Menu

Salvador et Monsieur Henri – théâtre musical : un spectacle qui nous met le cœur en joie et le sourire aux lèvres !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

Salvador DaliPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ On a tous quelque chose en nous de Salvador… Et quand s’élèvent les premières notes d’une « chanson douce », on se surprend à fredonner. On connaît Zorro, le lion qui est mort, la maladie d’amour, on rêve de Syracuse… On a ces souvenirs d’enfance qui nous collent au cœur, et puis les autres chansons, celles découvertes plus tard. On l’aime, ce crooner, pour le rire de Salvador et la tendresse de Monsieur Henri.

En un peu plus d’une heure, Anne Cadilhac et Juliette Pradelle nous présentent le répertoire de l’artiste, naviguant du rire à l’émotion, au gré des interprétations. Elles émaillent la représentation d’anecdotes sur la vie d’Henri Salvador, évoquent ses paroliers, son amitié avec Boris Vian, ses amours, sa retraite et la pétanque.

Parfaitement rythmé, le spectacle nous emmène en voyage, au pays des chansons, du rire, de l’émotion à fleur de peau aussi. La complicité des deux artistes saute aux yeux, mais elles prennent soin d’emporter le public avec elles. Leur talent vocal est indéniable et, associé à celui de comédiennes, il offre un écrin drôle et rafraîchissant au répertoire proposé. La mise en scène astucieuse joue avec de nombreux accessoires, parfois délirant (ah, le cheval !) pour donner à voir les personnages des chansons.

On sourit souvent, on rit quelquefois, on est émus aussi, et on (re)découvre avec bonheur le répertoire d’un immense artiste. L’hommage est à l’image du chanteur : drôle, intelligent, joyeux, tendre, remarquablement écrit !


Salvador et Monsieur Henri – théâtre musical
Autrice : Anne Cadilhac
Avec : Anne Cadilhac (piano, chant) et Juliette Pradelle (chant)
Mise en scène : Yann de Monterno
Durée : 1 h 15

Dates et Lieu des représentations: 
- Du 8 septembre au 29 décembre 2021, les mercredis à 19h au Théâtre de l’Essaïon – 75004 Paris


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal