Menu

YazikPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Cela fait déjà plusieurs années que Yazik arpente les routes, armé de sa Stratocaster de toujours et de ses vieux amplis au charme suranné. Déjà deux albums ( "Dépendant évidemment" en 2010, et "Appartement 19" en 2012) et deux EP's ("Être lui" en 2014 et "Le Ciel feu" en 2017) au compteur de ce jeune artiste aux multiples influences et au talent prometteur. En amoureux des mots et chercheur de sons, c'est avec une grande simplicité que Yazik a bien voulu répondre à nos questions...

La FélinePar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Lorsqu'elle n'est pas auteur, compositrice, chanteuse, et guitariste du groupe La Féline, Agnès Gayraud est aussi  normalienne, agrégée de philosophie, ancienne lauréate de la Fondation Thiers, auteur d’une thèse sur «La critique de la subjectivité et de ses figures chez T. W. Adorno». Comme si la coupe n'était pas déjà plus que pleine, les lecteurs de Libération la connaissent aussi comme chroniqueuse musicale. Personnalité multiple et complexe donc, qui a toujours fait de la musique et sait aussi réfléchir sur celle des autres. Entre paroles voilées et mélodies envoûtantes, elle nous livre, après Adieu l'enfance en 2014, un nouvel album intitulé Triomphe.

Chinese manPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Si nous connaissons depuis longtemps le son des Chinese Man - comment oublier le single "I've Got that Tune" qui, en devenant à la fois la musique de Mercedes-Benz pour sa campagne publicitaire et le thème du festival du film français de Hong Kong, a assuré au collectif sa popularité – nous ne connaissons pas forcément leurs noms, encore moins leurs visages. Zé Mateo, High Ku et SLY reprennent pourtant le contrôle des platines après treize ans d'existence féconde, dans un album plus que jamais à leur image : surréaliste dans ses collages éclectiques, truffé de références qui mêlent l'ancien et le moderne, et tenant le pari de nous faire à la fois triper et danser.

VoloPar Elodie Cabrera - Lagrandeparade.fr/ C'était comme rajeunir de dix ans, vieillir de dix ans en l'espace d'une soirée. Pour sa deuxième date à la Maroquinerie, le vendredi 3 février, le groupe Volo affichait complet. Les deux frangins Olivier et Frédéric Volovitch signent leur retour (tant attendu) avec un nouvel album Chanson Française. Quatre ans séparent cet opus du précédent. Durant ce laps d'éternité, le duo a eu le temps d'écrire des ballades qui se trimballent du bac à sable aux âges tassés de la vie, de composer de nouvelles mélodies qui s'agrippent au palpitant comme un môme à son doudou fétiche. Et de terriblement manquer à son public.

No man's louisePar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ A quelques envolées de moineaux du Jardin des Plantes, de la rue Monge et de la place du Panthéon, se niche une salle intimiste ô combien accueillante et conviviale, La Vieille Grille. Laurent Berman et Anne Quesemand sont les piliers de ce théâtre où firent leurs premières scènes Coluche, Romain Bouteille, Jacques Higelin et tant d’autres artistes. Les cafés-théâtres de Montmartre à Montparnasse en passant par le Vème arrondissement ont presque tous disparu de la « Scène parisienne », excepté Le Lapin Agile et La Vieille Grille ! La lie est au fond du vers, aurait pu l’écrire Prévert !

Loic LantoinePar Justina Zilyte - Lagrandeparade.fr/ Rien de mieux que les planches d'un très vieux théâtre piscénois où plane encore l'ombre de l'illustre Molière pour mettre en musique et en lumière les chansons de Loïc Lantoine. Des « chansons pas chantées » comme il les appelle et dans lesquelles la poésie, le théâtre et la musique se confondent afin de nous offrir un spectacle complet.

Black MusicPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Imaginez toute l'histoire des musiques populaires afro-américaines - à l'exception du jazz ( qui mériterait un ouvrage à lui tout seul et est peut-être déjà en cours de réalisation - qui sait!?)- ,de 1619 à aujourd'hui, dans un petit livre paré d'un fourreau élégant ! Hervé Bourhis au texte et Brüno au dessin passent en revue - pour notre plus grand plaisir - les classiques du genre : du Blues au Rap, du Rhythm&Blues au R'n'B, de la Soul à la Trap. Les mélomanes vont en raffoler : de "Be my Baby" des Ronettes à Stevie Wonder, de Michael Jackson à Nas, de Chubby Checker à Bo Diddley, de quoi devenir incollable car les anecdotes et infos passionnantes ne manquent pas! 

Anna KovaPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Bienvenue dans l'univers singulier et pluriel d'Anna Kova : entretien avec une artiste qui, par sa voix unique et son mélange de styles, fait vibrer notre corde sensible!

RockyPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Difficile de ne pas voir dans le titre du premier album du groupe Rocky un clin d'oeil au cultissime "Sex machine" de James Brown. Et ce n'est ni la voix délicieusement soul de sa chanteuse Inès Kokou, ni la superbe pochette de l'album - où la belle sauvageonne est exposée dans un aquarium de luxe, telle une bête de scène et de strass - qui viendront nous contredire. Rocky est avant toute chose une machine à danser. Impossible en effet de ne pas remuer frénétiquement ses muscles fessiers en entendant la ligne de basse du premier titre de l'album, "Apologize". Les vertiges de l’amour nous sont racontés en anglais, parfois même en langue togolaise mina, sur des musiques qui tiennent le pari de surprendre à chaque nouveau titre tout en étant calibrées pour le dancefloor.

La viePar Elodie Cabrera - Lagrandeparade.fr/ En entrant dans la salle comble du théâtre, on ne peut s'empêcher de remarquer la marée de chevelures couleur écume, confortablement installée dans les gradins. Mais à la fin de ce concert ponctué d'interludes théâtraux, une fois les lumières rallumées, tous semblent avoir un peu rajeuni. Chanter, rire, pleurer, se consoler, chanter, c'est le secret de François Morel et de ses fringants musiciens. La Vie (titre provisoire) est une cure de jouvence, un remède d'antan follement d'actualité. 

Dakh daughtersPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Visages poudrés de blanc, ces "Fées des bars" ont un univers aussi puissant que singulier. Dirigées par Vlad Troitskyi, fondateur du théâtre Dakh, elles sont l'affirmation au féminin d'une nécessité de combat et de résistance. Elles imposent leur style inimitable dans une mise en scène brillamment orchestrée, où la composition des morceaux flirte avec de très nombreux styles musicaux; l'éclectique et le métissage étant la clé de voûte de la créativité de ces drôles de dames aussi excentriques qu'engagées dans leur combat pour une Ukraine libre.

Barber ShopPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ Le théâtre de l’Archipel accueille en ses murs le nouveau spectacle du Barber Shop Quartet. Et quel spectacle ! L’alchimie de quatre artistes doués, inventifs, géniaux et tellement eux-mêmes sur scène qu’ils en sont touchants et irrésistibles.

SAGEPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Après le succès de Revolver et de nombreuses collaborations (Soko, Woodkid, The Shoes, ...), Ambroise Wuillaume revient en solo sous les traits de Sage et expérimente de nouveaux territoires musicaux. C'est avec un mélange de simplicité, de précision et de passion qu'il a bien voulu nous parler de ce changement de cap.

ManfredPar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Comment écrire sur la musique ? Difficile de lier les deux pratiques, tant elles semblent antinomiques. Parce que lorsqu'on aime un morceau ou une chanson, on n'a pas forcément envie d'expliquer le pourquoi du comment, de creuser l'indicible de la sensation qu'on éprouve. Périlleux exercice donc, surtout dans le cas d'un groupe dont les paroles sont en anglais – et pas toujours intégralement compréhensibles à l'écoute.


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal