Menu

EnragéPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Rabat, Maroc, été 1979. Liam a quatre ans et vit avec toute l'insouciance de son âge...jusqu'au jour où un chat errant l'attaque. Il est transporté en urgence à l'hôpital et le diagnostic révèle qu'il est contaminé par la rage. Pour être soigné efficacement et à temps, l'enfant est contraint, en compagnie de ses parents et de son frère, de retourner en France...mais il va subir de nombreuses séquelles psychologiques. Le jeune garçon est en effet hanté par le fantôme cauchemardesque du chat et développe, en grandissant, des capacités hors-norme, des mutations physiques perturbantes et une sauvagerie quasi-animale....

MattiussiPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Poe ne sait pas vraiment ce qu'il fait de sa vie. De bars enfumés en méfaits crapuleux, en compagnie d'Harly dont " les affaires ne se "passent" jamais bien", de son fou avec lequel il entonne " Over at the Frankenstein Place" ou de la femme-ange qui l'emmène en enfer, il promène son désœuvrement et sa mélancolie. Amoureux de la serveuse Lola, il n'ose pourtant pas la moindre tentative pour lui manifester son intérêt. Ses heures, souvent vides d'occupation, se peuplent dès la nuit tombée de créatures chimériques et de sensations de déjà-vu troublantes...

DoloresPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Près de Bordeaux, une maison de retraite, antichambre avant l’éternité…Marie y séjourne depuis pas mal de temps déjà…ses filles sont trop loin et trop occupées. Les souvenirs, les secrets rejaillissent, remontent des profondeurs du temps et de la mémoire. Un cauchemar hante ses nuits : des êtres fuient la guerre, la misère, la mort et se jettent à la mer pour embarquer sur un navire qui ne viendra pas. Marie se met à causer espagnol, s’identifie à une Dolorès, parle d’un bateau, de l’eau, de noyade…perd-t-elle la tête, est-ce une de ces maladies qui naît avec l’âge, la sénilité ? Nathalie sa fille qui lui rend fréquemment visite, ne comprend pas…elle n’a jamais rien su du passé de sa mère, de sa famille ; y-a-t-il un secret ? Pourquoi soudain ces paroles incompréhensibles en espagnol ? Avec minutie, persévérance et obstination, Nathalie va mener une véritable enquête sur le passé de sa mère qui la mène depuis l’orphelinat de Montpellier où elle fut accueillie et a grandi, vers l’Espagne d’où Dolorès  a dû fuir dans des conditions dramatiques un jour de mars 1939, en se jetant depuis la plage d’Alicante à la mer…

Grand EstPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Ecrivain, réalisateur et journaliste spécialisé en affaires financières, Denis a perdu son permis de conduire et son inspiration : au cours d’un stage de récupération des points, il va rencontrer des personnages en proie au malaise de la société, confrontés à une vie dure et sans avenir dans cette région de l’est de la France. "Je sais que l’horizon est bouché, qu’on s’emmerde dans ce coin. Mais on s’emmerde partout quand on n’a plus de rêves. Et de ce bout de terre bordée par trois frontières…la vue est imprenable sur la folie du monde." A l’issu de ce stage, il embarque son jeune fils pour un périple dans son pays natal, marqué par un riche passé industriel et les luttes ouvrières, les drames… "J’apprendrai à Woody à se méfier de ceux qui ont trop de certitudes. Je voudrais qu’il soit armé pour résister à la connerie ambiante." Les friches industrielles sont remplacées par des musées, des écomusées : "On dépense beaucoup d’argent pour édifier des temples à ces souvenirs de plein emploi. Quel aveuglement nous pousse à célébrer ce passé plutôt qu’à inventer l’avenir."

Politique QualitéPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ A Brest la même unité de production électronique s’est appelée successivement Ericsson, Thomson, Alcatel, et puis Jabil ….Yvonne, Martine, Arlette ,Hélène et Jeanine sont cinq anciennes ouvrières, devenues retraitées après plus de trente années de syndicalisme, de militantisme, de résistance aux plans sociaux et  aux licenciements, de grèves et de manifestations. A l’occasion de l’évocation de ce passé ouvrier, elles imaginent témoigner de leur vécu  à travers  le théâtre. Avec l’aide de Lionel, un metteur en scène, elles vont partager leurs expériences avec d’autres jeunes femmes et créer une pièce qui va aussi libérer leur parole et transmettre leur message aux générations suivantes…

ZitaPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ ZITA la géante polymorphe dispose de pouvoirs extraordinaires qui lui jouent des mauvais tours lorsqu’elle s’invite dans le monde des humains, à travers différentes périodes. Au cours de ses pérégrinations dans l’histoire de l’humanité, ZITA s’impose certaines règles, de taille, de tenues vestimentaires, de contraintes sociétales, et se limite à observer sans venir en aide aux êtres afin de ne pas perturber le continuum spacio-temporel.

Alex RobinsonPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Alex Robinson est un auteur de bandes-dessinées new-yorkais. En 2001, son premier roman graphique, "De Mal en Pis", reçoit le "Prix Eisner du talent méritant une plus grande reconnaissance" et en 2005, celui du "Meilleur album du Festival d’Angoulême".

La courbe des sentimentsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Il y a des périodes où rien ne tourne rond. Robinson en sait quelque chose. Son entreprise, un vidéo club, est en perte de vitesse, sa petite amie Léa le quitte, sa rencontre légère avec Amandine sur " Pêchounkeum.com" est un vrai fiasco, son neveu Gaspard a disparu de la circulation avec une mystérieuse étrangère laissant sa mère - et sœur de notre héros- au bord de l'hystérie et , pour couronner le tout, son père vit son énième rupture avec sa mère... Autour de lui gravitent aussi Jean-Yves et Françoise, les voisins de Léa, un couple adultère, Mano, son employé au vidéo-club et sa petite amie Samia qui espèrent pouvoir prendre leur envol, ou encore Charlène, amie d'Amandine tout rentrée du Pérou, fraîchement larguée et à la recherche de son père biologique.

La boîte à bullesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Ce «Carnet de bord des travailleurs du port » est un véritable documentaire, à la fois détaillé, précis, technique, sincère, sensible et émouvant. Au-delà des clichés et des préconceptions, la centaine de portraits des travailleurs des dix ports de Brest raconte leurs métiers, leurs expériences, leurs problèmes, leur humilité, leur discrétion. En produisant leurs témoignages et en croquant leur vie au labeur, on découvre les rudesses de leurs tâches, les difficultés, les souffrances.

Salam ToubibPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Paris, 20 avril 1984. Pauline doit se rendre en Touraine pour "la sacro-sainte fête de famille pour Pâques"...et elle est doublement peu enthousiaste à cette perspective qu'elle doit, en plus, faire le trajet avec son père avec lequel elle ne partage pas une grande complicité. Lorsqu'ils se retrouvent à la gare, un voyou les agresse et la jeune fille voit avec stupéfaction son géniteur exécuter une prise de close-combat qui terrasse son adversaire...Soudain des questions naissent auxquelles Gilles Tardieu renâcle d'abord à répondre. Confier son expérience de médecin engagé dans l'armée en Algérie, c'est replonger dans des souvenirs jamais héroïques, parfois nostalgiques, trop souvent douloureux. Et tus depuis bien longtemps...

ArtaudPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Ecrivain, acteur, metteur en scène, poète, cinéaste, dessinateur, Antonin Artaud est un génie qui a marqué la culture entre les deux guerres mondiales. Artiste complet et passionné, ce monument de notre patrimoine culturel est aussi un homme tourmenté, en recherche permanente de vérité, de liberté, d’absolu. Cela va l’entraîner dans un voyage au Mexique en 1936 : pour aller vivre avec les Tarahumaras, tribu qui pratique des rites amérindiens ancestraux, à l’origine de la civilisation mexicaine et en particulier celui du peyotl, une plante aux effets hallucinatoires et narcotiques.

AtelierPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Hannibal Qassim El Battouti est accueilli par l'empereur Frédéric II après avoir été chassé de Bagdad par un imam influent qui ne voyait pas d'un bon œil la réflexion scientifique supplanter le dogmatisme religieux. Il s'installe dans l'un des châteaux forts du sud de l'Italie de l'empereur pour mettre au point en secret la dernière version de la "camera oscura" dont l'un de ses ancêtres est l'inventeur. Il ignore qu'ici encore, sous la protection de l'empereur des Romains, ses recherches souhaitent être exploitées à des fins...peu honnêtes.

La légéretéPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Villa Médicis, Rome, novembre 2015. Devant les Niobides, suppliant et agonisant sous les flèches d'Apollon, une jeune femme ne peut s'empêcher de faire des analogies troublantes entre le mythe grec et la réalité brûlante de l'actualité. Une actualité dont elle est une victime exponentielle. Une actualité qui l'a transpercée de part en part et pèse maintenant comme un couvercle sur son âme hébétée.

MoktarPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Dans une lettre ouverte sous forme graphique, Yann Madé s’adresse à Moktar, un djihadiste "ordinaire" qui le menace de son arme ; il entame par ces mots son courrier : "Tu me fais peur Moktar. Je suis désolé…Je sais que ce n’est pas bien ! Ce n’est pas parce que je dessine, je ne suis pas caricaturiste ! Plus jeune j’aurais aimé l’être. Mais j’ai laissé tomber, je suis trop lent…Pas assez cruel…J’ai toujours peur de blesser les gens…"

Sous-catégories


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal