Menu

11 septembre 2001 : le témoignage au coeur du chaos de Steve McCurry

  • Écrit par Julie Cadilhac

McCurryPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Le 13 novembre 2015, Steve McCurry était au stade de France pour voir France/Allemagne... Quelques heures auparavant, il rendait visite à d'autres amis photographes à " Paris Photo" qui venait d'ouvrir ses portes au Grand Palais. Le mardi 11 septembre 2001, il était à New-York, rentré du Tibet la veille et, aux premières loges, si l'on peut dire, pour assister à l'effondrement des tours jumelles. N'écoutant que son envie de témoigner, en compagnie de son assistante et au mépris du danger, il a choisi de s'approcher au plus près...

Le travail scénaristique de Jean-David Morvan et Severine Tréfouël est passionnant. Ce roman graphique, basé sur le témoignage du grand reporter américain, nous permet non seulement de revivre cette tragédie sous un autre angle mais nous invite également à (re)découvrir le travail talentueux de ce faiseur d'images et à réfléchir sur son métier, la vision que peut en avoir le public et ses combats. Steve McCurry livre des épisodes biographiques aussi intenses que porteurs d'un message d'ouverture à l'autre intrinsèque ; on découvre notamment ses rencontres avec Ahmad Shah Massoud, on promène son regard admiratif sur ses clichés superbes sur la mousson, ses photos en Inde, au Pakistan, en Afghanistan...Pour mémoire, il est l'auteur de ce cliché " pris à la volée d'une jeune fille" en 1984 " dans un camp de réfugiés du Pakistan" au regard perçant bouleversant qui a fait le tour du monde et la couverture du National Geographic.
Cet ouvrage - qui comporte 64 photos intégrées aux 92 pages du roman graphique ( les illustrations de Jung Gi Kim sont à applaudir également pour leur habileté à dialoguer avec les photographies) et de douze images en portfolio final auquel s'ajoutent des entretiens exclusifs - se présente comme un indispensable d'abord pour tous les amateurs d'histoire et de photographie. Il séduira cependant aussi tous ceux qui trouveront dans cet hommage au travail d'un photographe aux compositions brillantes, aux couleurs finement travaillées, à l'humanité éclaboussante des portraits effectués et aux témoignages de guerre poignants, une manière de gommer un peu l'horreur de cette tragédie par la valeur immensément humaniste et engagée que peut porter l'art....

Quand je sortais du métro ou que je quittais ma maison, j'avais toujours les deux tours quelque part dans mon champ de vision. Elles faisaient partie de mon quotidien. Elles étaient la ligne de l'horizon vertical des new-yorkais. Si j'ai la chance de sortir vivant du stade de France, je sais que je serai de nouveau surpris de ne plus les voir. Elles restent en négatif dans ma mémoire. Ce manque est tellement présent que, parfois, pendant un quart de seconde, je me demande si elles ont bel et bien existé. Heureusement, la municipalité nous prouve de temps en temps que nous ne sommes pas totalement fous.


McCurry, NY11 SEPTEMBRE 2001
Editions : Dupuis
Collection : Magnum Photos - Aire Libre
Photographies : Steve McCurry
Scénario : Jean-David Morvan & Severine Tréfouël
Dessin : Jung Gi Kim
Couleurs : Walter Pezzali
Prix : 24€
136 pages couleurs
En librairie le 9 septembre

Enregistrer

2016

Enregistrer


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal