Menu

Xavier DorisonPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Diplômé d'une école de commerce, Xavier Dorison démarre dans le neuvième art en 1997 avec la série "Le Troisième Testament", à la fois succès critique et succès d'édition. Entre 2000 et 2003, il est le scénariste de Prophet pour Mathieu Lauffray, Sanctuaire pour Christophe Bec et W.E.S.T. pour Christian Rossi. En 2006, il signe le scénario du film Les Brigades du Tigre puis il entame une nouvelle série de bande-dessinée, Long John Silver, très largement plébiscité. Puis suivront notamment Asgard, HSE, Red Skin...pour cet auteur aussi prolifique que talentueux. Depuis l'été 2014, il a repris la mythique série Thorgal.

Daniel MaghenPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Tombé dans une marmite pleine de bulles lorsqu'il avait 16 ans, Daniel Maghen, de prêt étudiant en rencontres marquantes, de salon en salon, sillonne ensuite la France, la Suisse et la Belgique avec des planches sous le bras et sa passion en bandoulière. Puis, en 1996, il ouvre sa première galerie-librairie, part ensuite, un temps, prospecter du côté de Bruxelles pour finalement revenir à Paris et monter en 2003 une nouvelle galerie sur les quais de Seine. Les éditions Daniel Maghen naissent au même moment et proposent depuis des bandes dessinées de qualité où les dessins, les textes, la maquette et la fabrication sont toujours admirables.

Antonio AltarribaPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Essayiste, romancier, professeur de littérature française à l’université du Pays basque, critique et scénariste de télévision, Antonio Altarriba Ordóñez imagine aussi des scénarios pour la bande-dessinée. En 2009, ce natif de Saragosse, accompagné du trait de Kim, publie « L’art de voler», un roman graphique biographique qui narre la vie de son père; un ouvrage passionnant où l’Histoire et le destin individuel se mêlent inextricablement et qui a obtenu le Prix national de la Bande-dessinée en Espagne.

Le facteurPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ En 1996 Eric Liberge se lance dans le projet "Monsieur Mardi-Gras Descendres". De courts extraits sont d’abord publiés dans les revues PLG, Ogoun et Golem . En 1998, "Bienvenue !", le tome 1, voit le jour chez Zone créative. L’album reçoit le Prix René Goscinny en 1999 et l'album est réédité ensuite chez Pointe Noire. Trois albums plus tard, l'auteur délaisse la série phare pour publier "Tonnerre rampant " puis "Métal", chez Soleil. Les Éditions Dupuis rééditent en 2004 les trois premiers volumes de «Monsieur Mardi-Gras Descendres » qui sont suivis en 2005 par la sortie d’un quatrième - et dernier - volume inédit. Éric Liberge crée alors en parallèle également avec Denis-Pierre Filippi, "Les Corsaires d'Alcibiade".

Ralph MeyerPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Né à Paris, Ralph Meyer, dès le plus jeune âge, est passionné par le dessin et les histoires. Très vite donc, la bande-dessinée l'attire et il s'évade en compagnie de Gaston Lagaffe ou encore de Blake et Mortimer. A l'adolescence, il découvre Giraud et Moebius qui auront par la suite une influence sur son travail. Puis il quitte Paris pour la Belgique et suit les cours d'illustration et de bande dessinée de l'institut liégeois « St LUC ». il rencontre le scénariste Philippe Tome avec lequel il conçoit "Berceuse Assassine", fonde avec d'autres auteurs l'atelier "Parfois c'est dur" dont naîtra l'album "Des lendemains sans nuage".

Florence Dupré la TourPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Florence Dupré La Tour est née à Buenos Aires en 1978, en même temps que sa jumelle. Son enfance et son adolescence sont rythmés par des changements de résidence récurrents : avec ses parents, ses frère et sœurs, elle vivra ensuite à Troyes, puis en Guadeloupe pour atterrir à Lyon. Après un tour à l'école de dessin Émile Cohl, elle part sur Paris, travaille notamment sur l'adaptation animée de Petit Vampire de Joann Sfar puis retourne sur Lyon imaginer des BD et des jeux de rôles.

FreakshowPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Freakshow est une histoire empreinte de fantastique et d’horreur : elle met en scène la fuite désespérée vers une sortie introuvable de deux enfants rejoints par quelques membres étranges du personnel de la fête foraine, tous poursuivis par des morts-vivants plus que menaçants. Dans une atmosphère sombre que le choix bichromatique du noir et blanc ne fait que renforcer, on suit pas à pas les déambulations d’abord amusées puis effrayées de ces deux jeunes personnages à la personnalité aussi secrète que trouble.

JulPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ La philosophie est une discipline à l'écho varié: pour certains, elle déclenche une adhésion immédiate et enthousiaste. Pour (beaucoup) d'autres, à son évocation, elle provoque soit des soupirs d'ennui, soit des regards apeurés d'êtres pétrifiés à l'idée de ne rien comprendre ou encore -pour les plus coriaces- des sourires amusés de mise à distance. Cet "amour de la sagesse", pratiqué jadis par de vieux barbus en toges qui déambulaient sous des portiques ou tempêtaient les fesses nues sur l'agora dans un tonneau, et qui prétend rechercher la vérité, être en quête d'un sens à la vie et du bonheur, disserte sur toutes sortes de thèmes élevés comme le beau, le bien, le juste, laissent souvent songeur l'homme pragmatique et pressurisé par son quotidien. Mettre en place un questionnement, une interprétation et une réflexion sur le monde et l'existence humaine semble en effet un luxe inaccessible à celui qui court après le temps entre les obligations professionnelles, maritales, familiales et sociétales. 

Sous-catégories


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal