Menu

ConradPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Conrad et Paul reviennent après 15 années d’éclipse de la planète BD. Ralf Konig a imaginé une nouvelle aventure avec « Une station spatiale nommée désir ».

Lire la suite : Une station spatiale nommée désir : gay délires et gais fantasmes pour Conrad et Paul

Zidrou SpirouPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Spirou est au chômage : sa rédactrice en chef - du Moustique Magazine - veut en effet caresser dans le sens du poil ses annonceurs et refuse de leur déplaire en publiant des nouvelles du scandale lié au mega-barrage de la CBC en Palombie...Dans une colère noire, Spirou lui claque la porte au nez et se fâche avec Fantasio qui n'a pas tenté de le soutenir. Par ailleurs dans la ville, la galerie Egon Ich se réjouit d'avoir encore reçu un nouvel arrivage d'oeuvres du mystérieux inconnu auquel les critiques ont déjà attitré un courant : le zooïsme. Les collectionneurs se pâment devant le travail hautement réaliste de ce pinceau virtuose ! Pacôme et Follicule, de leur côté, s'inquiètent d'un phénomène récent et tentent de résoudre l'énigme de tous ces champignons noirs qui pullulent dans leur jardin et semblent envahir de nombreuses zones du monde...Et pour ajouter davantage de sel à cette fiction déjà mouvementée, voilà que le Circo Mondo est en ville! Spirou y rend visite à son vieil ami Noé qui n'est pas ravi de devoir accueillir sa fille Fauvette, qui vivait chez sa grand-mère ( mourante) au Canada et qui lui revient maintenant à charge...

Lire la suite : Frank Pé & Zidrou : un superbe hommage à Spirou sous un chapiteau constellé de toiles

Blanche NeigePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Quel plaisir de replonger dans le conte des frères Grimm ! Cet ouvrage en propose une très belle et pertinente adaptation où est mise en valeur une écriture poétique aussi surannée que délicate ! Imprégné de la version édulcorée et simplifiée qu'en propose Disney, l'on avait ainsi oublié les multiples tentatives de l'horrible marâtre pour nuire à Cendrillon, le caractère bourru des sept nains ou encore les souhaits formulés par la mère de Blanche-neige à propos de l'apparence de l'enfant qu'elle espère voir naître. Cette bande-dessinée nous plonge dans le merveilleux avec talent et nous rappelle toutes les problématiques passionnantes dont sont tissés les contes. La Reine qui refuse de vieillir et de laisser sa place à la nouvelle génération, le Roi dont le chagrin ôte toute volonté et libre-arbitre, les gouttes de sang symbolisant le saignement sexuel, la symbolique de la pomme - objet de désir et fruit interdit toujours!...

Lire la suite : Blanche Neige : Miroir, mon cher miroir, qui m'offrira cette belle bande-dessinée?

ScutellaPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ 1930, dans une salle d’arme de Venise, Giogio Di Sérafino, célèbre maître d’escrime, donne à son petit- fils  Luca sa leçon quotidienne de fleuret. Le jeune Luca, âgé de 14 ans, s’exerce en vue de sa première compétition internationale. La séance d’entraînement est dérangée par un individu sombre et menaçant, qui vient renouveler une proposition d’achat au vieux Giogio qui l’éconduit et le reconduit avec fermeté et élégance….

Lire la suite : Riposte : la botte secrète du maître d’escrime

Mort aux vachesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Après le braquage éclair d’une banque, quatre malfrats se mettent au vert à la ferme de Jacky, le cousin de Ferrand le cerveau de la bande. Ferrand c’est la tête pensante bien en muscles ; avec José un râleur permanent, ils forment un couple homo, un peu décalé mais attachants. Le troisième larron c’est Romuald, grand gros, musclé, simplet et…monté comme un taureau, ce qui n’est pas pour déplaire à Cassidy, la seule jolie nana, allumée et allumeuse, un brin nympho. Et au milieu de cette galerie de forts en gueule, Ferrand retrouve dans ce trou paumé, Antoine Pernod, l’ami d’enfance devenu « flic »… ! Enfin pour finir de brosser le décor, nous sommes en 1996 en pleine « crise de la vache folle », et s’invite un réseau de marieuses des pays de l’Est….la gendarmerie est sur les dents.

Lire la suite : Mort aux vaches : Audiard et Lautner sont de retour en bd!

ChevalPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Aviez-vous remarqué combien les équidés sont nombreux au Musée du Louvre? Peut-être parce qu'"avant d'être un musée, le Louvre était le palais des Rois de France et devait donc posséder des écuries afin d'y loger les chevaux du roi et de la cour"?, comme nous l'explique le dossier-épilogue de cette bande-dessinée pertinente.

Lire la suite : Le cheval qui ne voulait plus être une oeuvre d'art : tous en selle pour une promenade au Louvre !

OttoPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Musée-miroir de Bilbao. Otto, artiste au génie mondialement reconnu, débute une performance résultant de ses derniers travaux autour sa problématique perpétuellement revisitée que "les spécialistes (nomment) " une métaphysique du double"". Pourtant, ce jour-là, tandis que les applaudissements fusent, entouré des débris du miroir qu'il vient de briser, l'artiste " (sent) en lui un vide."

Lire la suite : Otto, l'homme réécrit : une parabole existentielle à la mise en abyme passionnante

Charles ChristopherPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Les éditions Lounak sont situées à Montréal et ont pour vocation de promouvoir le travail artistique qui s'exécute au Studio Lounak sous forme de videos d'animation, de bandes-dessinées et de produits dérivés. Karl Kerschl a reçu un Joe Shuster Award et un Eisner Award pour son abominable Charles Christopher...et l'on approuve totalement ces prix!

Lire la suite : L'abominable Charles Christopher : Esope en strip ou le bestiaire philosophe

SataniePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Constantin, un jeune chercheur profondément darwiniste, a disparu lors d'une mission spéléologique encadrée par L'Abbé Montsouris. Il cherchait à y prouver l'existence de l'Enfer. Quelques mois plus tard, sa sœur Charlotte ( surnommée Charlie) au caractère bien trempé, persuadée qu'il est encore en vie, se lance à sa recherche, entraînant dans son expédition qui tourne mal Legoff, Mr Lavergne et son neveu Michel et l'Abbé en personne...En sortiront-ils indemnes?

Lire la suite : Satanie : une plongée graphique diablement attirante au centre de la Terre

HermannPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Sam et Samantha rejoignent une ville fantomatique, à la sortie du désert; les lieux sont sinistres et les habitants semblent avoir contracté un virus qui leur donne un aspect de zombie effrayant, quoiqu'a priori inoffensif. Ils ont de l'argent et un rêve : le Paradize pour lequel il faut renoncer à tout mais qui promet monts et merveilles. Pourtant, ils vont se heurter très vite au maitre des lieux qui se prête à un trafic aussi ignominieux que morbide...

Lire la suite : Le passeur : un récit post-apocalyptique de belle facture

Jacky FlemingPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jacky Fleming est une dessinatrice féministe dont le travail aussi irrévérencieux que satirique a été publié dans les non moindres " The Guardian", " The Independent", "The Observer" ou encore " The Big Issue". Elle a publié six recueils : "Le problème avec les femmes" est le septième. C'est un petit livre judicieux, à garder dans son sac et à mettre bien en vue en terrasse, sur la table où vous dégustez un café, ou sur le siège à côté de vous dans une salle d'attente quelconque ou encore en hauteur dans l'habitacle de votre voiture...Histoire qu'il ait la chance de croiser le regard - et l'attention! - des machos arrogants qui sévissent encore sur le marché. Ou mieux, qu'ils attirent l'oeil de la caste féminine et qu'elle rue se le procurer ! Pourquoi cet ouvrage nous a conquis? Parce qu'il joue avec des citations bien réelles d'auteurs de génie aux propos sexistes qui les ridiculisent. Parce qu'il insère un zeste de fantaisie absurde en tentant d'adopter le point de vue des phallocrates et de proposer des explications -forcément tirées par les cheveux - pour justifier leurs propos. Le tout accompagné de dessins en noir et blanc tordants et espiègles.

Lire la suite : Le problème avec les femmes : l'art de l'antiphrase par Jacky Fleming

Lucky LukePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Confortablement installé, dos calé à l'ombre d'un arbre complice, à regarder brouter non loin Jolly Jumper et, en contrebas dans la vallée, un troupeau de ruminants paisibles, Lucky Luke est loin de se douter que le calme est déjà menacé : voilà que débarque en trottinant Jack-la-Poisse, l'un de ses amis cow-boys, qui lui demande de lui rendre un service. Les parents de ce dernier - auxquels il a préféré faire croire qu'il était avocat à New-York que simple garçon vacher - ont décidé de venir s'installer dans le Far-West, à Chelm City, où "c'est "oeil pour oeil, plomb pour plomb". Notre généreux Lucky Luke accepte de bonne grâce et le voilà donc à Saint-Louis, sur le quai, pour accueillir Moïshé Stern, religieux obsédé du schabbat, son épouse Rachel qui trouve notre héros bien maigre et le gaverait bien de carpe farcie, Hanna, jeune femme prude à la recherche - désespérée?- d'un mari, et Yankel, toujours prêt à une polissonnerie et peu impliqué dans la préparation de sa bar-mitsvah. Le voyage est fort épique en compagnie de cette famille juive ; Jul n'oublie pas d'y insérer les ingrédients indispensables pour donner du fil à retordre à Lucky Luke ( joueurs de poker pas commodes, indiens féroces de la tribu des "Pieds Noirs"...) et des situations aussi espiègles que pimentées.

Lire la suite : Lucky Luke et La Terre Promise : Shalom Jul !

WuilleminPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ « Que le premier qui n’a pas lu un Astérix me jette le premier menhir… » : le ton est lancé. Vuillemin se paie la tête de ses collègues, parfois avec humour à la cool, d’autres fois à la Vuillemin (façon « ligne crade » par opposition à la « Ligne claire), de manière sanglante, trash et scato, comme on l’aime. En bon dernier des Mohicans qui se respecte, et fils indigne de la bande à Choron, période Hara-Kiri, il nous régale à chaque page. Sa planche d’Alix où l’on voit Enak s’interroger sur la nature de sa relation avec son grand ami blond à jupette n’aurait pas forcément fait rire Jacques Martin – l’auteur de la BD romaine, pas l’animateur télé – et pourtant qu’est-ce que c’est drôle. Pareil avec Tardi, dont l’univers noir donnerait le blues à un croque-mort, laisse-t-il entendre. La suite est à l’avenant.

Lire la suite : Le Monde magique de la Bande-dessinée : Quand Vuillemin caricature ses pairs, ça saigne…

La bande à RenaudPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Depuis le 1er octobre 2016, Renaud est en tournée. Le " Phénix Tour" va parcourir la France mais passera aussi par Genève et Bruxelles avec cinquante dates. A cette occasion, les éditions Delcourt rééditent une bande-dessinée patinée déjà de 30 ans, accompagnée d'inédits. On y découvre notamment la chanson "Manhattan Kaboul" illustrée avec sensibilité et poésie par Edith.

Lire la suite : La bande à Renaud : la réédition d'une bande-dessinée illustrant les plus grands tubes du rockeur...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal