Menu

Essais, société et bien-être

Le Tour de France et la France du Tour : enthousiasme et passion…avec Béatrice Houchard

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1181

le tour de francePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Journaliste de belle réputation dans le PMF (paysage médiatique français), elle a suivi six campagnes présidentielles françaises. N’empêche ! Béatrice Houchard ne manque pas une occasion pour dire et répéter qu’elle est entrée en journalisme pour… suivre le Tour de France cycliste ! Lire la suite...

« Le nageur et ses démons » de Gilles Bornais : on plonge dans le grand bain !

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2028

BornaisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / L’histoire peut paraître banale. Un gamin de bientôt 12 ans en banlieue nord-parisienne joue au handball, pratique le judo et est tenté par le rugby. Après un accident de vélo, il doit subir une opération de l’épaule- pour la rééducation, on l’envoie à la piscine. C’est la naissance d’une passion. Une passion au goût de chlore. Lire la suite...

Pourquoi écrire ? : Philip Roth tel qu’en lui-même

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1103

rothPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / La question cingle- et donne titre à un livre : « Pourquoi écrire ? » Certes, voilà une interrogation pas vraiment nouvelle mais quand elle est posée par Philip Roth, elle prend une toute autre dimension. Lire la suite...

Héroïques : les modèles féminins d’Inna Shevchenko

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1508

les échappésPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Pour son premier fait d’arme en son Ukraine natale, elle a tronçonné une croix orthodoxe en soutien aux Pussy Riots- un groupe de punk rock féministe russe. Verdict : condamnée à l’exil- elle obtient l’asile politique en France en 2013. Née le 23 juin 1990 à Kherson (Ukraine), Inna Shevchenko est la leader mondiale des Femen, championnes de l’activisme féministe et de la lutte pour les droits de la femme, célèbres pour leurs manifestations poitrine dénudée et recouverte de slogans. Blonde lumineuse, Inna Shevchenko se souvient avoir été un garçon manqué dans une famille de la classe moyenne ukrainienne. De son histoire, elle aurait pu (même si elle n’a que 28 ans) en faire un livre pour têtes de gondole dans les librairies de supermarchés avec sa photo en couverture… Lire la suite...

Les guerres stupides de l’Histoire : un recueil instructif et truculent sur les 50 conflits les plus absurdes

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 4185

guerres stupidesPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Bruno Léandri et Bruno Fuligni ont mis en commun leurs immenses savoirs, leurs talents et leur sens de l’humour pour écrire cet ouvrage qui, en quarante-trois chapitres, raconte les 50 conflits les plus absurdes de l’Antiquité à nos jours… "les grands esprits s’accordent sur le constat que toute guerre est stupide en ce qu’elle marque un échec de la raison qui oblige à laisser parler la force. Pourtant certaines guerres sont encore plus stupides que d’autres, par leur objet même ou par leur déroulement."

Lire la suite...

Quinze causeries en Chine : J.-M.G. Le Clézio au temps de l’« interculturel »

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1524

quinze causeriesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Depuis près de soixante ans et la parution du « Procès-verbal » (1963), il illumine les lettres françaises. En 2008, il a été récompensé du prix Nobel de littérature. A 79 ans, Jean-Marie Gustave Le Clézio brille toujours autant par son élégance que par sa discrétion. Ce printemps, il se présente à nous à nouveau. Avec « Quinze causeries en Chine »- sous-titre : « Aventure poétique et échanges littéraires ». Lire la suite...

L’envie d’y croire : le plaidoyer pour un espace e-détox d’Éliette Abécassis

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1368

abecassisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En janvier 1964, Bob Dylan sortait son troisième album, « The Times They Are a-Changing »- en VF : « Les temps sont en train de changer ». Cinquante-cinq ans plus tard, la philosophe et romancière française Éliette Abécassis dresse le même constat- c’est le sujet de son nouveau livre, « L’envie d’y croire. Journal d’une époque sans foi ». Un temps professeure de philosophie, auteure entre autre de thrillers ésotériques et d’essais, elle ouvre ainsi son texte : « Il y a vingt ans à peine, je n’avais pas d’ordinateur ni de portable ni d’adresse mail. Pour voir des films, j’allais au cinéma, je louais des cassettes vidéo dans le magasin de quartier avec une carte d’abonnement annuel, je regardais des films en version originale ». A l’époque, comme tant d’autres, Éliette Abécassis allait au marché, achetait des vêtements dans des boutiques et ses amis étaient réels, « de vraies personnes en chair et en os. C’était l’époque où j’avais encore du papier, des cahiers, une plume, un stylo pour travailler, passant des journées entières dans les bibliothèques… » Lire la suite...

Comment nous allons sauver le monde : un énergique appel aux consciences

  • Écrit par Catherine Verne
  • Affichages : 1271

commentPar Catherine Verne - Lagrandeparade.com/ "Comment nous allons sauver le monde" dresse pour commencer un état des lieux sans compromission qui appelle à l'activisme : d'un côté notre Terre essoufflée et ravagée qui réclame notre secours, de l'autre un consensus technocratique criminel qui méprise ses porte-parole de tous bords, quantité de lanceurs d'alerte qui s'époumonent depuis les années 70. Lire la suite...

« White » de Bret Easton Ellis : éloge du mauvais esprit…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1818

brestPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il trimballe une drôle de réputation. Celle, tout simplement, de l’écrivain américain contemporain « le plus sulfureux ». Et voilà qu’après neuf ans de silence éditorial et « Suite(s) impériale(s) », à 55 ans, Bret Easton Ellis est de retour. Non pas avec un roman, mais avec « White », un essai qui flotte entre confession et réflexions sur l’époque, une époque qui couvre ces cinquante dernières années. Un essai qui fait polémique et honore le mauvais esprit. Ces derniers temps, « BEE » avait pris ses distances avec la littérature, il gambadait allègrement entre tweets, podcasts ou encore scénarios pour série télé. Lui qui avait marqué les années 1980-90 avec « Moins que zéro » (1986) et « American Psycho » (1992), il n’éprouvait plus d’envie pour le roman. La fiction ne l’intéressant plus guère, est-il pour autant devenu penseur ? Lire la suite...

Crépuscule : La braquo de Branco contre Emmanuel Macron

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 1604

CrépusculePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.comCrépuscule, du jeune avocat pro-gilets jaunes, Juan Branco, est au top des meilleures ventes de livres, grâce au bouche-à-oreille des anti-Macron. Son texte, à mi-chemin entre le récit biographique et le pamphlet, avait déjà atteint les 100 000 téléchargements gratuits (http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf) avant d'être publié conjointement par Florian Massot et Marion Mazauric : « Ce livre n'est pas anticapitaliste, il est républicain, il s'adresse à tous », précise la dirigeante du Diable Vauvert, basé à Vauvert (Gard)... comme son nom l'indique. Alors, de quoi est-il question dans ce « brûlot » qui se veut une violente charge conte le « système » ? Préfacé par le journaliste-écrivain Denis Robert, qui vient de remplacer Aude Lancelin à la tête du Média (la chaîne TV des Insoumis), est sous-titré : « Macron et les oligarques. L'enquête vérité ». Lire la suite...

"Descartes pour les jours de doute…"de Marie Robert : philo j’aime !

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1913

robertPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Son CV nous apprend qu’elle a cofondé deux écoles Montessori, l’une à Paris, l’autre Marseille. On saura aussi qu’à 34 ans, Marie Robert enseigne la philosophie et tient chronique à la radio… Surtout, l’an passé, elle nous avait offert un premier livre, « Kant tu ne sais plus quoi faire… il reste la philo »- un livre à succès, traduit dans une quinzaine de pays. En ce printemps, Marie Robert récidive, c’est un livre réjouissant joliment titré « Descartes pour les jours de doute… et autres philosophes inspirants ». Lire la suite...

Paris dans les pas de Patrick Modiano : un marcheur dans la ville…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2305

modianoPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Parfois, là au détour d’une rue, on voit une silhouette. Longue, longiligne. Peut-être a-t-on eu, là, une vision… Et si cette silhouette, furtive, était celle d’un promeneur solitaire, d’un promeneur en mots, phrases et livres ? on croit l’avoir vu place Saint-Sulpice, ou peut-être à Montparnasse- et si c’était quai Conti, en bord de Seine tout près de l’Académie française ? Paris, Paris… La capitale française qui va et vient au fil de l’œuvre de Patrick Modiano, 73 ans, vingt-huit romans parus à ce jour et, entre autres récompenses, le prix Goncourt 1978 et le prix Nobel de littérature 2014… Lire la suite...

Le rôle du Samba dans la constitution de la société brésilienne : une clé pour comprendre la place du carnaval au sein de la société brésilienne

  • Écrit par Dominique Flacard
  • Affichages : 1227

sambaPar Dominique Flacard - Lagrandeparade.com/Ce livre en trois parties, bien documenté, accessible, riche d'exemples musicaux, d'iconographies instrumentales, explique que le samba plonge ses racines dans le métissage engendré par la colonisation qui dura trois siècles. «  Quant à la miscibilité, aucun peuple colonisateur actuel n'a excédé ni même égalé le Portugais. Il se mélangea avec plaisir aux femmes de couleur. » Lire la suite...

Dandys et excentriques : un délicieux traité d’extravagance de Denis Grozdanovitch

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1638

grassetPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il n’a son pareil pour les choses de l’art. Dans une première vie, il cultivait l’art de prendre la balle au bond. Puis il a pratiqué l’art de ne presque rien faire. Après avoir cumulé des victoires au tennis (dont un titre de champion de France junior), au squash et au jeu de paume- des sports qu’il pratiqua en esthète, Denis Grozdanovitch est apparu sur les courts littéraires quand ce siècle nouveau avait deux ans… Ce fut un remarqué (et remarquable) « Petit traité de désinvolture ». Ensuite, il y eut onze autres livres, dont « Brefs aperçus sur l’éternel féminin » (2006), « Minuscules extases » (2009), « La Secrète Mélancolie des marionnettes » (2011) ou encore « Le Génie de la bêtise » (2017). Et en ce début de printemps, « Grozda » revient avec « Dandys et excentriques », sous-titre : « Les vertiges de la singularité ». Ce n’est rien moins qu’un petit traité d’extravagance que nous offre, là, l’auteur.  Lire la suite...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal