Menu

Théâtre

Le Monsieur de Pourceaugnac de la Cie de l'Astrolabe? Un divertissement very very jubilatoire!

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3844

Monsieur de POurceaugnacPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ A-t-on besoin de rappeler de quoi il est question dans Monsieur de Pourceaugnac et remémorer les mésaventures de ce bourgeois fat de Limoges venu à Paris pour épouser Julie, la fille d'Oronte, elle-même amoureuse d'Eraste ? Ce canevas de commedia dell'arte que Molière a, à n'en pas douter, piqué aux Italiens et rehaussé de son génie des répliques et des situations? Ajoutez-y une mise en scène chatoyante et huit comédiens habiles qui ne cessent de mélanger les langues et les cultures...et vous commencerez juste à avoir un aperçu de l'enthousiasmante et tourbillonnante pièce à laquelle vous êtes convié(s)!

Lire la suite...

La demande d'emploi: une dénonciation théâtrale du mouvement de marchandisation du monde

  • Écrit par Marie du Boucher
  • Affichages : 2125

La demande d'emploiPar Marie du Boucher - Lagrandeparade.fr/ On ne présente plus Michel Vinaver, un des plus grands dramaturges français contemporains. Il fait son entrée à la Comédie-Française en 2009 avec L’Ordinaire. Ses pièces sont jouées partout dans la capitale : "La Demande d’emploi" à l’Epée de bois en ce moment puis au Français en mai, "Les Voisins" au théâtre de Poche, "Bettencourt Boulevard" à la Colline,…Il a aussi pour caractéristique d’avoir été le PDG de Gillette pendant huit ans. Ses pièces parlent évidemment beaucoup du monde du travail.

Lire la suite...

Constance Larrieu et Didier Girauldon : bienvenue en territoire orgasmique

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3986

Constance LarrieuPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ "L’orgasme est la réponse physiologique qui a lieu au maximum de la phase d’excitation sexuelle. Il est souvent synonyme de jouissance extrême." ( Wikipédia) Seule sur scène, une femme entame une conférence singulière dans laquelle elle dévoile ce qu'elle a découvert dans les textes de Wilhelm Reich, médecin, psychiatre et psychanalyste autrichien ( connu notamment pour ses contributions à la sexologie et à la thérapie psychanalytique) concernant l'orgasme et sa fonction vitale. Une enquête sur la sexualité qui ne pourra pas vous laisser de marbre. En s'appuyant sur des archives, des études, des interviews, des confessions et des journaux intimes (de scientifiques, sexologues, professionnels des métiers liés au sexe etc.) Didier Girauldon et Constance Larrieu, co-metteurs en scène, invitent le spectateur à une représentation " à mi-chemin entre la conférence, le documentaire et le monologue théâtral". 
Constance Larrieu, hôtesse de cette pièce à dimensions étymologique, historique et sociologique, a répondu, avec précision et intérêt, à nos questions concernant ce monologue qui titille vivement notre curiosité.

Lire la suite...

Moins deux : une dernière virée émouvante pour Guy Bedos et Philippe Magnan

  • Écrit par Edith Huguet
  • Affichages : 2244

moins 2Par Edith Huguet - Lagrandeparade.fr/ Deux hommes se réveillent dans une salle de réanimation. Ils ne se connaissent pas. Leur seul point commun, une espérance de vie de quelques jours seulement….

Lire la suite...

La Dame Blanche : une pièce qui ne vous laissera pas de glace

  • Écrit par Xavier Paquet
  • Affichages : 2880

La dame blanchePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.fr/ La Dame Blanche, souvenir de nos angoisses de jeunesse, cauchemar de nos soirées de colonies de vacances. Sébastien Azzopardi nous propose de replonger dans cette légende à travers sa nouvelle création.

Lire la suite...

Magnétique Revizor : la mise en scène de Ronan Rivière séduit

  • Écrit par Marie du Boucher
  • Affichages : 9648

Le RevizorPar Marie du Boucher - Lagrandeparade.fr/ Au départ, comme souvent au théâtre, il y a un quiproquo. Le Gouverneur de la province a eu ouïe de l’arrivée d’un inspecteur – le Revizor. Un jeune homme, Khelstakof, fauché mais drapé d’un beau costume est pris pour celui-ci. Dont acte. Le quiproquo va durer toute la pièce, malgré les dénégations du jouvenceau au début ; à l’arrivée du Gouverneur dans sa chambre, il craint surtout de se faire jeter en prison pour dettes, alors que celui-ci vient lui graisser la patte. Khelstakof ne tardera pas à réaliser ce qui se trame et à profiter alors de la situation.

Lire la suite...

On purge bébé : quand Feydeau rencontre les comédiens du cours Galabru

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4076

Nathalie BergerPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ M. Follavoine, fabricant de porcelaine, invite un fonctionnaire du Ministère des Armées, M.Chouilloux, à partager son repas du midi avec la ferme intention de lui vendre des pots de chambre incassables à destination de l'armée française. Un rendez-vous très important qui va tourner à la catastrophe car Mme Follavoine, hystérique et de mauvaise foi, et son fils Toto - qui ne veut pas prendre sa purge - vont empêcher le déjeuner de se dérouler comme prévu! A la Comédie Saint-Michel, les artifices dramaturgiques comiques de Georges Feydeau sont à l'honneur dans une mise en scène classique. Rencontre avec Nathalie Berge qui tient les rênes de cette comédie tourbillonnante...qui tourne autour du pot!

Lire la suite...

Lettre d'une inconnue : Sarah Biasini, spectre émouvant de sensibilité et de grâce

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2681

Lettre d'une inconnuePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Stefan Zweig imagine l'histoire d'un écrivain célèbre et volage au mode de vie aussi égoïste que bourgeois, aussi épicurien que superficiel dans ses relations, qui reçoit un jour la lettre surprenante - et déstabilisante - d'une inconnue. Cette dernière habitait avec sa mère dans un petit appartement à Vienne et, adolescente, est tombée amoureuse de lui, ce nouveau voisin mystérieux dont les objets ( livres couverts de dorure, statues hindous, chandeliers, meubles...) découverts sur son palier lors du déménagement l'ont fascinée et lui ont rendu l'homme d'autant plus inaccessible que désirable. Invisible à ses yeux à la puberté, il ne la reconnaît pas lorsqu'il passe trois nuits dans ses bras, quelques années plus tard, alors qu'elle revient d'Innsbruck du haut de ses 18 ans. Et il ne la reconnaîtra pas d'avantage neuf ans plus tard derrière les fards et le nouveau statut qu'elle s'est contrainte à endosser pour assurer à son fils - conçu lors d'une de ces trois nuits- les meilleures conditions de vie possible.

Lire la suite...

Le convoi : Dominique Vovk fait résonner le témoignage de son père sur les planches

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2360

Le convoiPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ "Le convoi" narre l'histoire d'un jeune engagé volontaire, André Vovk, qui fut capturé alors qu'il partait en Angleterre en 1943 et interné deux ans au camp de concentration de Buchenwald. A la fin de la guerre, rapatrié dans un train, il vit un véritable voyage en enfer dont peu survivront et qui durera trois semaines. Ce jeune homme, qui, plus de 35 ans plus tard, décidera de solliciter sa mémoire et d'en écrire un témoignage, c'est le père de Dominique Vovk qui a choisi aujourd'hui de faire monter sur les planches les souvenirs douloureux d'une histoire au coeur de l'Histoire et de conter le paradoxe de l'humanité, à la fois capable d'une fraternité admirable et d'actes les plus monstrueux qui soient. On l'écoute.

Lire la suite...

L'oiseau vert : Laurent Pelly redonne à Carlo Gozzi ses lettres de noblesse

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3020

Laurent PellyPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ En 1765, Carlo Gozzi, rival du dramaturge Carlo Goldoni, imagine une fable philosophique nommée L'Augellino belverde : c'est le récit de deux bébés royaux, confiés au hasard d'une rivière par le premier ministre Pantalone qui aspire à les protéger de la cruauté d'une belle-mère reine sanguinaire, qui sont recueillis par un couple de charcutiers, Truffaldino et Smeraldine. A dix-huit ans, les deux adolescents apprennent sans ménagement qu'ils ne sont pas leurs enfants et décident de partir et d’en apprendre davantage sur leurs origines. En chemin, ils croiseront un philosophe statufié et bavard, un oiseau vert, des pommes qui chantent et de l'eau qui danse...mais surtout une bonne leçon de vie!

Lire la suite...

Jacques Allaire : "Je n'aime pas le réalisme. Je tâche de le transfigurer."

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4453

Jacques AllairePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jacques Allaire est comédien et metteur en scène. Ses créations naissent toujours de visions qu'il restitue d'abord sous forme de croquis; plus tard, ses "rêves" s'incarnent en chair, en os et en matériaux sur les planches dans une beauté plastique toujours étonnante. Jacques Allaire n'a pas une approche classique du théâtre et des textes qu'il aborde; il digère les mots et en extrait la substantifique moelle. Le verbe devient une matière sensible dont on entend battre le cœur sur le plateau et qui se déploie, grossit, gronde, s'emballe et revêt une identité propre, monstre fantasmagorique souvent inoubliable. 
Dans " le dernier contingent", Jacques Allaire s'intéresse à la jeunesse et ses dérives, à la difficulté d'être l'avenir en marche lorsque la société vit dans "l'hystérie de la normalisation et de la sécurité" et formate l'individu dans des cases étriqués et caricaturales...Il nous explique ici la genèse de ce projet, le choix du texte de Alain Julien Rudefoucauld et sa démarche artistique.

Lire la suite...

Souvenirs assassins: " Vous suivez vous?"

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2205

souvenirs assassinsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Qui est cet homme sur scène qui se qualifie de " fou comme peuvent l'être les gens normaux"? Sur ce plateau écorché au fond de scène tagué, pas même " un cube pour égayer". S'il est physiquement tout seul, " ce type-là est habité" par une dizaine de personnages avec lesquels tour à tour il dialogue, s'affronte, se heurte ; cet individu est " un immeuble" à lui seul. Schizophrène? Sans doute. Les souvenirs, en tous cas, ne se contentent pas en lui d'être des réminiscences passagères qui secouent le cœur par vagues, ils le prennent littéralement en otage, s'incarnent en chair et os dans sa propre enveloppe corporelle.

Lire la suite...

À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal