Menu

La compil’ du chat assassin : una adaptation réussie des romans de la série du « chat assassin », pour le plaisir de retrouver ce personnage à la légendaire mauvaise foi !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

chatPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Tuffy est bien le plus filou des félins ! Et s’il en fallait une preuve, voici réunis dans cette anthologie les méfaits les plus savoureux du champion de la mauvaise foi.

Dans Le journal d’un chat assassin, le lecteur fait connaissance avec Tuffy, un chat peu fréquentable. Il a un caractère épouvantable et s’amuse beaucoup à ramener à la maison ses victimes (oiseaux, rongeurs…) ce qui fait systématiquement fondre en larmes Ellie, sa jeune maîtresse. Jusqu’au jour où il revient avec le lapin des voisins, mort. Mais il ne peut pas expliquer sa version des faits, ce qui va entraîner une série de quiproquos.

Le retour du chat assassin commence par la joie de notre héros, ravi que toute la famille parte une semaine en vacances. À lui la belle vie, sans réprimandes et cajoleries. Oui, mais… le pasteur Barnham est chargé de garder Tuffy et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux-là ne vont pas s’entendre.

Avec La vengeance du chat assassin, Tuffy change de victimes : foin des petites bêtes, il s’attaque désormais aux œuvres de la maman d’Ellie. Celle-ci s’est mise à l’art, et le résultat, en particulier son portrait qui trône dans le salon ne plaît pas, mais alors pas du tout, à Tuffy.

Enfin, L’anniversaire du chat assassin raconte comment Tuffy découvre qu’il est né un 31 octobre, comment, terriblement déçu que la famille décide de fêter Halloween ce jour-là, il choisit d’organiser sa propre fête avec tous les chats du quartier. Une fête qui va vite dégénérer quand les chiens s’en mêlent et finira par semer la zizanie dans la soirée des humains.

On adore le personnage de Tuffy, dont Anne Fine conte les aventures depuis de nombreuses années maintenant. On aime détester ce chat grognon, filou, tricheur, manipulateur, mais finalement attachant ! Il ose tout ce dont l’enfant a parfois envie, mais ne décide pas à faire. Il ose toutes les bêtises, fait montre de la plus parfaite mauvaise foi, ridiculise ceux qui l’entourent, et pourtant… Pourtant, on se régale à lire ses aventures.

L’adaptation en BD lui donne un nouveau souffle, sous la patte de Véronique Deiss. Avec ses illustrations fourmillantes de détails, elle donne vie à ce personnage atypique, avec beaucoup d’humour. L’alchimie prend bien entre un texte truculent, une composition quelquefois éclatée et des dessins vifs qui soulignent les caractères des protagonistes avec finesse. Parfois à la limite de la caricature, ils s’adaptent à ces histoires gentiment incorrectes, qui dynamitent l’habituel cliché du « chaton mignon », pour notre plus grand bonheur !

La compil’ du chat assassin 
Scénariste : Anne Fine
Dessinatrice : Véronique Deiss
Éditions : Rue de Sèvres
Collection : BD Jeunesse
Parution : 12 mai 2021
Prix : 15 €

Acheter ce livre dans une librairie indépendante en ligne 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal