Menu

Lou a oublié sa tête : drôle et sensible, un court roman illustré remarquable !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

lou a oublié sa tête Par Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Quel enfant n’a jamais entendu cette phrase « Ma parole, un jour, tu oublieras ta tête ! » Mais voilà, pour Lou, c’est ce qui se produit un matin. Elle arrive à l’école sans tête ! 

Il faut dire que sa vie est un peu compliquée, une semaine chez sa mère, une semaine chez son père. Bon, Lou est surtout très distraite. Aujourd’hui, son corps fonctionne tout seul, tandis que sa tête en fait de même de son côté.

L’histoire est parfaitement loufoque et très drôle. Le rythme est rapide et les péripéties s’enchaînent sans temps morts, alternant les aventures du corps et de la tête de Lou, jusqu’au moment des retrouvailles. On rit beaucoup, mais le récit est aussi plus profond qu’il n’y paraît lorsqu’il met en scène deux enfants migrants. Sans alourdir l’histoire, Denis Baronnet parle avec pudeur et sensibilité de ce sujet grave, le rendant accessible à ces jeunes lecteurs. Les personnages sont particulièrement soignés et criants de vérité, des enfants aux adultes, jusqu’à l’homme des bois qui vit loin de toute technologie.

Gaëtan Dorémus apporte sa contribution à l’ouvrage avec des illustrations fantaisistes et d’une belle sensibilité. Elles sont drôles, comme le texte, et poignantes aussi. Les deux s’associent parfaitement et répondent à merveille au cahier des charges de cette toute nouvelle collection : proposer de courts romans illustrés, intelligents et amusants, pour se jeter dans le bain des premières lectures !

Cerise sur le gâteau : la jaquette est une grande image à déplier, aux couleurs tendres et vives, qui deviendra avec bonheur affiche-souvenir.

Lou a oublié sa tête 
Auteur : Denis Baronnet
Illustrateur : Gaëtan Dorémus

Éditions  : Seuil Jeunesse

Collection : Le Grand Bain

Parution  : 3 septembre 2020

Prix  : 9,50 €

À partir de 8 ans

ACHETER CE LIVRE DANS UNE LIBRAIRIE INDEPENDANTE


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal