Menu

amazones marocainesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Marrakech, 2015. Nabil Ayouch plonge immédiatement le spectateur dans la réalité crue de quatre prostituées, Noha, Randa, Soukaina et Hlima qui fréquentent des hôtels, clubs et appartements pour la jouissance tarifée de clients divers: riches saoudiens mariés habitués à ce commerce de la chair loin de leurs épouses, européens en vacances qui profitent de la misère de filles nécessiteuses...Une vie de débauche, de nuits sans sommeil à satisfaire des clients insatiables, aux désirs étranges et parfois violents. Nuits d'excès, lendemains de solitude. De l'alcool, du shit et de la coke pour digérer tout ça... Et réveils difficiles dans un pays hostile à leur existence. On ne connaît pas les raisons qui ont mené ces filles à la prostitution si ce n'est pour Hlima, paysanne ayant fui sa campagne pour échapper à la fureur de sa famille face à une grossesse sans mariage. De Noha, la " pute Schengen" qui enchaîne les clients, la meneuse du groupe, on sait qu'elle entretient une relation avec un homme marié, rend des visites régulières à sa mère, son frère et sa sœur qui réprouvent et méprisent son travail, alors même qu'elle pourvoie à leurs besoins, et a un fils dont elle ne peut s'occuper. Randa, elle, espère rejoindre son père en Espagne mais sans carte d'identité, les frontières lui sont définitivement fermées...tandis que Soukaïna entretient avec un garçon mystérieux une relation amoureuse compliquée et laisse souvent quelques billets dans les mains de son amant après leur étreinte.


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal