Menu

Les chats sont éternels : une intégrale indispensable à tout amoureux des félins, pour découvrir toute la palette du talent de Lieber

  • Écrit par Sylvie Gagnère

chatsPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Cette remarquable intégrale est composée d’un roman (Le millénaire vert), d’une novella (Le navire des ombres), des cinq textes du cycle de Gummitch, et de cinq nouvelles félines, l’ensemble regroupant tous les écrits de l’auteur autour de la figure tutélaire du chat.

Fritz Lieber est un écrivain incontournable de la SF, détenteur de nombreux prix (Hugo, Nebula, Locus, World Fantasy…) connu surtout pour ses cycles de Fantasy. Mais son œuvre ne se limite pas à cela, et c’est ce que cet ouvrage se propose de nous faire découvrir.

Le millénaire vert se déroule dans un univers partagé entre des États-Unis écartelés entre un courant libéral et un nettement plus puritain, et une Union Soviétique au temps de sa splendeur. Entre Guerre Froide et Maccarthysme, il est ancré dans l’imaginaire des années 50, tout en présentant une vision dystopique, mais réjouissante. Les hommes tentent de survivre dans un monde où les robots les remplacent de plus en plus, les condamnant au chômage. Les divertissements sont conçus pour dériver les esprits, tandis que politiques corrompus et magnats des loisirs marchent main dans la main pour asservir le peuple. Phil Gish voit sa vie bouleversée lorsqu’il s’entiche d’un chat vert, qu’il prénomme Lucky, dont la présence modifie radicalement sa vision des choses. Quand le chat disparaît, notre héros tente de le retrouver, et croise la route de mafieux, d’agents fédéraux, de scientifiques quelque peu déjantés, d’une catcheuse au grand cœur, d’un psychanalyste louche et d’espions à la solde des Russes…
On se laisse embarquer avec bonheur dans cet univers réjouissant, complètement loufoque, mais qui, mine de rien, amène à s’interroger sur les rapports humains et les choix de vie.

Changement de registre avec Le navire des ombres, qui se déroule sur un vaisseau spatial, où l’on découvre petit à petit l’étrange société qui s’est construite. Plus difficile d’accès, le texte incite à la réflexion.

Les nouvelles qui composent le cycle de Gummitch sont, quant à elles, très réussies. Elles font la part belle à la psychologie féline, avec cet animal particulièrement attachant. Et dont la vision du monde est finalement peut-être la bonne ?

L’intégrale propose en sus cinq courtes nouvelles, qui présentent des chats familiers ou étranges, sympathiques ou inquiétants, bref, une formidable palette d’individus félins !

Pour l’amateur soucieux de décortiquer l’œuvre, l’édition comporte également un nombre considérable de notes très fouillées (parfois plus longues que le texte qu’elles commentent !) Si, comme nous, vous n’êtes pas fans de ce type d’exercice, nous vous rassurons, on peut tout à fait se passer de leur lecture. Elles retiendront cependant certainement l’attention des passionnés d’exégèse !

En tout cas, les amateurs de Lieber trouveront leur compte dans ce magnifique ouvrage, et naturellement, les humains attachés aux félins, leur bonheur ! L’auteur les connaît manifestement très bien et leur rend ici un hommage appuyé, servi par une écriture incisive et un humour sans faille.

Mention spéciale à la très belle couverture !

Les chats sont éternels 
Auteur : Fritz Lieber
Éditions : Mnémos
Collection : Intégrale
Parution : 29 janvier 2021
Prix : 35 €

Acheter ce livre dans une librairie indépendante

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal