Menu

Une semaine de lecture avec J.M. Coetzee, Jean-Louis Fournier et Patrick Süskind

  • Écrit par Serge Bressan

seuilPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Trois suggestions de lecture pour une semaine : le troisième et dernier volet de la trilogie de J.M. Coetzee, prix Nobel de littérature 2003 ; la fantaisie de Jean-Louis Fournier qui fait parler les animaux, et aussi la réédition d’une nouvelle du grand Patrick Süskind, illustrée par le non moins grand Sempé. Bonne lecture !

J.M. COETZEE ; La mort de Jésus

Prix Nobel de littérature 2003, né en Afrique du Sud en 1940 et vivant en Australie, J.M. Coetzee n’a jamais voulu traiter l’écriture comme nombre de ses consoeurs et confrères. Avec lui, maître du récit hypnotique, il y a toujours un récit mais aussi des chausse-trappes, des abimes, des brutalités, des aveuglements. Tout ce qu’on retrouve dans « La mort de Jésus », le troisième et ultime volet de sa trilogie après « Une enfance de Jésus » (2013) et « L’éducation de Jésus » (2017). Ainsi, dans ce nouveau roman, David a 10 ans et est la star de l’équipe de foot des gosses du quartier. Ce qui amène le directeur de l’orphelinat du coin à le convaincre de rejoindre l’équipe de son établissement, puisque techniquement David est orphelin. Il quitte ses parents adoptifs mais un mal mystérieux l’empêche de jouer. Fini le football, l’enfant est renvoyé chez lui, les médecins sont impuissants face à ce mal qu’ils ne savent pas définir. Tels des disciples, ses copains se retrouvent autour de son lit et l’écoutent raconter des passages de « Don Quichotte ». David meurt, une légende enfle, un culte ambigu prend naissance… Une fois, un grand livre tout en écriture aussi épurée que tranchante sur la nécessité de tolérer le mystère. Du grand J.M. Coetzee !

La mort de Jésus
Auteur : J.M. Coetzee
Editions : Seuil
242 pages
Prix : 20 €

 

fournierJEAN-LOUIS FOURNIER : A quoi tu penses ?

En voici un qui a de la suite dans les idées ! Un écrivain avec une quarantaine de livres au CV dont « Où on va, papa ? » (prix Fémina 2008) qui nous glisse : « J'ai déjà réussi à faire parler une vache, la Noiraude, et un oiseau, Antivol. Alors, pourquoi pas les autres animaux ? » Et c’est ainsi que Jean-Louis Fournier a donné sa langue au chat- ou sa chatte nommée Artdéco qui veille sur lui au quotidien !-, et qu’il nous offre ce petit moment aussi inattendu que surprenant. Alors, avec « A quoi tu penses ? », l’auteur se met en mode questionneur- il va interroger les animaux, un crocodile, une chatte, une huitre, une biche, un perroquet, une taupe de poche… A coup d’instantanés en mots et/ou dessins, Jean-Louis Fournier nous narre ses rencontres avec « ces têtes hirsutes, couvertes de plumes, de poils, de cuir, d’écailles… » Mieux, facétieux, il invite lectrices et lecteurs à l’accompagner pour un micro-trottoir zoologique. Et ainsi, avouons-le, le monde animal n’épargne pas l’espèce humaine. A l’image de sa chatte Artdéco qui assure qu’« au nom de la rentabilité chérie, l’homme n’est-il pas capable du tuer terre et mer ? » Ou encore de cette hirondelle qui, avec gravité, demande si on a déjà vu des oiseaux obèses. Une sacrée question…

 

 

A quoi tu penses ?
Auteure : Jean-Louis Fournier
Editions : Philippe Rey
210 pages
Prix : 19 €

 

un combatPATRICK SÜSKIND : Un combat

Auteur définitif de « La Contrebasse » (1981) et « Le Parfum » (1986), Patrick Süskind publiait en 1995 un recueil de quatre nouvelles, « Un combat et autres nouvelles ». En cet automne 2021, l’écrivain et scénariste allemand nous revient avec « Un combat », la nouvelle-phare du recueil sus-mentionné. Pour décor, le jardin du Luxembourg à Paris. Là, les joueurs de pétanque s’y retrouvent, quelques joueurs et joueuses de tennis également- et aussi, des joueurs d’échecs. Tous, chevronnés quasi professionnels ou amateurs passionnés, s’affrontent devant un public silencieux. Dans « Un combat » ponctué de dessins tout en tendresse et poésie du grand Sempé, il y a un vieux joueur expérimenté mais coincé dans ses schémas et ses habitudes de jeu. Il est une des stars du « Luco », on vient l’affronter avec respect. Un jour, se pointe un jeune joueur, avec l’arrogance de son âge. Son adversaire, tout juste s’il le respecte- tout comme cette attitude aussi hautaine que désinvolte pour le jeu d’échecs. Il joue des coups que le public ne comprend pas- mais lui, les comprend-il ? Avec une sensibilité éblouissante, Patrick Süskind n’a pas son pareil pour conter cette partie à l’issue de laquelle le vieux joueur vainqueur avouera sa déchéance et abandonnera le jeu…

 

 

Un combat
Auteur : Patrick Süskind
Editions : Denoël / Fayard
80 pages
Prix : 16 €


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal