Menu

Illustration

Marion Peck et Stra Volti : quand le pop-surréalisme américain se pique de cubisme

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3427

Marion Peck Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Née en 1963 aux Philippines, Marion Peck est une artiste américaine talentueuse à connaître. A 22 ans, diplômée de l’école de design de Rhode Island, elle part étudier à New-York et à Rome où elle passe plusieurs années. Son univers naïf et étrange, proche de l’imaginaire de Lewis Caroll, est terriblement séduisant. Avec Mark Ryden (que l’on qualifie souvent de chef de file des nouveaux surréalistes américains), son partenaire de vie et de création picturale, ils s’inscrivent comme des références du mouvement pop-surréaliste, aussi appelé lowbrow art du fait de ses sources d’inspiration liées à la culture populaire (comics, télévision, publicité, dessins animés).

Lire la suite...

Guznag : " j'étais celui qui dessinait bien les tortues."

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 5315

GuznagPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Julien Schmidt alias Guznag est un jeune illustrateur jurassien dont nous avons été fortement séduits par les portraits d'animaux anthropomorphes aux personnalités aussi amusantes que singulières et les mises en scène du quotidien urbain ou encore de matchs de boxe...que vous pouvez découvrir ici sur son compte Instagram. Comment résister à l'envie d'interroger cet animal gribouilleur talentueux sur l'origine de sa vocation, ses matières et outils de prédilection, son intérêt pour nos amies les bêtes et ses projets d'artiste? 

Lire la suite...

Armel Gaulme : "Je suis parfois plus attiré par les croquis que par les oeuvres finalisées"

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 6215

Armel GaulmePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Festival d'Angoulême 2018. Armel Gaulme dédicace son sketchbook BESTiary avec l'un des animaux espiègles de son bestiaire. John Howe, auteur de la préface ( publié aux éditions Caurette) y explique à quel point, "fruit d’une observation minutieuse", cet ouvrage est "plus qu’un carnet de croquis" : "c’est un miroir dont la contemplation longue et attentive pourrait bien nous en apprendre long sur nous-même".

Lire la suite...

Le dernier tableau : Bernard Chambaz et les grands maîtres

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2637

ChambazPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ Bernard Chambaz est un homme formidable. Historien, poète, romancier et essayiste, il peut passer allègrement en mots et en images de l’évocation de l’humanité aux nuages, des marathons aux Vingt Glorieuses. Il s’intéresse aussi à la peinture- la preuve avec ce nouveau beau livre, titré joliment « Le dernier tableau ».

Lire la suite...

Arthur de Pins : un artbook où clubbers, characters, crabs, chicks et freaks se disputent la vedette

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3363

Arthur de pinsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Voilà un artbook vraiment craquant...Non seulement parce qu'il est constitué de 224 pages d'illustrations toutes plus colorées et pétillantes les unes que les autres mais encore parce qu'il ravira les amateurs d'art et les inconditionnels d'Arthur de Pins ( et ils sont nombreux (euses....) car on y trouve pléthore de petits commentaires explicatifs sur son travail. C'est une rétrospective passionnante qui montre la diversité et l'écclectisme de son oeuvre : jeu vidéo, animation, publicité, bande-dessinée, livre illustré, affiche publicitaire, couverture de magazine...

Lire la suite...

Un monde flottant : Yokaïs et Haïkus en mariages heureux

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3085

Monde flottantPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Si beaucoup ont quelques notions de ce qu'est un haïku, forme poétique nippone raffinée qui se constitue de trois vers et évoque les saisons et les détails subtils du quotidien, le terme de " Yokaï" est nettement plus mystérieux...Nicolas de Crécy nous explique tout dans un prologue aussi synthétique que sensible : on y apprend notamment que les Yokaïs sont des divinités "issues de la culture orale du Japon rural", des "monstres" que le cinéaste Hayao Miyazaki, pour ne citer que lui, a mis en scène dans son "Voyage de Chihiro".

Lire la suite...

Didier Graffet : des balades graphiques aux effluves vertigineuses

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4212

EffluviumPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr / Didier Graffet est illustrateur et dessinateur. Il a reçu en 2002 le prix Art&Fact  et le prix du public Visions du Futur et, en 2003, le Grand Prix de l'Imaginaire pour ses illustrations de 20000 lieues sous les mers de Jules Verne aux Editions Gründ. Ses illustrations sont d'une beauté rare : son talent associe en effet une précision du trait digne d'un orfèvre, une palette de couleurs sublime, des sujets enthousiasmants. Jusqu'au vertige, l'oeil peut se promener dans ses toiles qui abondent de détails, de plans et la présence redondante de bateaux à voile et à vapeur ou de trains suscitent des picotements délicieux d'envie de partir en voyage. Chaque dessin est une porte vers un nouveau monde dans lequel passé et présent se fondent pour offrir un feu d'artifice esthétique.

Lire la suite...

Dance with shadows : l'exposition de Nicolas Delort, adepte de la carte à gratter

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 5226

AguirrePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ La French Paper Gallery présente "Dance with shadows", une rétrospective de l’univers de Nicolas Delort, artiste franco-canadien adepte de la carte à gratter, une technique  qui consiste à dévoiler à la plume des lignes blanches sur une carte à gratter noire. Cet artiste talentueux compte parmi ses clients Quirk Books, Tor.com, Solaris Books, Lucasfilm, Penguin Books ou encore Mondo. Il a gagné deux médailles d'or de la "New York Society of Illustrators" (2013 et 2014) un Award d'or en 2014 de Spectrum.

Lire la suite...

Paul et Gaëtan Brizzi : 31 illustrations à la Galerie Daniel Maghen pour entrer dans la légende

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 5239
CerbèrePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ En mai 2013, la galerie Daniel Maghen avait déjà accueilli Paul et Gaëtan Brizzi pour une exposition unique nommée "Opéra". Au travers de passages clés de 12 grands opéras (« Carmen », « Macbeth », « La Traviata », « l’Anneau du Nibelung », etc.) , les deux illustrateurs avaient exprimé leur passion pour la musique. Du 16 mars au 2 avril 2016, ils reviennent à la galerie pour une nouvelle exposition tout aussi enthousiasmante intitulée «  Légendes ». Lire la suite...

Pierre Cornuel, peintre-illustrateur : "La vie, c’est partager !"

  • Écrit par Claude Clément
  • Affichages : 5766

Pierre CornuelPar Claude Clément - Lagrandeparade.fr/ Grâce à de nombreux ouvrages et tout autant d’expositions, Pierre Cornuel est en France un auteur-illustrateur d’albums pour la jeunesse ainsi qu’un peintre remarqué, maintes fois récompensé. L’insatiable curiosité, la boulimie de créativité, l’humour et la profondeur de cet artiste aux multiples facettes ne rencontrent, semble-t-il, aucune limite de genre, ni aucune frontière géographique. Considéré en Chine comme un artiste  contemporain majeur, il vole, carnet en mains, d’un continent à l’autre, à la façon d’un lutin malicieux et intrépide, doté d’un regard aigu et d’une incroyable aisance à représenter ce qu’il voit ou ce qu’il imagine, croquant paysages, silhouettes ou visages de rencontres, dans les rues, sur les plages, dans les cafés, les restaurants et jusque dans les halls d’aéroport. Après avoir publié nombre d’œuvres chez Grasset, Flammarion-Père Castor, Nathan, Acte Sud… son vif intérêt pour la peinture chinoise l’a conduit à trouver chez Hong Fei Cultures une place de choix : celle d’un artiste ouvert à des influences aussi diverses que maîtrisées, ne cessant jamais d’élaborer une identité singulière et puissante.

 

Lire la suite...

Fred Beltran : un univers rockabilly et bio-mécanique qui n'oublie ni le glamour ni l'humour

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 9346

Fred BeltranPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Originaire d'Île-de-France, à la fin du lycée, Fred Beltran contribue à la naissance des Stylbop, un groupe de néo-rockabilly dans lequel il joue de la guitare. L'école n'étant pas son dada, il préfère également dessiner au fond de la classe et en vient naturellement en taper aux portes des éditeurs de BD à l'âge de 19 ans. Sa première bd, "La pyramide bleue", date de 1985 mais ne sera jamais éditée. Si les Stylbop se dissolvent à ce moment-là, Fred Beltran poursuit son chemin musical avec les Duck and Cover. Son second album graphique " Le Ventre du Minotaure" est publié par Les Humanoïdes associés en 1990. Côté musique, la même année, c'est la naissance des Snails avec lesquels l'artiste fera deux albums ( les Snails et L'équipage) avant de se séparer huit ans plus tard. L'auteur s'intéresse de très près aux progrès informatiques et, en 1994, il décide de se séparer de ses crayons pour s'adonner au numérique. Vont naître "Nina", une barmaid plantureuse, qu'il crée pour un éditeur japonais...et la série des "Technopères" puis "Mégalex", suite à sa rencontre avec Alexandro Jodorowsky. En 2002, il publie "Pin-up girls from around the world", un recueil d'illustrations. En ce début d'année 2016, la galerie Daniel Maghen a choisi d'exposer son travail; l'occasion de découvrir d'abord les réalisations talentueuses d'un auteur - habitué à des travaux réalisés intégralement au numérique- avec des outils plus traditionnels : acrylique, encre de chine, pastels, crayons de couleur, stylo à bille… les techniques que Fred Beltran emploie sont décidées en fonction du sujet et chacun de ses sujets a son propre style. L'artiste varie également les supports employés : papier au bois, carte à gratter ou toile. Ensuite l'opportunité de se plonger dans un univers singulier, nourri de science-fiction et de rock’n’roll, jouant sur les contrastes de couleur et de ton et n'oubliant pas d'insérer une juste dose d'humour décalé. Vous auriez tort de ne pas vous laisser tenter...

Lire la suite...

Facéties de chat : un hommage en vers, tendre et espiègle, aux félins de caractère

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 6049

Faceties de chatPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe ont imaginé, pour tous les amoureux des chats, un hommage en illustrations et en vers. Pour ce faire, le premier a inventé quinze poèmes à chute auxquels le second a répondu avec la dextérité d'un pinceau gracieux. Venez donc rencontrer Maxwell, le félin qui a de l'ambition, Hippolyte et sa peau de bébé, Raymond et son gros bidon, Ophélie chasseuse hors pair, le baby-sitter Jalabert,Kirlee la maniaque, Mozart et ses petits pas décalés ou encore, notre préféré, Aristide aux griffes efficaces! Qu'ils soient Angora, Devon Rex, de gouttière, Bombay, Persan, Scottish, Siamois ou encore Sphynx, ces adorables boules de poil, auxquelles l'on s'attache irrémédiablement, séduiront tous ceux qui craquent devant leurs yeux envoûtants et leurs pattes de velours...

Lire la suite...

Erik Jones : un feu d'artifice de couleurs et de reliefs made in Brooklyn

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3695

Erik JonesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/Originaire de Floride, Erik Jones est diplômé d’Art & Design à l’âge de 25 ans. Il fait ensuite de l’illustration, en profite pour voyager aux Etats-Unis d’un état à l’autre et s’imprégner des différentes culture pop et tendances artistiques qu’il peut côtoyer. En 2009, à l’âge de 27 ans, il arrive à New-York et installe son atelier à Brooklyn. Il y réside depuis.

Lire la suite...

Fabrini Crisci : les toiles spectaculaires d'un magicien brésilien

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4724

Fabrini CrisciPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Tout commence à Sao Paulo, au Brésil, en décembre 1964. Nait un petit garçon espiègle qui, en grandissant, est très vite attiré par la magie. A 15 ans, dans un magasin de farces et attrapes, tout se déclenche dans sa tête et il s'essaie d'abord au "Close-up" puis à la manipulation des cartes. Il gagne plusieurs prix avec cette spécialité et finit par pratiquer la " magie générale". Ensuite? Il voyage dans le monde entier, écumant les cabarets tels que Le Crazy Horse, le Wintergarten, le Casino de Monte Carlo ou encore le MGM de Las Vegas. A 34 ans, il commence à esquisser des caricatures d'artistes avec lesquels il partage la scène. On prend l'habitude à la fin de son show de lui demander un portrait. Très vite, il se met à ne dessiner que des magiciens. En 2006, il expose ses peintures à Monte Carlo et l'une de ses toiles est remarquée par le Prince Albert qui choisit de l'utiliser pour créer un timbre commémoratif de Monaco. Après avoir vécu plusieurs années en Allemagne, l'artiste vit aujourd'hui au Brésil mais continue à se déplacer partout où la magie l'appelle.

Lire la suite...

À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal