Menu

Les chimères de Vénus, tome 1 : un spin-off du Château des Étoiles, original et très réussi !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

vénusPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ 19ème siècle. Tandis que les puissances terrestres s’élancent dans l’éther et s’affrontent pour conquérir les planètes du système solaire, l’actrice Hélène Martin débarque sur Vénus, bien déterminée à retrouver et délivrer son amant poète, prisonnier des bagnes de Napoléon III – ce dernier a en effet transféré Cayenne sur l’étoile du berger. L’Angleterre et la France se partagent la planète, alors que l’Allemagne a fait main basse sur Mars. Vénus est un monde sauvage, fait de jungles peuplées de dinosaures et d’océans déchaînés, ce qui n’empêche pas le Duc de Chouvigny, proche de l’empereur, de rêver de fantastiques projets immobiliers, de casinos et de champs de courses…

Les chimères de Vénus est un spin-off de l’incontournable série Le château des Étoiles, dont nous vous avons dit le plus grand bien. Si l’univers reste le même, personnages et enjeux différent totalement, et l’on peut lire ces aventures indépendamment du cycle d’Alex Alice.

Le lecteur plonge avec plaisir dans l’ambiance Second Empire, du Jules Verne mâtiné du romantisme du 19° siècle, assaisonné d’une touche de SF et d’uchronie. Alain Ayroles ajoute un zeste de charme, avec son héroïne qui n’hésite pas à se produire (très) légèrement vêtue sur scène. Mais qu’on ne s’y trompe pas, la belle se révèle également une femme courageuse, bien plus que les hommes fadasses qui lui font la cour.

Ce premier tome pose les enjeux de l’aventure, entre multiples péripéties, dangers, surprises et un soupçon de romance. Politiciens et marchands sans scrupules, imbéciles ambitieux, grosse brute au grand cœur, cocotte à l’intelligence affûtée, suivante aux pieds bien ancrés dans la réalité, tous les personnages sont croqués avec réalisme et poésie. Les dialogues sont particulièrement travaillés et offrent une touche d’humour qui fait mouche – tout comme le clin d’œil appuyé à Jurassic Park.

Les illustrations sont fidèles à cet univers foisonnant, qui réserve des surprises de taille – on en a un aperçu en fin d’album. Elles fourmillent de détails et donnent vie avec beaucoup de dynamisme à cette histoire, dont on a hâte de connaître la suite !


Les chimères de Vénus, tome 1
Auteur : Alain Ayroles
Illustrateur : Étienne Jung

Éditeur  : Rue de Sèvres
Parution  : 24 mars 2021

Prix  : 15 €

Acheter ce livre dans une librairie indépendante

 




À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal