Menu

Jean-Jacques Audubon : une biographie en bulles qui ne manque pas de panache

  • Écrit par Julie Cadilhac

AudubonPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jean-Jacques Audubon nait en 1785 à Nantes. A 18 ans, il foule le sol américain où son père possède une propriété sur la côte Est. Par mimétisme et convention familiale, il se lance dans les affaires, une fois qu'il a acquis la nationalité américaine mais, la tête toujours tournée vers le ciel et l'observation des oiseaux qui le fascinent, très vite l'entreprise bat de l'aile et, ruiné et endetté, on l'envoie en prison. Une fois sorti, sa femme l'incite à entreprendre le grand voyage dont il rêve, quitte à se brûler les ailes...c'est ainsi qu'il passe des années loin du nid familial à parcourir les forêts, dessiner les oiseaux de ce fabuleux continent pour pouvoir devenir enfin le naturaliste et peintre brillant que les britanniques auront été les premiers à soutenir, l'homme considéré aujourd'hui comme le premier ornithologue du Nouveau Monde.

Ce one-shot est une petite merveille de plumes, de becs et de passion. L'histoire singulière du personnage historique qu'est Jean-Jacques Audubon est attirante ; cet être passionné qui sacrifie son confort et ses proches au nom de l'ornithologie méritait de sortir de l'ombre. Ses rencontres avec les peuplade indigènes, sa discussion avec Darwin, sa rivalité avec Wilson...autant de moments anecdotiques passionnants que Fabien Grolleau et Jérémie Royer orchestrent avec pertinence et poésie! Cette bande-dessinée dresse également un portrait saisissant d'une époque heureusement révolue où la protection des espèces n'est pas encore source de questionnements. On découvre ainsi avec apitoiement la passion pour la chasse que partage Audubon et le "gaspillage" d'animaux tués, conséquence d'un loisir égoïste humain. Certaines vignettes montrant des troupeaux de bisons décimés ou des tirs interrompus d'oiseaux qui tentent de s'échapper à tire d'aile laissent un goût amer.
On aime en outre l'insertion de parenthèses oniriques au sein de cette odyssée aviaire. Les dessins de Jeremie Boyer sont de toute beauté et rendent hommage avec talent au travail époustouflant de réalisme d'Audubon ( En fin d'ouvrage, le lecteur a d'ailleurs l'opportunité de découvrir Le faucon pèlerin, Le geai bleu et Le dindon sauvage dessinés par ce dernier)....Un coup de coeur! Une BD vraiment "chouette"!

Sur les ailes du monde, Audubon
Editions: Dargaud
Scénario : Fabien Grolleau
Dessin : Jérémie Royer
En librairie le 5 février 2016
Prix : 21€
184 pages


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal