Menu

FrogPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ États-Unis, années 30. Georges Rainette, une grenouille délicieusement bonhomme, aspire à devenir un grand jazzman. Son nom d’artiste… c’est GEORGES FROG!

Lire la suite : Le Petit Rêve de Georges Frog : le jazz et l’amour à hauteur de grenouille

Will Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Première monographie consacrée à l’oeuvre de Will, « Mirages » est un superbe livre qui ravira tous les fans du neuvième art. C’est le talentueux graphiste et illustrateur Vincent Odin, créateur de la collection « Biographie en images » aux éditions Daniel Maghen - qui a déjà mis en vedette dans de précédents ouvrages Juillard( auteur notamment de "Bohémond de Saint-Gilles", "Les 7 Vies de l'Épervier" ,"Blake et Mortimer" ) Vicomte ( "La quête de l’oiseau-temps") , Cosey ( "Jonathan", et qui est le Grand prix de la ville d'Angoulême 2017) Tillieux ( "Gil Jourdan", "Natacha", "Tif et Tondu") et Tibet ( "Le Club des "Peur-de-rien"" ) - , qui a conçu et réalisé l’ouvrage. Stephen Denberg, scénariste et collaborateur de Will, en a rédigé une préface sensible où il rend hommage à « toute une vie d’élégance, d’amour et de talent ».

Lire la suite : Mirages : une superbe monographie de Will aux éditions Daniel Maghen !

reporterPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ "Reporter", c’est une série de docufictions au concept aussi pertinent que passionnant. Elle suit un jeune journaliste français, Yann Koad, qui, envoyé de par son métier aux quatre coins du monde, vit en direct des événements qui ont marqué l'histoire contemporaine.

Lire la suite : Les derniers jours du Che : une immersion passionnante dans la Cordillera bolivienne

RobespierrePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ 1789, Maximilien de Robespierre est un avocat connu et reconnu, ardent défenseur des humbles. Natif d’Arras, il est désigné député du Tiers-Etat. Grand orateur, ses discours et harangues sont structurées, pertinentes, percutantes. Il convainc Camille Desmoulin, Petion et l’abbé Grégoire de s’allier au clergé pour instaurer les lois sociales et déstabiliser la noblesse. Mais l’entourage du Roi et une partie de l’assemblée s’inquiètent et s’irritent de ce député aux idées révolutionnaires, qui prône l’égalité des citoyens et l’abolition de la peine de mort. Robespierre devient aux yeux du peuple « l’incorruptible ».

Lire la suite : Robespierre : l’incorruptible controversé

Rentre dans le moulePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ « Changer c’est devenir quelqu’un d’autre…Comment être sûr de ne pas se perdre ? » Jean est devenu ingénieur des Arts et Métiers…un Gadz ‘Arts. Un chemin tracé par son père…une opportunité pour obtenir un emploi grâce à la complicité de cette grande école, de ses congénères, de cette famille d’adoption.

Lire la suite : Rentre dans le moule : une invitation à fuir le conformisme !

KlimtPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ L’histoire débute à Vienne en 1907. Une porte s’ouvre sur l’exclamation ravie d’une des domestiques des Bloch-Bauer, Rosa, qui fut un temps modèle du peintre qui lui sourit alors. C’est ensuite Madame qui accueille Gustav Klimt avec chaleur, puis Ferdinand, l’époux d’Adèle qui demande au peintre de réaliser le portrait de sa femme. Ce que Gustav accepte avec reconnaissance en promettant de la recouvrir littéralement d’or! En effet, ce couple de la haute-bourgeoisie avait été parmi les seuls à manifester leur admiration pour son travail, six ans plus tôt, alors que son tableau « La Médecine » avait fait scandale et qu'il tempêtait de rage.

Lire la suite : Klimt : comment Adèle Bloch-Bauer fut recouverte d’or

spectaculairesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ On en veut à la grande Sarah Bernhardt ! Alors que l’actrice est en pleine répétition, une poutre se décroche et blesse la jeune Alice. Elle a aussi reçu une terrible lettre de menace, qui lui prédit une mort certaine la prochaine fois qu’elle montera sur scène. Sarah Bernhardt refuse de céder au chantage et fait appel au Professeur Pipolet et ses amis du Cabaret des Ombres pour la protéger de l’horrible Mante.

Lire la suite : Une aventure des spectaculaires, tome 2, La divine amante : les aventures loufoques et incroyables...

mille et unième nuitPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Il était une fois le sultan Shahriar, un monarque sage et prudent, qui n'avait qu'un seul défaut : depuis la trahison de sa première épouse, il s'était juré d'épouser, chaque soir, une jeune fille différente et de la faire étrangler au matin...mais un jour, la fille de son grand vizir, Shéhérazade, fit cesser ce cycle infernal.

Lire la suite : La mille et unième nuit : un conte enchanteur au graphisme envoûtant

nouveau mondePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ 1520, à Tenochtitlan ( la future Mexico), tout a basculé : l'empereur des Aztèques, Moctezuma, a été vaincu par le conquérant Cortès qui s'est allié avec le chef Xicotenga. Ce dernier réclame les enfants du vaincu pour les sacrifier, par tradition ; Cortès réussit à sauver la fille de peu.

Lire la suite : Le Nouveau Monde : un fascinant premier tome au pays des conquistadors

liaisonsPar Julie Cadilhac -Lagrandeparade.fr/ Quelle idée délicieuse, vraiment, que d'adapter le sulfureux et passionnant roman épistolaire de Choderlos de Laclos! Roman majeur du XVIIIème siècle, "Les liaisons dangereuses" - pour rappel - narre les moeurs de la haute société libertine de l'époque mais dresse également le portrait d'êtres fascinants, et surtout celui de la marquise de Merteuil, l'avant-garde d'un féminisme aussi pertinent que revanchard, et du vicomte de Valmont, séduisant égoïste profitant des femmes et qui finira par se brûler les ailes à son propre jeu. 

Lire la suite : Les liaisons dangereuses : des préliminaires alléchants où espoir et vanité se mêlent

philocomix Par Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Dix philosophes, dix approches du bonheur. Avec, par ordre d’apparition : Platon, Épicure, Sénèque, Montaigne, Descartes, Pascal, Kant, Bentham, Shopenhauer et Nietzsche.

Lire la suite : Philocomix : dix philosophes, dix approches du bonheur

AddictionPar Michelle Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Six personnages se croisent, et se recroisent au hasard de leurs addictions respectives. Ils sont de la même famille, ils sont amis, ils fréquentent les mêmes lieux. Peu à peu des liens vont se créer, déclenchant des réactions en chaîne et les entraînant dans une spirale infernale dont aucun ne sortira indemne.

Lire la suite : Addiction : Il existe toutes sortes de dépendances, mais toutes mènent à l’enfer

LibresPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Quand on a une âme féministe, force est de constater au quotidien combien ce mot est souvent utilisé et récupéré par des femmes qui sont…les pires ennemies des femmes. En effet, n’évoquons que la question de l’écriture inclusive qui fait tapage actuellement dans les médias ; une vaste chimère que brandissent fièrement des intellectuelles médiatisées et qui n’apportent rien - est-il vraiment essentiel de coucher dans le dictionnaire le mot « chroniqueuse » que personnellement, à la Grande Parade, nous n’attendons pas une autorisation de l’Académie française pour utiliser? Être une "cheffe" va-t-il donner aux femmes plus d'autorité et de possibilités d'accéder à des postes de tête?...Soyons sérieux deux minutes, hein! Les vrais débats et problématiques de notre société patriarcale qui continue de faire (sournoisement, évidemment, parce qu’on y a ajouté par-dessus un joli vernis d’égalité irréprochable) des femmes un objet de désir, une ménagère innée et une mère en puissance condamnée à faire passer ses enfants avant sa carrière ( parce que, hein, c’est un scandale une mère qui n’est pas aux côtés de ses enfants tous les jours de l’année!), ne sont abordés que de manière superficielle et souvent par des plumes de magazines féminins qui affirment en même temps que le ménage, c’est pour tout le monde, mais qui, à la page suivante, vous expliquent comment vous modeler un joli petit cul pour séduire un homme cet été....

Lire la suite : Libres ! : un manifeste féministe aussi intelligent que salvateur !

pop memoriesPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr / «  Je me souviens de mon premier 45T (45 tours). J’avais déjà un goût très sûr », écrit Cathy Karsenty près d’une illustration de vinyle « El Bimbo ». 

Lire la suite : Pop Memories : les "je me souviens" musicaux de Cathy Karsenty


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal