Menu

L'Alchimiste : une adaptation théâtrale réussie qui nous rappelle l'importance de vivre l'instant présent

  • Écrit par Xavier Paquet

l'alchimistePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Les jolis contes commencent toujours par « il était une fois » paraît il. « L’Alchimiste » fait exception à la règle mais cela ne lui enlève rien de sa douceur et de sa poésie. Il suffit parfois d’un rien pour se laisser emporter par une histoire, pour laisser valser notre imaginaire et laisser bercer nos espoirs et nos envies d’une fin heureuse.

La mise en scène très épurée permet à chacun de faire vivre son imagination, de percevoir les couleurs et les mouvements, de projeter un son ou une odeur entre les saveurs de l’Andalousie, le bruit du port de Tanger, l’immensité du désert saharien jusqu’au pied des pyramides d’Egypte. Une scénographie composée de cagettes en bois, qui, assemblées ou déconstruites, font naître les ambiances d’un bord de mer, l’intérieur d’un marché, la fraicheur d’une oasis, le lieu de rendez-vous d’un destin ; et de voiles qui façonnent le sable, les voiles et donnent du mouvement à l’ensemble. Une esthétique simple mais pas simpliste qui permet à chacun de s’immerger et de faire vivre et résonner le merveilleux texte de Paulo Coelho.

Santiago, jeune berger andalou, rêve d’un autre destin lié à l’existence d’un trésor qu’il se doit de découvrir : commencent alors son épopée et un long voyage qui sera peuplé de nombreux signes l’emmenant vers son trésor personnel. Revelés par l’Alchimiste, ils faconnent le jeune homme à ne pas se décourager, à ne pas abandonner et à aller au bout de sa quête de rêve.

Narré par une comédienne qui prendra le rôle d’autres personnages pour faire vivre l’environnement, le conte prend vie et forme avec singularité. Le voyage se vit avec douceur et tendresse, mis en valeur par des musiques et des lumières qui nous plongent dans l’exotisme de cette aventure.

Hormis le personnage principal, les deux autres comédiens interprètent de mutliples rôles qui font vivre les rencontres qui émaillent le voyage, parfois avec certaines longueurs, mais toujours beaucoup de cœur dans le jeu.

Ode au voyage, « l’Alchimiste » est une pièce très réussie qui reprend à merveille le conte philosophique du roman éponyme et le fait vivre comme un voyage initiatique à la rencontre de ce qu’il y a de plus beau dans ce qui nous entoure et dans les gens qui nous entourent : leurs valeurs.

Temps suspendu dans notre quotidien, c’est une invitation à s’éloigner de ce qui nous fait souffrir pour nous rapprocher de ce qui nous fait vibrer : vivre l’instant présent pour profiter pleinement de ce dépaysement.

Immersif, le spectacle se révèle bien plus qu’une invitation à rêver : il nous transporte dans nos réflexions personnelles jusqu’à découvrir que le trésor le plus inestimable est de s’écouter et d’écouter son cœur.

L'alchimiste
Auteur : Paulo Coelho
Avec Roxanne Bennett ou Myriam Anbare, Guillaume Reitz ou Benjamin Bouzy, Fabien Floris ou Kevin Poli
Metteur en scène : Benjamin Bouzy

Dates et lieux des représentations:
- Jusqu’au 1er mai 2022 à 19h du mardi au samedi, le dimanche à 15h30, au Lucernaire ( 53, rue Notre-Dame-Des-Champs, 75006 Paris)


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal