Menu

Ballarini : un hommage émouvant aux amours (extra)-ordinaires qui ne s’éteignent jamais

  • Écrit par Julie Cadilhac

BallariniPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ 45 petites minutes pour raconter 70 ans d’amour…du premier baiser lors d’un été adolescent, en passant par l'effervescence d'un mariage, le bouleversement de la naissance d'un enfant... jusqu’à ce que la mort sépare. 45 minutes d’émotion délicieuse portée par une mise en scène empruntant aux codes d’un théâtre classique où le rire et l'émoi naissent des gestes, des situations, des caractères avec une spontanéité et un naturel revigorants. 45 minutes à la chronologie exaltée comme une dernière danse avec un souvenir heureux.

Deux malles, un plafond de loupiotes, quelques accessoires pertinents ( un montre à gousset, un pilulier, un mouchoir…) et Emma Dante nous emporte dans les réminiscences d’un bel amour qui n’existe encore que grâce à la mémoire d’une très vieille dame au corps fatigué. « Mon amour est une étincelle qui ne s’éteindra jamais », lui avait-il promis à 15 ans. Et ils se sont aimés follement, dans une danse étourdissante, joue contre joue, main dans la main, tremblement après tremblement, allegrissimo, allegretto, adagio, larghissimo….A chaque boucle, un caprice, à chaque époque, un évènement inoubliable, à chaque occasion de s’amuser et de s’échapper de l’ordinaire, une musique de circonstance.

Avec La Scortecata, Emma Dante nous avait déjà prouvé sa capacité à créer de la magie avec trois fois rien sur le plateau. Orfèvre de l’émotion, elle nous promène avec Ballarini du rire aux larmes en compagnie de comédiens à l’énergie jubilatoire. Sabino Civilleri et Manuela Lo Sicco nous emportent sur la lune, avec une glace à la fraise, un bacio, un carillon, un désir qui ne tiédit pas, même si l’eau est froide, même si le ventre-ballon pèse, même si les pleurs du petit fatigue...même quand les rhumatismes et la toux deviennent des compagnons permanents.

Ballarini est le troisième chapître de La Trilogia degli occhiali (La trilogie des lunettes) d’Emma Dante. La metteure en scène dédie cette trilogie « à nos grands-parents et à leurs souvenirs qui les aident à se sentir moins seuls, aux personnes malades ( …) et aux mendiants que nous rencontrons tous les jours dans la rue et que nous n’avons pas le temps d’écouter  ». Un pari réussi pour ce dernier volet assurément!
On sort du spectacle avec la pensée ragaillardissante que la vie est une aventure extra-ordinaire et que l’amour à deux - et qui dure -  est un conte de fées possible, une musique dont on chérit autant qu’on les déteste les refrains….mais dont la magie réside bien dans la répétition de toutes ces petites choses que l'on grignote au soleil ou sous la pluie.
Ballarini d'Emma Dante, c'est une récréation théâtrale, débordante de mouvement et touchante, qui nous rappelle que l'amour est un miracle pour ceux qui savent le faire danser.

Ballarini
De : Emma Dante
Avec : Sabino Civilleri, Manuela Lo Sicco
Lumière : Marcello D’Agostino
Surtitrage : Franco Vena
Durée : 45 minutes
Spectacle en dialecte sicilien surtitré
en français.

Dates et lieux des représentations:
- Samedi 19 novembre 2022 , 20h30 au Théâtre Molière, Sète

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal