Menu

Les ados

Le monde de Nedarra: une fantasy initiatique prenante, aux questionnements très contemporains, à recommander chaudement !

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 1336

NadaraPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Byx est une Dairne. Imaginez une sorte de chien, avec des pouces opposables, une poche ventrale, l’aptitude à voler et à marcher sur deux pattes, et celle de parler ! Leur caractéristique la plus remarquable, et l’un des enjeux du roman, est leur capacité à détecter le mensonge, quel que soit le sujet ou l’interlocuteur. Improbable, certes, mais dans cet univers-là, les personnages appartiennent à des espèces qui, si elles se rapprochent de certaines que nous connaissons, sont aussi très originales, des felivet (félins géants) aux woobiks (petite créature poilue à trois queues, fidèle et courageuse). Lire la suite...

Les nuits invisibles : une bluette romantique en hommage aux amours d’été, relevée par une touche de fantastique

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1100

les nuits Par Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Émile est un jeune garçon un peu timide. Pour les vacances, il retourne avec ses parents dans la maison du bord de mer, la même que l’été dernier. Dans la villa d’en face, il y avait une fille, une fille qu’il avait longuement regardée, sans oser l’approcher, encore moins lui parler. Mais il ne l’a pas oubliée… Peut-être sera-t-elle encore là cette année ?  Lire la suite...

« Cassius » de Catherine Locandro : gloire au boxeur qui volait comme un papillon…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1533

cassiusPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Ce pourrait être un avertissement. Ou un aveu. Ce sont simplement des mots de Mohamed Ali : « Je suis l’Amérique. Je suis cette partie du pays que vous ne voulez pas reconnaître. Mais habituez-vous à moi : noir, sûr de moi, présomptueux. La boxe, c’était juste pour me présenter au monde ». Des mots de Mohamed Ali (1942-2016) qui ouvrent « Cassius », le nouveau livre de Catherine Locandro, remarquée en 2014 pour « Clara la nuit ». Un bandeau qui ceint l’objet nous prévient : « le destin exceptionnel de Mohamed Ali ». L’auteure évoque, elle, une « biographie romancée » qui s’arrête quand le boxeur né Cassius Marcelius Clay Jr change d’identité en se convertissant à l’Islam- il a alors 22 ans, a été à 18 ans champion olympique dans la catégorie des poids mi-lourds en 1960 à Rome, vient d’infliger un KO à Sonny Liston le 25 mai 1965… Lire la suite...

Sans un mot : le journal d’une adolescente paumée, qui se rêve en héroïne du quotidien

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1232

Sans un motPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Louna a quinze ans, des parents qu’elle trouve égoïstes, insensibles qu’ils sont au sort des migrants en difficulté, qu’elle voit partout autour d’elle. Elle échoue à les convaincre d’accueillir une famille et choisit donc de prendre les choses en mains. Un soir, elle met son plan à exécution en enlevant à la porte de son école le petit Mirhan, avant que la police ne l’arrête. Louna est bien décidée à le conduire à l’abri, quoi qu’en pensent ses amis ou sa famille. L’enfant la suit docilement et la jeune fille commence un parcours de fuite, destiné à semer les forces de l’ordre et protéger celui qui sera désormais son frère. Lire la suite...

Tuer le temps : le début d’une enquête intrigante à hauteur d’adolescent

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 1339

les croquesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Colin et Céline sont jumeaux et leur intégration au collège est difficile…sans doute parce qu’ils sont un peu atypiques mais surtout parce que les autres élèves ne cessent de les montrer du doigt en les nommant «  croque-mort », « croque-mitaine »…et tous les noms macabres qui leur viennent à l’esprit. Le plus injuste c’est que lorsque ces derniers se rebellent, ils sont doublement punis : à l’école et à la maison où leurs parents, très pris par leur travail funéraire, n’écoutent pas leurs doléances et justifications. Lire la suite...

Jivana : un récit d’aventure, une histoire d’amour pas banale, des héroïnes complexes et originales, la recette pour un très réussi roman de fantasy !

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 2113

jivanaPar Sylvie Gagnère- Lagrandeparade.com/ Jivana est une jeune fedeylin qui vit dans un village en compagnie de sa mère, Delyndha. La jeune fille n’a guère d’amis, parce qu’elle vit avec un grand secret : l’esprit de la déesse Savironah, qui n’a pas pu achever sa réincarnation, vit dans son corps. Les villageois sentent la différence de Jivana, cette voix à laquelle elle s’adresse en elle ; on la croit un peu dérangée, sans bien comprendre ce qui lui est arrivé. Lire la suite...

Les inoubliables : un roman plein d’humour et de délicatesse, qui suit les destins croisés d’ados déracinés

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1408

inoubliablesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ EANA : tiens, encore un sigle éducation nationale ! Mais que peut bien vouloir dire celui-ci ? Tout simplement « élèves allophones nouvellement arrivés ». Ils viennent de partout, de Bulgarie, de Turquie, de Corée, d’Angleterre, ou bien de Roumanie. Ils sont là pour quelque temps, ou pour toujours. Parfois, c’est le travail de leurs parents qui les a amenés là, parfois, c’est la misère, la peur, le désespoir, ou bien l’espoir d’une vie meilleure, de réaliser leurs rêves, des rêves puissants, ou si fragiles. Ils sont arrivés ici, en France, à Paris. Lire la suite...

Le voyage de Yao : tendre et joyeux, un hymne à la lecture, à l’écriture, et à l’amitié !

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1349

le voyage de yaoPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Kanel, petit village tout au nord du Sénégal. Yao est un jeune garçon débrouillard, plein de joie de vivre et amoureux de la lecture. Un touriste lui a offert le roman autobiographique de Seydou Tal, né dans la banlieue parisienne et devenu un célèbre acteur. Seydou est d’origine sénégalaise et va présenter son livre à Dakar, lors d’une séance de dédicace. Lorsque Yao découvre que son idole vient au Sénégal, c’est sûr, rien ne l’arrêtera, il veut le rencontrer, même s’il doit pour cela faire près de 400 km, seul, et en cachette de ses parents ! Lire la suite...

Inventer les couleurs : Gilles Paris, passeur d’émotions

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1482

inventer les couleursPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Dans la banlieue ouest-parisienne, un père et son fils Hippolyte. L’enfant a 10 ans, sa mère est partie avec le père de son copain Gégé. Dans une vie et une ville grises, Hippolyte va à l’école, son père à l’usine. Le gamin dessine, colorie. Très joliment illustré par Aline Zalko, c’est « Inventer les couleurs », le nouveau livre de Gilles Paris- auteur, entre autres, d’« Autobiographie d’une courgette » (1991) et « Au pays des kangourous » (2012). Il publie là son premier texte de littérature jeunesse- genre très prisé par les romancier.e.s ces temps-ci. Donc, on suit Hippolyte pendant une journée. Du petit déj’ à la fin de journée, en passant de nombreuses heures au collège avec les cours et profs sympas et le cours cauchemar, celui de mathématiques. Il y a les copains-copines, Gégé, les sœurs Chan et Cui, Fatou aux mains noires et roses, le glandeur, le surdoué… et Hippolyte qui dessine, qui met de la couleur dans la vie des autres- et, de temps en temps, la change. C’est un livre de tendresse, d’émotion(s), de tolérance, d’optimisme et d’espoir. C’est, aussi, délicatement et intelligemment écrit- comme toujours avec Gilles Paris. Rencontre. Lire la suite...

Aussi loin que possible : une course pour l’amitié, pour la solidarité, pour fuir… Un superbe roman initiatique !

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1244

Eric PessanPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Antoine et Tony sont deux collégiens comme il en existe tant d’autres, ni très brillants, ni très cancres, ni mauvais garçons, ni enfants sages. Ce matin-là, ils ont fait la course sur le chemin du collège, comme ça, juste pour s’amuser et voir qui des deux court le plus vite. Mais au bout du parking, ils n’ont pas ralenti, ne se sont pas arrêtés. Ils ont continué à courir, envoyant balader leurs soucis. Pour Antoine, la peur d’une nouvelle baffe de son père – qui ne communique guère que par ce moyen, pour Tony, la crainte d’être expulsé vers l’Ukraine et devoir quitter la France – sa famille a reçu son OQTF. Lire la suite...

L’homme qui voulait rentrer chez lui : tout le talent d’Éric Pessan, dans un formidable roman ado

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1590

L'homme qui voulaitPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Une nuit d’été, Jeff est réveillé par des bruits qui ressemblent à une poursuite. Le lendemain, il trouve dans sa cave un homme étrange. Est-ce un fugitif ? Un migrant recherché par des passeurs ? Un criminel en cavale ou un malade mental ? Difficile de le savoir. L’homme a la peau trop blanche, les yeux sans pupille et s’exprime avec des sortes de claquements de langue. Il a peur, il est traqué, mais semble ne pas vouloir s’éloigner de la tour où vit Jeff, en compagnie de ses parents, et de son frère Norbert. Les deux adolescents décident de le cacher et de l’aider, mais comment faire alors que leur immeuble est promis à la démolition dans quelques semaines ? Lire la suite...

Rhizome : un dystopie originale qui interroge sur la capacité de l’humanité à faire face aux défis qui la menacent

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1314

RhizomePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Nadia Costes extrapole (à peine…) sur la catastrophe écologique que l’on voit se produire de nos jours, celle qui détruit l’écosystème terrien. En 2081, les humains ont tellement pollué l’air et l’eau que la vie ne serait plus possible sur Terre sans les Plantes. Lire la suite...

Les nouvelles vies de Flora et Max : un joli roman d’apprentissage, avec des personnages sensibles et touchants, et une touche d’humour bienvenue !

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1163

flora et maxPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Les oiseaux rares ont besoin d'un refuge. Quand ils se sont connus, Flora et Max vivaient chacun dans une cage. Elle était en prison et lui reclus dans sa chambre. Leur seul moyen de communiquer était de s'écrire des lettres. Aujourd'hui, Flora sort et elle revient à la vie. Lire la suite...

Toutes les couleurs de mon drapeau : un court roman qui vaut pour son sujet, peu traité en général

  • Écrit par Sylvie Gagnère
  • Affichages : 1505

drapeauPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Tout va bien pour Selim : il est le meilleur de sa classe de 5e et ses parents le gâtent, bien qu’ils soient très occupés par leurs brillantes carrières. Jusqu’au jour où Mme Dupin, la prof d’histoire-géo, se met en tête de parler du Maghreb et en particulier de l’Algérie. Lire la suite...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal