Menu

(Auto)biographie

Journal intime : le prince à la petite tasse et la fée Emilie

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1639

tassePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Cela pourrait être un conte, une fiction poétique. Mais non ce livre est le récit émouvant d’une famille qui accueille pendant neuf mois un jeune réfugié afghan, Reza. Emilie de Turckheim, Fabrice et leurs deux garçons, Marius et Noé, ont partagé leur toit, leurs rires, leurs anxiétés, leurs vacances, leurs joies, leur table avec cet étranger, ce réfugié qui a fui la guerre dans son pays délabré et tourmenté à l’âge de 12 ans, et qui a vécu une véritable odyssée, un périple extraordinaire depuis l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Albanie jusqu’en Norvège, qu’il atteint après 3000 kms caché sur l’essieu d’un camion…inimaginable, bouleversant !  Lire la suite...

L’amie, la mort, le fils : Jean-Philippe Domecq et le « récit de chagrin »

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2655

DomecqPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une image, encore et encore. Implacable, insupportable. Définitive. « Nous voyons Anne, allongée, en diagonale par rapport à la ligne des vaguelettes qui viennent tout près, drapée du grand tissu grège, recouverte des épaules aux pieds, tissu bien tendu, au point qu’on dirait une sirène, une Égyptienne défunte… », écrit Jean-Philippe Domecq dans « L’amie, la mort, le fils ». Lire la suite...

Des nouvelles du Professeur Choron : les coulisses d'Hara-Kiri

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 1865

professeur choronPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Comme ces autres trublions : Coluche, Gainsbourg et, dans une moindre mesure, Jean-Edern Hallier, cet hurluberlu de professeur Choron, alias Georges Bernier, manque à tous les plus de 40 ans. Cet électron libre était capable de faire rire un mort ! Avec son crâne chauve et son fume-cigarette, on n'ose imaginer ce qui se serait passé, si lui l'ancien militaire engagé, s'était trouvé face aux massacreurs de Charlie... Le professeur Choron symbolise à lui seul une époque révolue, que tentent de ressusciter Jean-Marie Gourio, son fils spirituel (auto-déclaré), et la bande à Groland, sur Canal +. Pour les plus jeunes, le professeur Choron, c'est cet ancien maquereau devenu gigolo-alcoolo-rigolo. Pour ce qui est de la picole, il en connaissait un rayon, le pochtron-Choron, à l'instar de Gourio, qui a tiré de ses « brèves de comptoir » une mine d'or d'humour in vivo le bistrot. Lire la suite...

Une femme invisible : Nathalie Piégay rend hommage à la mère d’Aragon

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1539

une femme invisible Par Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En ouverture, on lit : « Je ne savais d’elle que ce qu’en disent les biographes : elle passait pour sa sœur, on disait que sa mère à elle était celle de l’enfant, et aussi qu’il était le fils naturel d’un ancien préfet de police, on disait même son nom : Louis Andrieux ». Lire la suite...

Tout cet hier à l’intérieur de moi : Antoine Silber en quête des origines

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2192

SilberPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une belle confidence : « J’ai voulu comprendre les hommes qui m’ont précédé pour me comprendre, moi ». Alors, mu par l’obsession des origines, de ses origines, Antoine Silber est allé sur les traces de sa famille, plus loin que ses père et mère à qui il avait consacré de précédents livres (« Le Silence de ma mère »- 2011, et « Ton père pour la vie »- 2015).

Lire la suite...

La Musique engloutie : Christian Haller, histoire de famille…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1600

hallerPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une histoire de famille. Celle de Christian Haller, 75 ans, né à Brugg (Suisse), biologiste, considéré comme l’un des essentiels écrivains suisses alémaniques de l’époque, de nombreuses fois primé (dont le Prix Schiller 2007 pour sa « Trilogie des Erinnerns » et le Prix des arts du Canton d’Argovie 2015). Lire la suite...

Tous les hommes désirent naturellement savoir : Nina Bouraoui, double vie…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1649

bouraouiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Elle est arrivée à 24 ans dans le monde des lettres en 1991 avec « La Voyeuse interdite », a reçu le prix Renaudot en 2005 pour Mes mauvaises pensées. Au fil des livres, Nina Bouraoui s’est imposée comme une des meilleurs auteurs français dans le genre « roman de l’intime ». Lire la suite...

L’amour fraternel plus fort que la mort : quand la malédiction des Hemingway frappe encore...

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 1674

sympathiePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ « Dans la famille, on se suicide comme chez les Hemingway. C’est chic, c’est atroce (…) Maintenant, à qui le tour ? J’ai trois fils, j’aimerais bien savoir. » Quand une critique littéraire reconnue, comme Olivia de Lamberterie, se décide à taquiner la plume, dans le genre littéraire – plus que romanesque – elle a intérêt à assurer, car elle se doute bien qu’on va l’attendre au tournant ; hormis les flatteurs hypocrites, en demande de renvoi d’ascenseur, qu’elle saura détecter… Lire la suite...

Tarte aux pêches tibétaine : Tom Robbins, à consommer sans modération !

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1418

robbinsPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / De la flamboyance, en voici en voilà ! Mieux : avec « Tarte aux pêches tibétaine », c’est un rendez-vous avec un géant de la déjante que nous propose l’éditeur français Gallmeister qui fait tant et tant d’honorables efforts pour qu’enfin, l’Américain Tom Robbins soit reconnu à sa juste place, à sa juste valeur par les lecteurs francophones. Lire la suite...

Pour mémoire : Alain Genestar sur les lieux de l’horreur avec Simone Veil

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1459

GenestarPar Serge Bressan -Lagrandeparade.fr / Longtemps directeur du « Journal du Dimanche » puis de « Paris-Match », Alain Genestar avait fait, avec son épouse, le voyage en décembre 2004 en Allemagne. Et y avait visité le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, là où pendant la Deuxième Guerre mondiale moururent un million de Juifs et 120 000 autres déportés. Lire la suite...

Maurice G. Dantec, prodiges & outrances : Dantec, ou le polardeux punk qui se prit pour un penseur

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 1396

SéguierPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Quoiqu’on pense de Maurice G. Dantec, il fallait en « avoir » (de la passion et… de ce que vous savez) pour oser écrire (et publier) une biographie sur l’auteur sulfureux de Théâtres des opérations. Lire la suite...

La dernière photo : Franck Courtès, déclics, des claques…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2522

nouvelles courtesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Photographe de renom pendant vingt-six ans, le Français Franck Courtès a quitté son métier pour l’écriture. Par dégoût. Il (se) raconte dans « La dernière photo »… et c’est un beau livre de l’intime. Lire la suite...

Tumulte : Hans Magnus Enzensberger entre souvenirs et tribulations

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1494

TumultePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Au hasard des pages, ces mots : « J’ai été dans beaucoup d’aéroports au milieu de nulle part. Longues allées miroitantes le long de boutiques inutilement nombreuses, ailleurs des cabanes branlantes et ventées, des bus bondés, des queues interminables ». Lire la suite...

Mon autre famille : Armistead Maupin, un homme, deux vies…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1668

AmaupinPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Célèbre pour ses cultissimes « Chroniques de San Francisco », écrivain de la cause LGBT, l’Américain Armistead Maupin publie ses Mémoires. Dès la première page, par une note de l’auteur, on est prévenu : « Ce texte est pour l’essentiel un récit de ma jeunesse, c’est-à-dire des quelque trente ans qu’il m’a fallu pour affirmer ma vérité ».

Lire la suite...

À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal