débat pas comme dans les grandes villes qui animent le monde: on y vit, on y survit même. On y chasse souvent mais pas uniquement par passion où loisir, c’est une nécessité, paradoxe d’une Amérique à l’arrogante modernité qui garde malgré tout en son sein ces endroits où les besoins élémentaires sont assurés comme aux temps jadis…

belfondPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Ayumu change de collège au gré des mutations professionnelles de son père. Il se retrouve dans un village du nord du Japon à Hirakawa dans la région de Tsugaru. Il s’adapte facilement et se lie rapidement avec ses nouveaux camarades. Dans cette région montagneuse et froide, il va s’intégrer à la bande d’Akira, un garçon particulier, un meneur, qui impose sa volonté, sa violence parfois, dirige avec fermeté son groupe ; il imagine des jeux, invente les récompenses et les gages à accomplir…c’est souvent Minoru la victime des brimades, "un jeune garçon un peu rond, aux cheveux coupés ras, à qui ses sourcils inquiets donnaient un air peureux".

underlandPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Quelque part, un vieux frêne. De par son tronc fendu, on se glisse jusque sous terre. Voyage au centre de la terre avec, pour guide, le Britannique Robert Macfarlane, auteur d’« Underland » (en VF : sous-sol, sous-terrain ou encore pays des merveilles). Ce livre arrive en version française avec une belle réputation : 70 000 exemplaires vendus outre-Manche, « un livre qu’il faut avoir lu » selon « The Times » londonien ou encore « un des meilleurs livres du 21ème siècle » pour « The Guardian » anglais…

serge bressanPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il y eut, en 2011, « Une femme fuyant l’annonce »- prix Médicis étranger. Un texte puissant avec Ora, l’héroïne partie dans une randonnée folle pour, avant tout, ne pas entendre que son jeune fils été tué au combat. David Grossman, un des plus brillants écrivains israéliens contemporains, revient à nous.

barnesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il se dit qu’il est l’écrivain britannique préféré des Français. Peut-être. Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que Julian Barnes, 74 ans, est de tous les auteurs d’outre-Manche le plus francophile. Ce qu’on avait compris dès 1986 avec « Le Perroquet de Flaubert », son premier roman en VF- mais son troisième en version originelle… En cet automne 2020, toujours d’une élégance extrême, Julian Barnes s’est glissé dans les rayons des librairies avec un nouveau roman, « L’homme en rouge ». Tout simplement, une belle réussite dans la veine emplie de grâce d’« Une fille, qui danse » paru en 2013…

Les enfants du silencePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Inho n’a pas bien mené ses affaires, sa femme l’invite à trouver un travail…elle lui déniche un poste d’enseignant dans une privée spécialisée pour les enfants sourds dans une ville très éloignée de Séoul, Mujin une cité souvent plongée dans un épais brouillard !

patti smithPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En couverture, une icône de la pop-rock music assise sur une plage abandonnée, bonnet sur la tête. On glisse, on découvre une citation du grand Antonin Artaud : « Une folie mortelle s’empare du monde ». Première séquence, titrée « Tout là-bas, à l’Ouest » : « Il était minuit largement passé quand nous nous sommes garés devant le Dream Motel. J’ai payé le conducteur, me suis assurée de ne rien oublier, et j’ai appuyé sur la sonnette pour réveiller la propriétaire. Il est presque trois heures du matin, a-t-elle dit, mais elle m’a remis ma clé et une bouteille d’eau minérale. Ma chambre était à l’étage du bas, face au long embarcadère… »

folettPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / D’abord, il y a l’objet. En main, c’est du lourd : près de 900 pages et quasiment un kilo ! Ensuite, l’info diffusée par l’éditeur : ce livre qu’on a en main a bénéficié, ce 17 septembre 2020, d’une sortie mondiale quasi-simultanée. C’est bien le moins quand parait le nouveau roman du romancier gallois Ken Follett, 71 ans, 36 romans au compteur traduits en 33 langues, 173 millions d’exemplaires vendus dans le monde ! Et c’est l’un des événements de cette fin d’été littéraire- au joli titre, « Le Crépuscule et l’Aube ». Une fois encore, Ken Follett a appliqué son credo qu’au hasard de ses rencontres avec les journalistes, il résume ainsi : « Je n’écris que pour le lecteur, en pensant à ce qui lui fera tourner la page ». Voilà qui est dit, si loin de ces écrivains « goncourables » pour un « roman » insupportablement nombriliste…

Actes sud Par Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Souvent, il rappelle que, parmi ses quelques livres de chevet, se trouvent les « Mille et Une Nuits » et « Alice au pays des merveilles ». Il prend plaisir aussi à glisser qu’il éprouve un amour incommensuré pour le conte et pour les récits où se côtoient un grand nombre de personnages.

l'ile des femmes de la merPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Au sud de la Corée se trouve Jeju « une île connue pour ses Trois Abondances : le vent, les pierres et les femmes. » Ce bout de terre entre la Mer Jaune et la Mer de Chine a une particularité sociétale : « Ce n’est pas un matriarcat, mais plutôt une société centrée sur les femmes. » A travers l’histoire de l’amitié de deux femmes, Mi-Ja et Young-sook, Lisa See va inviter le lecteur à vivre l’évolution de cette société matrifocale de 1938 à 2008 avec ses joies, ses drames, et le délitement de ses coutumes, de ses usages, de ses croyances par l’occupation japonaise puis américaine et le modernisme qui a suivi.

apeirogonPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Le roman-fleuve de cette rentrée littéraire d’été 2020. Un texte au long cours- un peu plus de 500 pages, et un titre énigmatique venu du grec, c’est « Apeirogon » de l’Irlando-Américain Colum McCann.

Ogawa itoPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Hatoko est bien installé dans la papèterie TSUBAKI, et prospère son activité d’écrivain public et de calligraphie. Elle vient de se marier avec Mitsurô papa d’une charmante fillette Haruna. Elle a imaginé un faire-part original en forme d’avion avec un texte assez atypique :

« Ce printemps, nous sommes devenus une famille
Nous avons pris la mer à trois sur une petite barque
Nous espérons que vos vœux nous accompagneront. »

bukowskiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Et le voici, le livre à avaler cul-sec ! Au nom de l’amour et de l’art, on lit : « Je suis assis devant ma machine à écrire / dans l’attente d’être bourré / ma copine qui fait des sculptures / voudrait en faire une de moi / à poil et bourré / une bouteille à la main »…


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal