Menu

La Chambre des merveilles : une ode à l'amour de la vie à l'approche de la mort

  • Écrit par Xavier Paquet

chambre des merveillesPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ La nouvelle mise en scène de Jean-Philippe Daguerre était attendue d’autant qu’elle s’intéressait à un sujet délicat : la mort ! L’histoire débute par un petit déjeuner entre Thelma, une mère pressée par son travail, et Louis, son fils de 12 ans qui rêve d’un peu plus de temps partagé avec sa mère notamment pour lui raconter son amourette d’adolescent. Il finit par sortir faire du skate et se fait percuter par un camion. Coma.

Les médeçins sont pessimistes sur ses chances de survie et n’accordent qu’un mois pour que le pronostic s’améliore avant de débrancher le respirateur. Culpabilisant de l’avoir délaissé et de ne pas lui avoir prêté plus d’attention, Thelma trouve le journal intime de son fils et décide d’accomplir tous les souhaits et rêves mentionnés dans le carnet : manière de comprendre ce qu’elle a râté et de ramener son fils à la vie.

Accompagnée de sa mère, dont elle ne partage pas le même style de vie, elle cherche à réaliser cette liste de « merveilles » et de raconter à son fils chaque expérience avant d’entamer le défi suivant. S’il n’en revient pas, il aurait au moins vécu ses rêves jusqu’au bout.

L’histoire nous fait traverser l’ensemble des aventures que Thelma réalise pour son fils, de voyages en rencontres improbables, de situations cocasses en instants de réconciliation avec sa mère et avec elle-même.

La mise en scène fait vivre sous forme de tableaux les péripéties vécues, les scènes de narration à l’hôpital, et les moments où Louis parle au spectateur pour exprimer ce qu’il ressent depuis son coma et son lit d’hôpital. Elle est soignée avec un décor astucieux scindant en deux le plateau, entre hôpital et scènes de vie, intégrant des projections vidéo qui apportent du relief, et un jeu de lumières efficace et judicieux.

Oui, l’histoire est une ode à l’amour de soi et l’amour de l’autre, l’amour de la vie à l’approche de la mort. Pourtant on ressort un peu déçu de cette adaptation où certaines scènes souffrent d’un manque de rythme et où les clichés narratifs s’enchaînent. Il y avait matière à plus de dramaturgie sur un sujet aussi fort.

La Chambre des merveilles

Auteur : D’après Julien Sandrel
Mise en scène : Jean-Philippe Daguerre
Interprète(s) : Magali Genoud, Marie-Christine Letort, Théophile Baquet, Juliette Behar, Jean Aloïs Belbachir, Romain Lagarde
Adaptation : Jean-Philippe Daguerre
Décors : Juliette Azzopardi, Jean-Benoît Thibaud
Costumes : Virginie H
Lumières : Moïse Hill
Musiques : Cali, Olivier Daguerre
Vidéo : Mathias Delfau

Dates et lieux des représentations :

- Les 11, 18, 25 juillet à 15h30 et du 7 au 30 juillet - Relâches : 10, 17, 24 juillet à 19h40 au Théâtre Actuel - Festival Avignon Off 2022

 

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal