Menu

Odyssées initiatiques : Milo Manara passe des courbes au western

  • Écrit par Guillaume Chérel

ManaraPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  L’italien Milo Manara, connu ( avec Serpieri et sa Druuna) pour ses belles aux courbes sexy, ne fait pas seulement de la BD « pour adultes » à caractère érotique, comme « Le Déclic » et « Le Parfum de l’invisible ». C’est aussi et surtout un formidable dessinateur, dans la lignée d’Hugo Pratt. On connait « Giuseppe Bergman », son double dans les années 70, avec « L’Eté Indien », ou « El Gaucho ». Il vient récemment de mettre aux enchères des dessins de Brigitte Bardot, du temps de sa splendeur. Il est l’auteur de la série Borgia, co-signé par l’illustre Jodorowski (2004) et plus récemment d’un ambitieux diptyque consacré au célèbre peintre Le Caravage.
Dans leur travail de remise en avant, depuis 2009, de l’œuvre non-érotique de Milo Manara, les éditions Glénat proposent, avec « Odyssées Initiatiques », une compilation de ses deux albums « L’Homme de papier » et « L’Homme des neiges ». Si les récits ont peu en commun – l’un étant un western, et l’autre un récit à tendance fantastique en Himalaya –, ils partagent une certaine idée du voyage initiatique où, traversant des épreuves, les héros trouveront un sens à leur existence. Outre l’impressionnant graphisme du maestro, on retrouve déjà dans ces deux œuvres de jeunesse plusieurs de ses thèmes fétiches et sa réflexion sur l’absurdité du monde.

Odyssées initiatiques , par Manara, scénario d’Alfredo Castelli.
112 pages, 19, 50 euros.


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal