Menu

miamPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ Le Musée International des Arts Modestes de Sète (MIAM) rouvre ses portes le 4 juin prochain : l’occasion de célébrer son 20ème anniversaire avec Forever MIAM et Psychédélices, deux expositions événements.

garoustePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En cet hiver finissant, en ce printemps naissant, il pratique la double présence. Avec élégance, toujours. Un livre- « Vraiment peindre », une exposition parisienne- « Correspondances ». C’est Gérard Garouste, 75 ans depuis le 10 mars passé ; on le connait graveur, sculpteur et surtout peintre. On le connait aussi pour avoir confié un jour, dans un bel ouvrage joliment titré « En chemin » : « Je dessine ce qui me passe par la tête, cela vient naturellement en dehors de tout contrôle intellectuel, c’est une quête de plaisir. Tout ce qu’il y a de bon dans mes dessins, c’est ce qui n’a pas été décidé. Le dessin est là. Le principe, c’est de ne pas avoir de règle, sauf celle de ne pas perdre mon carnet que j’ouvre à chaque fois qu’une idée me traverse l’esprit ». Gérard Garouste, c’est « l’intranquille »- titre de son livre-confidences autobiographiques paru en 2009.

plaquePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Le saviez-vous? L’Université de Médecine de Montpellier est la plus ancienne école universitaire de médecine du MONDE.

pompeiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En ces temps de confinement, on nous a proposé du sport en version électronique. Normal, le sport traditionnel- excepté en Biélorussie et en Australie avec le football australien (mix de foot et de rugby), a tiré le rideau… et les parieurs en ligne sont en manque. Les amateurs de concert pop-rock, d’opéra, de danse ou de théâtre, tout comme… Et envisager une sortie pour l’achat d’un livre, on oublie puisque les librairies sont fermées.

louboutinPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / Une porte de Paris, à l’est. Pas loin il y a le bois de Vincennes. Et là, il y a ce bâtiment imposant, beige avec ses colonnes grises. On le dit et nomme Palais de la Porte-Dorée, dans le 12ème arrondissement parisien. Là, il y a en cet hiver- printemps une exposition parmi les plus étonnantes et importantes du moment : « Christian Louboutin. L’Exhibition(niste) ». Oui, une expo toute consacrée à un créateur de chaussures, un homme aux semelles de vent- surtout, cet artiste qui pose sa signature sous les pieds des dames avec une semelle rouge. La fameuse signature Louboutin !

yanomamiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / On la dit partout et nulle part. Au fil du temps, elle a photographié. Entre reportage de presse et travail personnel- quasi militant.

Quai Branly Par Victor Waqué - Lagrandeparade.com/ Avant d’admirer derrière sa vitrine l’iconique « statuette féminine » au musée du quai Branly, le visiteur n’a pas idée du travail accumulé par les employés du musée. De l’idée d’acquisition jusqu’à son achat, de sa restauration jusqu’à son exposition, l’activité d’un musée n’est pas de tout repos. 

HeyPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Etre invité à un vernissage est toujours intéressant parce qu'on peut constater que les artistes ressemblent généralement à leurs œuvres... Marrant cette manière qu'ont les artistes d'afficher ce qu'ils le sont... Artistes avec un grand A. Un peu comme dans la mode : le monde, l'image et des apparences, quoi. Bref, la Halle Saint-Pierre et Anne & Julien poursuivent leur association, avec la 4e édition de Hey ! # 4 Modern Art & Pop culture, initiée en 2011. Cette série d'expositions donne corps à un désir commun d'explorer et d'expérimenter des voies autres que celles de la culture dit « officielle ». Dédiée à l'outsider pop – terme utilisé par Anne & Julien en 2010 – cette édition 2019 présente 36 artistes, dont la plupart n'ont jamais exposé en France, issus de 17 pays, pour une mise en valeur d'œuvres exclusivement figuratives. Avis aux amateurs avertis...

fendre l'air Par Victor Waqué - Lagrandeparade.com/ La nouvelle exposition du Quai Branly a ouvert ses portes le 27 novembre 2019 : « Fendre l’air ». Elle retrace l’histoire méconnue de la vannerie japonaise. Des œuvres subjuguantes par leur finesse et leur légèreté. Une exposition à couper le souffle où des paniers se transforment en objets d’arts

japonaisePar Victor Waqué - Lagrandeparade.com/ La fondation Custodia, dans le 7eme arrondissement de Paris, célèbre l’année du Japon en France avec, du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019, une exposition exceptionnelle portant sur les estampes japonaises du XXeme siècle : « Vagues de Renouveau, 1900 1960 ».

musée cernuschiPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ C’est l’une des écoles majeures de la peinture japonaise, le courant Rinpa, apparu au début du 17ème siècle et encore présent de nos jours, qui s’offre au visiteur curieux dans cette très belle exposition. Il est né dans l’ancienne capitale et berceau de la culture traditionnelle japonaise, Kyoto. 

Alex AlicePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Depuis sa présentation au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, Le Château des étoiles s’est imposé comme la nouvelle série de science-fiction familiale de référence, à la croisée des univers de Jules Verne et Hayao Miyazaki. Entre voyages spatiaux vertigineux, découvertes scientifiques et réalité historique, Alex Alice a su créer un univers fantastique riche prenant place sous le Second Empire. S’y croisent notamment de célèbres figures du 19° siècle comme Louis II de Bavière, le Chancelier Bismarck ou encore Elisabeth d’Autriche. 

monsieur madamePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ Enfant, quel était votre personnage favori ? Monsieur Farceur ? Madame Bonheur ? Monsieur Curieux ? Madame Tête-en l’air ? Ces petits bonhommes fantastiques et colorés ont bercé nos jeunes années. Robert Hargreaves, dans les années 70, a eu la bonne idée de donner vie à ces petits dessins charismatiques. Un trait de caractère dominant, quelques traits de couleurs percutants, des formes simples et une jolie touche de poésie, la marque fut déposée. 

Musee MaillolPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Le musée Maillol propose en cette rentrée une exposition qui met à l’honneur Alberto Giacometti, en collaboration avec la fondation qui porte son nom. Loin d’être une simple accumulation d’œuvres, il s’agit ici d’une relecture de son parcours, en regard avec de grands artistes, classiques et modernes, de son époque.


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal