Menu

Montes : une fantasy intelligente et divertissante, dans un univers d’une belle complexité

  • Écrit par Sylvie Gagnère

montesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Après Anasterry et Grish-Mère, Isabelle Bauthian propose un nouveau roman (complètement indépendant) dans son univers de prédilection.

Cette fois-ci, elle s’intéresse à Montès, la cité guerrière, en première ligne pour contenir les invasions des demi-hommes et garantir le fragile équilibre de Civilisation. Mais son jeune baron rêve de conquête et son attitude met en péril toutes les baronnies. Oditta d’Anoss, surnommée « ministre des Frivolités » (c’est dire l’estime en laquelle on la tient) est envoyée en mission (quasi)- suicide : négocier avec l’ennemi, dans le dos du baron fou.

Montès porte les valeurs martiales au pinacle et fonde sa société sur une conception de l’honneur très rigide, qui ne se peut gagner qu’au combat. Alors que Civilisation est en paix depuis 40 ans, son nouveau chef veut asseoir son règne sur de glorieuses victoires et une conquête des territoires des demi-hommes libres, au-delà des frontières. Les sages de Montès savent qu’il faut faire cesser cette folie. Ils décident donc d’envoyer Thélban, chef de la Guilde des épiciers, intelligent et retors, accompagné de la prudente et naïve Oditta, dont la charge de ministre, bien qu’à peine honorifique, appuie sa crédibilité.

L’autrice s’attache aux pas de ses deux personnages, dissemblables au possible, qui se détestent et se méprisent mutuellement. Toutefois, face aux horreurs de la guerre, ils sont mis à l’épreuve et ne peuvent qu’évoluer. L’empotée Oditta ne deviendra pas une féroce guerrière – ce qui n’aurait pas été très crédible, mais elle trouve en elle des ressources qu’elle ne soupçonnait pas et se révèle plus forte qu’elle n’en avait l’air. Elle interroge ce qui a fait d’elle cette femme effacée qui se croit stupide, ce qui lui permet de s’éloigner de l’image qu’on lui a imposée en raison de son genre. Thèlban, quant à lui, recèle plus de subtilités qu’il n’y paraissait… L’improbable duo, adepte des joutes verbales, donne un ton léger et plein d’humour au roman, même si la guerre et son cortège d’atrocités sont au cœur du récit, sans pour autant s’exprimer en batailles sanglantes. C’est toujours au travers des découvertes de ses deux protagonistes que l’autrice étoffe son propos – la rencontre avec les déserteurs, les cadavres mutilés abandonnés… Isabelle Bauthian s’interroge également sur les conséquences de la paix, la cohabitation, les risques d’assimilation culturelle et finalement de disparition d’un peuple.

Univers riche au background bien décrit, personnages réussis, complexes et attachants, intrigue foisonnante, réflexion politique et sociale, style enlevé et dialogues réjouissants, tout est réuni pour une lecture divertissante et intelligente !

Montès
Autrice : Isabelle Bauthian
Éditeur : Actusf
Collection : Bad Wolf
Parution : 19 mars 2021
Prix : 20,90 €

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal