Menu

Romans étrangers

Frantumaglia. L’écriture et ma vie : Elena Ferrante prodigieuse

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1070

Helena FerrantePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Ne pas rêver, ne pas espérer. En refermant « Frantumaglia. L’écriture et ma vie », le mystère Elena Ferrante ne sera toujours pas dissipé. Quatre-cent-soixante-deux pages, et encore la question : qui se cache, depuis bientôt trente ans, derrière le nom d’Elena Ferrante ? Une femme ? Un homme ? Un couple ? Lire la suite...

China Dream de Ma Jian : les rêves interdits…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1131

China Dream Par Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / De son exil londonien, il ne mâche pas ses mots. Né le 18 août 1953 à Qingdao (dans la province du Shandong, à l’est de la Chine), Ma Jian affirme : « Le rôle de l’écrivain consiste à sonder les ténèbres et par-dessus tout à dire la vérité. J’ai écrit ce roman motivé par ma colère contre les fausses utopies qui asservissent et infantilisent la Chine depuis 1949 ». Ce roman dont il parle, c’est « China Dream »- la couverture stylisé est réalisé par l’artiste chinois Ai Weiwei. Un des beaux et grands textes de cette rentrée d’hiver 2019.  Lire la suite...

Un paradis de SHENG Kegi : une ferme d’élevage intensif pour une production de bébés en Chine

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 904

un paradisPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/  Au « Paradis », le verbe exploiter prend toute sa signification : d’abord tirer parti en vue d’une production dans un but lucratif ; ensuite utiliser d’une manière avantageuse, faire rendre les meilleurs résultats ; enfin se servir de quelqu’un en n’ayant en vue que le profit, sans considération des moyens. Lire la suite...

Les tribulations d’Arthur Mineur d’Andrew Sean Greer : tendre, grave et léger…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 856

greerPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / On l’avait repéré en 2005 avec « Les Confessions de Max Tivoli ». On retrouve l’Américain Andrew Sean Greer, 48 ans, avec « Les tribulations d’Arthur Mineur »- tout auréolé du Prix Pulitzer 2018. Lire la suite...

Onzième roman, livre dix-huit : Dag Solstad, l’écrivain des profondeurs

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 837

onzième romanPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il y a une préface signée Haruki Murakami- déjà ça en impose ! Extrait : « Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais plus retrouvé à ce point happé par un roman ». Il y a aussi les commentaires de l’Autrichien Peter Handke : « Dag Solstad est un écrivain des profondeurs… Il a du souffle », et du Norvégien Karl Ove Knausgård : « Sa langue scintille d’une élégance « old-fashioned », et irradie un souffle unique, inimitable et plein d’élan ». Lire la suite...

L'inceste : le plus pervers des tabous

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 1148

darlingPar Guillaume Chérel et Valérie Morice - Lagrandeparade.frIl n'y avait que Serge Gainsbourg (Lemon incest, chanté avec sa fille Charlotte) pour réussir à faire passer le thème de l'inceste pour une douce déclaration d'amour perverse....

Lire la suite...

Sans Silke : Michel Layaz et les failles familales

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1088

layazPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En lisière de forêt, une belle maison appelée La Favorite. Y vivent un couple très fusionnel et leur fille Ludivine. Le père est artiste peintre tout pris par son art, la mère est avocate brillante et assure l’argent de la famille. Lire la suite...

Comme il pleut sur la ville : Karl Ove Knausgaard, acte 5…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1190

DenoelPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Tout tient du hors norme, de l’extra-ordinaire chez Karl Ove Knausgaard, romancier norvégien de 50 ans. Lire la suite...

Les Morts : Christian Kracht et l’axe celluloïdique…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 877

krachtPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Pour le monde des lettres germanophones, c’est une évidence, il est le chef de file de la popliteratur. Il en est même qui le mettent au même niveau que Bret Easton Ellis, Michel Houellebecq ou encore Will Self. Parce que, avec le Suisse Christian Kracht, 51 ans, ça déménage à tout coup. Lire la suite...

Harold Cummings prend la tangente : et….et pète un câble !

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1176

harold cummingsPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Harold Cummings vit dans le Midwest américain. Sa vie ? Un profil droit et plat depuis son enfance, sans vague, sans dérivation…ordonnée, propre, nette, loyale…une retraite bien méritée après une carrière d’ingénieur dans la même entreprise…jamais violent, jamais d’écarts de langage, toujours conciliant…plus fidèle que son chien Ducon.. ; toujours la même épouse Millie qui lui a fait deux enfants…un pavillon de banlieue…adoré de ses voisins, bref un mec bien, un brave homme !

Lire la suite...

Instantanés : Claudio Magris pour une mosaïque de choses vues

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1275

magrisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / On le dit parmi les écrivains les plus raffinés. Il est aussi furieusement cosmopolite. A 79 ans, l’Italien Claudio Magris présente un CV immense : écrivain, germaniste, universitaire et journaliste- on y ajoute héritier de la tradition culturelle de la Mitteleuropa qu'il a contribué à définir.

Lire la suite...

Auletris : Anaïs Nin érotiquement inédite

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1399

AuletrisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En 1985 à Baltimore, Maryland, un commissaire-priseur met en vente deux textes dactylographiés, « Marcel » et « La Vie à Provincetown ». Deux textes réunis sous le titre « Auletris » et signés Anaïs Nin (1903- 1977). Lire la suite...

L’homme sans ombre : Joyce Carol Oates et l’amnésie

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1285

oatesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En ouverture, des notes sur l’amnésie : projet « E.H. » (1965- 1996). On lit : « Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie. / Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie. / Elle le rencontre, elle tombe amoureuse. Il l’oublie. / Finalement, elle lui dit au revoir, trente et un ans après leur première rencontre. Sur son lit de mort, il l’a oubliée ». Lire la suite...

Un sacré gueuleton : Jim Harrison passe à table…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1409

HarrisonPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En voici un qui n’y allait pas par quatre chemins- surtout quand il s’agissait de manger, voire de bouffer ! Ogre yankee, Jim Harrison (1937- 2016) avait un sacré coup de fourchette, lui le romancier et nouvelliste, même s’il assurait qu’« il en va de la nourriture comme du sexe, des bains, du sommeil et de la boisson : leurs effets ne durent pas ». Lire la suite...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal