Menu

Kim Schwarck : sa gourmande vie nous donne envie…

  • Écrit par Guillaume Chérel

PapillesPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  Avant de se lancer seule en scène, Kim Schwarck (d’orgine danoise), que l’on a pu voir sur la chaîne Comédie, a demandé conseil à son mentor, Pierre Notte, du théâtre du Rond-Point ; « Elle dit tout de ses préférences et de son bonheur d’être au monde, grâce aux plats, aux repas, aux goûts, aux saveurs, aux desserts, savoure-t-il. Puis elle cherche à comprendre de quelle manière c’est arrivé. Alors elle se souvient de l’hôpital, de l’isolement, de la peur… ». Le pitch est dit. C'est l'histoire d'une jeune femme gourmande et joyeuse pour qui manger c'est vivre. Et vice-versa.

Kim mange de tout, depuis toute petite, même la pâte à modeler. Même la neige dans les arbres, juchée sur les épaules de son père. Un papa comédien (un écorché vif qui accepte d’arrêter de fumer… des cigarettes mais se met aux cigarillos, et boit si elle le blesse), une maman « arrivée 15e sur 15 » à l’Eurovision 1973, avec sa chanson « Sans toi », que sa fille reprend sur scène mais supplie d’arrêter de chanter. La comédienne égrène le gratin de sa mère, donc, mais aussi la ratatouille de la cantine, le lait au cassis et les Frikadelles de Mamie Esther, sa grand-mère, dont elle distribue la recette à la sortie. D’ailleurs Kim est aussi à l’entrée puisqu’elle intervient dans la salle de la Comédie des Boulevards, avant l’ouverture du rideau. Elle s’occupe de tout ensuite : de changer le décor et de demander au public de ses nouvelles.

Bref, sa formule découverte : entrée-plat-dessert est délivrée avec passion, au travers de ses souvenirs d'enfance, ses sensations, émotions et dégustations, mais aussi ses épreuves et ses secrets. Elle remonte le temps et cherche à comprendre d'où lui vient cet appétit constant. On l’aura compris, c'est une ode à la joie de vivre, jusqu’à la boulimie. Le trop plein. Mais mieux vaut trop de vie que pas assez… Car elle sait jouer avec les mots (souvent tres poétiques), comme avec les mets… et les « mais ». Car il y a un mais. Derrière cette bonhommie, cette sur-excitation à manger, dévorer la vie, il y a une petite fille blessée, frappée par une maladie. Plutôt que de de s’arrêter de vivre là-dessus, elle a su garder dans sa main celle de la petite fille pleine de vie (nous insistons) qu’elle était. Kim Schwarck nous émoustille le coeur et les papilles parce qu’elle est franche et fraîche comme de bonnes pâtes italiennes. Elle a d’ailleurs les  cheveux « en tagliatelles » dit-elle elle-même (qui les a perdus enfant). Elle m’aime… ? (Elle semble parler à chacun d’entre-nous). Elle « nous » aime comme elle a appris à s’aimer. Kim Schwark, c’est une pile d’énergie positive qui irradie la petite salle de 100 places qui affiche complet tous les lundis. Nul doute que cette comique de 31 ans qui croque dans la vie comme dans une pomme d’amour touchera bientôt un plus large public tant son registre parait sans limite : elle chante, a du coffre, une voix grave puis aigue, sait faire rire et émouvoir. D’autant qu’elle a monté son spectacle toute seule, nous dit-on : sa robe rose flashy est cousue par sa belle-mère, elle se chargeant de sa com’ et de créer sa mise en scène. La miraculée des chambres d’hopitaux (et de ses ères de jeux multicolores qu’elle aurait bien mangés tout crus) a appris à vivre intensément comme si chaque jour était le dernier. Une ode à la vie, of course, mais aussi et surtout une leçon de philosophie : il faut profiter du temps présent et savourer les bons moments.

Des papilles dans le ventre, de et avec Kim Schwarck, avec la complicité de Pierre Notte

- Les lundis à 21 h 30 à la Comédie des Boulevards, 39, rue du Sentier – 75002 Paris - Tel : 01 42 36 85 24 / www.comediedesboulevards.com

- Du 6 au 29 juillet 2018 ( Relâches : 11, 18, 25) au Théâtre des Béliers ( 53, rue du portail Magnanen, Avignon) à 20h55 - Festival Avignon Off 2018

- Du 3 novembre au 29 décembre 2018 au Théâtre La Flèche ( 77 rue de charonne, 75011 Paris) 

- Du 05 au 28 juillet 2019 à 12h35 au Théâtre des Béliers ( rue du du Portail Magnanen, 84000 Avignon- - Festival Avignon Off 2019


 

Enregistrer


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal