Menu

La colonie perdue : la suite des aventures de Byx et de ses compagnon·nes, toujours aussi palpitante !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

le monde de nedarraPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Dans le premier tome du Monde de Nedarra, nous avions fait connaissance avec Byx, une dairne. Les dairnes ressemblent – un peu – à des chiens, mais ils ont un pouce opposable, une poche ventrale et peuvent voler ou marcher sur deux pattes. En outre, ils détectent infailliblement les mensonges. Raison pour laquelle le Murdano souhaite s’attacher la dernière Dairne, après avoir massacré toute son espèce. Mais, depuis la disparition de sa meute, Byx, si elle craint d’être effectivement l’ultimon, garde espoir : les vieilles légendes parlent d’un endroit lointain, une île mouvante au pays de Dreylie, où vivrait un groupe de dairnes. Accompagnée de ses fidèles ami·es, Gambler le félivet, Tobble le wobbyk, ainsi que Khara et Renzo, les humains, elle se met en route. Mais une guerre se prépare entre la Dreylie et Nedarra. Si la colonie existe, Byx et ses allié·es doivent à tout prix la rejoindre. La paix et la survie de nombreuses espèces sont à ce prix.

On retrouve avec plaisir l’univers très riche du Monde de Nedarra et les formidables personnages de Katherine Applegate. Comme dans le premier tome, les questionnements et les thèmes abordés sont multiples et actuels : égalité des sexes, droit des femmes, racisme, soif de pouvoir et de richesse, avidité qui conduisent à détruire sans remords pour son seul profit, responsabilité et choix cornéliens. Là encore, la question de la protection de l’environnement et de l’équilibre des espèces est au cœur du récit, mais on y parle aussi d’amitié, de solidarité, de compassion, d’amour, de trahison et de vengeance. Les personnages ont noué des relations fortes, qui leur apportent beaucoup et les fragilisent en même temps, tant chaque décision implique également les autres. Ils sont approfondis dans cette nouvelle aventure, où l’on en découvre un peu plus sur eux, sur leur passé, mais encore sur la façon dont ils évoluent au fil des difficultés rencontrées.

Avec ses chapitres courts, son écriture incisive et très imagée, ses péripéties nombreuses, ses retournements de situation, ses espoirs et ses trahisons, ce tome 2 ne déçoit pas, bien au contraire !

Max Kostenko signe à nouveau la couverture, tout aussi belle que celle du volume 1.

Le monde de Nedarra – tome 2 – La colonie perdue
Autrice : Katherine Applegate
Éditions : Seuil Jeunesse
Collection : Fiction Jeunesse
Parution : 2 janvier 2020
Prix : 15,50 €
Roman junior, à partir de 9 ans

Le monde de Nedarra: une fantasy initiatique prenante, aux questionnements très contemporains, à recommander chaudement !


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal