Pauline

« Le monde nouveau de Charlotte Perriand » de Jacques Barsac et Sébastien Cherruet et « Charlotte Perriand » de Laure Adler : hommage à la pionnière du design

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Beaux-Livres Mis à jour : samedi 7 décembre 2019 11:39 Affichages : 341

perriandPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com/ Il y a des mots-confidence de Frank Gehry : « Elle savait ce qu’était la sculpture au sens le plus noble du terme, celui de la relation entre les objets dans le monde. En traversant les modestes volumes de l’appartement, je pouvais ressentir les espaces tels qu’elle les avait composés. Tout y avait une finalité bien précise- comme cela n’est possible que lorsque l’on conçoit un lieu pour soi-même ».

Elle, c’était Charlotte Perriand, née le 24 octobre 1903 à Paris où elle meurt le 27 octobre 1999. Vingt ans après sa disparition, une magnifique exposition lui est consacrée à la Fondation Louis Vuitton à Paris, et au même moment sont arrivés en librairie deux éblouissants livres : « Le monde nouveau de Charlotte Perriand »- le catalogue de l’expo signé Jacques Barsac et Sébastien Cherruet, et « Charlotte Perriand » de Laure Adler. Deux beaux et grands livres tout entiers consacrés à celle qui fut surnommé « la pionnière du design ». Celle qui a travaillé avec deux architectes d’importance au 20ème siècle : Le Corbusier et Pierre Jeanneret avec lesquels elle avait imaginé un appartement idéal, semblable à un loft contemporain- ainsi, les trois en terminaient avec les codes de l’époque et proposaient plus qu’une architecture : un nouvel art de vivre. A Pierre Jeanneret, elle écrivit en 1936 : « Il y a tout un monde nouveau qui nous intéresse au plus haut point, car enfin le Métier d’Architecture c’est travailler pour l’homme ». 

L’architecte américain Frank Gehry, encore lui !, précise : « L’influence de ses séjours au Japon et au Vietnam transparaît incontestablement dans l’évolution de son travail. L’introduction du bambou et la façon dont elle a revisité en bois ses pièces les plus emblématiques ont produit des résultats d’une grande beauté ». Au fil des pages, les auteurs rappellent qu’elle a travaillé avec le peintre Fernand Léger, fréquenté assidument Pablo Picasso (dont le tableau Guernica la marquera immensément), Miró ou encore Calder, aidé des jeunes artistes comme Pierre Soulages ou encore Hans Hartung. Son travail tourne autour de deux mots directeurs : paix et harmonie. Les commissaires de l’exposition parisienne et auteurs du « Monde nouveau de Charlotte Perriand » remarquent qu’elle « aura toujours à cœur d’établir avec les cultures du monde et leur patrimoine un dialogue attentif et créatif tourné vers la modernité ». Quant à Laure Adler, dans son livre elle confie : « Il est impossible de restreindre le travail de Charlotte Perriand à un seul domaine d’expression ». Créatrice d’avant-garde, elle n’a pas brillé que dans le monde de l’architecture, le design et la photographie n’étaient pas seulement pour elle des passe-temps ou des compléments artistiques…

perriandLe monde nouveau de Charlotte Perriand
Auteurs : Jacques Barsac et Sébastien Cherruet
Editions : Fondation Louis Vuitton / Gallimard
Parution : 4 octobre 2019
Prix : 49 €

Charlotte Perriand
Auteure : Laure Adler
Editions : Gallimard
Parution : 3 octobre 2019
Prix : 29,90 €

Exposition à la Fondation Louis Vuitton. Jusqu’au 24 février 2020.
Tarifs : 5, 10 et 16 €.
Horaires : (hors vacances scolaires) Lundi, mercredi et jeudi, 11h- 20h. Vendredi, 11h- 21h. Samedi et dimanche, 10h- 20h. Fermeture le mardi. (vacances scolaires de Noël 2019 et de Février 2020) Tous les jours, 10h- 20h.
8 Avenue du Mahatma Gandhi, 75116 Paris. Tel : 00 33 1 40 69 96 00. Web : www.fondationlouisvuitton.fr