Menu

Get up America – tome 1 : une BD exigeante, magnifique, puissante, indispensable !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

americaPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/Après le remarquable Wake Up America dont nous vous avons déjà parlé, John Lewis a commencé à travailler avec son co-scénariste, Andrew Aydin à ce Get up America. Il débute en 1965, après la signature de la Loi sur le droit de vote.

Cette année-là, John Lewis et ses camarades sont à nouveau arrêtés, alors que le Ku Klux Klan prépare une grande marche. Les doutes se font plus puissants au sein d’un syndicat qui se recompose et se déchire. Tandis que les droits acquis sont difficilement appliqués, sur fond de guerre du Vietnam et de conscription (qui touche particulièrement les jeunes noirs), les auteurs nous font vivre les émeutes de Los Angeles et l’émergence du mouvement Black Panther. On comprend mieux la tentation de la violence qui s’empare de nombreux militants, pendant que la menace du KKK se fait plus forte. La doctrine pacifiste de King s’étiole sous le poids des promesses non-tenues, de l’injustice persistante, des avancées trop fragiles. Le Black Power est un slogan qui séduit les plus fougueux des activistes !

Passionnants, encore une fois, les auteurs parviennent à l’être, avec un récit qui interpelle et bouleverse le lecteur d’aujourd’hui, tant sa proximité, dans le temps, mais également dans sa résonnance avec des évènements récents (cf Fergusson ou Charlotte), est flagrante.

Sans démagogie, mais dans une volonté éducative évidente, John Lewis poursuit son exploration d’un pan de l’histoire américaine, du racisme institutionnel et endémique qui pourrit, encore maintenant, les États-Unis. Sans jugement, il explique son choix de ne pas renoncer à la non-violence, et expose simplement les faits qui ont conduit certains de ses camarades à choisir un autre chemin de lutte.

Côté illustrations : un noir et blanc magnifique, un découpage nerveux, qui entraîne le lecteur au cœur des affrontements et des débats, des détails soignés qui apportent un supplément de vérité, tout concourt à donner vie à ces héros du quotidien, ces hommes et ces femmes qui ont tout sacrifié pour un idéal de justice et d’égalité. La violence est omniprésente aussi, comme elle le fut, et l’est encore, dans ce combat loin d’être achevé.

La complexité de la question raciale n’est jamais galvaudée, et si la lecture est exigeante, elle n’en demeure pas moins essentielle pour mieux comprendre les discussions et les luttes qui se mènent, encore aujourd’hui, aux États-Unis, et infusent dans de nombreuses parties du monde. 

Get up America – tome 1
Scénariste : John Lewis et Andrew Aydin
Dessinateur : Nate Powell et L. Fury
Éditeur : Rue de Sèvres
Collection : BD Ado-adultes
Parution : 16 février 2022
Prix : 15 €

Wake up America – intégrale : un album passionnant, et indispensable, d’une justesse de ton remarquable

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal