Menu

Un homme qui fume c’est plus sain : une tragi-comédie mortuaire qui ne manque pas de mordant

  • Écrit par Julie Cadilhac

il faut qu'un homme Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Sept frères et soeur se retrouvent dans la maison familiale pour les obsèques de leur père. Retrouvailles compliquées d’une fratrie déchirée par la disparition d’une soeur quelques années auparavant.

Maladresse, gêne et accolades polies ou émues de l'arrivée. Complicité qui revient peu à peu et provoque un basculement enfantin dans des souvenirs heureux, dans des jeux pratiqués alors…et puis instants où la réalité mord avec violence l’insouciance qui voulait s’installer : c’est tout cela « Un homme qui fume c’est plus sain ».

Benoît, le frère jumeau d’Anaïs la soeur disparue, brut de décoffrage au possible et à la sensibilité cachée derrière sa grosse barbe d’ours mal léché et qui « garde la paix » ; Maxime le thésard intello aux lunettes qui donnent une consistance ; Marie la soeur malmenée dans cette fratrie de garçons, qui se définit amèrement comme la « pauvre fille » qui a raté sa vie ; Vincent l’écorché et son anecdote désopilante de la camionnette jaune, Jérôme le sensible et que l’on imagine assis sur son sac de terreau en train de fredonner un air des Beatles, Elias le discret, Morgan le plus jeune frère…Ensemble, ils ont envie de retourner dans cette parenthèse protégée de l’enfance, de se redisputer le tour dans la bassine, de se raconter les rêves…seulement voilà, le temps a fait son oeuvre et à la table d’antan, les plats s’avalent avec l’hystérie des douleurs muettes.

La qualité de cette pièce réside non seulement dans l’écriture dramaturgique qui mêle aux drames des parenthèses salvatrices de rire mais aussi dans la présence constante des fantômes que sont le père et la soeur par de menus détails qui pèsent comme un couvercle. L’histoire se vit comme un épluchage de photographies ; on rit, on est ému mais on grince des dents souvent. Les émotions ici ne cessent de faire le yoyo. Tous très justes, Leslie Bernard, Julien Derivaz, Matthias Jacquin, Hector Manuel, Joaquim Pavy, Georges Slowick, Alexandre Virapin, Adèle Zouane incarnent avec sensibilité cette fratrie douloureuse.
Lorsque la poudre blanche constelle leurs cheveux de rides capillaires, on comprend que les cicatrices ne s’effaceront pas mais la cabane en parpaing, objet de consolation pour Morgan, prend des airs de cercueil autour duquel l’on offre une dernière mélopée au père...avant de repartir chacun oublier de son côté qu'on n'arrive pas à pardonner. 

Un homme qui fume c’est plus sain
Une création de Bajour
Mise en scène : Leslie Bernard
Collaboration artistique: Matthias Jacquin
Création Lumières : Julien Riggs
Création sonore : Louis Katorze
Scénographie : Hector Manuel
Construction décor et régie générale : François Aupée
Avec : Leslie Bernard, Julien Derivaz, Matthias Jacquin, Hector Manuel, Joaquim Pavy, Georges Slowick, Alexandre Virapin, Adèle Zouane
Durée : 1h30
© Nicolas Joubard

Dates et lieux des représentations:
- À 11H50 : DU 6 AU 26 JUILLET 2018 - RELÂCHES : 12, 19 JUILLET - à LA MANUFACTURE ( 2 bis, rue des écoles 84000 - Avignon - FESTIVAL AVIGNON OFF 2018
- Le 19 octobre 2018 au Théâtre Jean Arp - Clamart ( 92)
- Le 18 décembre 2018 à l’Espace 1789 - Saint-Ouen ( 93)
- Le 11 janvier 2019 au Rayon Vert - Fécamp ( 76)
- Le 31 janvier 2019 au Pôle Culturel d’Alfortville ( 94)


- 9 octobre 2019 - BAJOUR - L’île - Les Plateaux du Groupe des 20 IDF - Cachan () - 16h30 - http://www.theatredecachan.fr
- 10 et 15 octobre 2019 - Théâtre de Cornouaille - Quimper (29) - http://www.theatre-cornouaille.fr
- 17 octobre 2019 - L’Espace Marcel Carné - SAINT MICHEL SUR ORGE (91) - 20h30 - http://www.espacemarcelcarne.fr
- 19 novembre 2019 - Dôme de Gascogne - AUCH (32) - 21h00 - http://www.circa.auch.fr
- 21 et 22 novembre 2019 - Théâtre Daniel Sorano - Toulouse (31) - 20h30 - http://sorano-julesjulien.toulouse.fr
- 26 novembre 2019 - Espace d’Albret - Nerac (47) - 20h30 - http://www.ville-nerac.fr
- 29 novembre 2019 - Le Cargo - SEGRE-EN-ANJOU-BLEU (49) - 20h30 - http://www.ville-segre.fr
- 28 et 29 janvier 2020 - La Passerelle - Saint-Brieuc (22) - 20h00 - http://www.lapasserelle.info
- 6, 7, 8 février 2020 - Ollioules () - 20h30 - http://www.chateauvallon.com
- 11 février 2020 - Théâtre du Briançonnais ADAC / CCB - Briançon (05) - 19h00 - http://www.theatre-du-brianconnais.eu
- 27 février 2020 - Espace Carpeaux - Courbevoie (92) - http://www.sortiracourbevoie.com
- 3 mars 2020- Théâtre Gérard Philippe - AMIENS (80) - 19h30 - http://safran.amiens.fr
- 5 et 6 mars 2020 - Le Tivoli - MONTARGIS (45) - 20h45
- 17 mars 2020 - Grand Théâtre-Grande Salle - Albi (81) - 2 représentations - http://www.sn-albi.fr
-  19 mars 2020 - Tournée Décentralisée - MJC Rodez - Rodez (12) - 20h30 - http://www.mjcrodez.com
- 21 mars 2020 - Terrasse du Puy - Figeac (46) - http://www.culture-figeac-cajarc.com
- 25 et 26 mars 2020 - Tournai - http://www.maisonculturetournai.com
- 27 et 28 mars 2020 - Théâtre en Bois - Thionville (57) - http://www.nest-theatre.fr
- 31 mars 2020- Théâtre de l’Hôtel de Ville - Saint Barthélémy d’Anjou (49) - 20h30 - http://www.ville-saint-barthelemy-anjou.fr
- 2 avril 2020- Théâtre des Bergeries - NOISY LE SEC (93) - 20h30 - http://www.letheatredesbergeries.fr
- 9 avril 2020 - Théâtre du Pays de Morlaix - MORLAIX (29) - 20h30 - http://www.theatre-du-pays-de-morlaix.fr/
- 23 et 24 avril 2020 - Montpeliier (34) - http://www.ville-montpellier.fr/theatrejeanvilar
- 28 et 29 avril 2020 - L’Espal - Le Mans (72) - http://www.espal.net
- 14 mai 2020 - Centre Marius Staquet (Salle Raymond Devos) - Mouscron (77) - 20h00

 

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal