Menu

Henri Rodier : naître, n’être pas et exister… !

  • Écrit par Félix Brun

RodierPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ « L’absence de jour », c’est la vie avant la naissance, avant la lumière, la vie dans le ventre maternel ; "les premiers contreforts de l’enfance", ce sont l’apprentissage sociétal de l’être, ses premiers accrocs, et les actes fondamentaux de son futur.

[bt_quote style="default" width="0"]C’est si bon de se réveiller un matin En ne sachant pas qui on est Peut-être personne De ne plus se rappeler de rien Si ce n’est l’entrée dans un monde Où l’on croyait que la certitude Avait comme fondement l’incertain.[/bt_quote]

Henri Rodier est un poète discret, secret, en recherche permanente de vérité, d’équité, de beauté au naturel, de simplicité.
[bt_quote style="default" width="0"]Ce n’est pas l’inexistence qu’on quitte En naissant d’ouvrir de grands yeux Mais l’envie de flâner un peu Que parfois en rêvant on trouve Au pied d’un arbre bienheureux[/bt_quote]
Dans sa démarche il cultive une incontournable nostalgie, une admiration pour la vie et la nature, et la nécessité de la rêverie.
[bt_quote style="default" width="0"]On est le temps et la négation du temps Ce qu’on est et ce qu’on n’est pas La négation aussi de ce qu’on voudrait être L’ombre parfois d’une figure absente[/bt_quote]
Dans « Le futur inversé d’une attente », Henri Rodier revient sur l’attente de la naissance, un retour intra-utérin pour mieux saisir, apprendre la pensée des vivants, le commencement et les limites de l’esprit, "rejoindre la part de soi-même qui ne verra jamais le soleil".
[bt_quote style="default" width="0"]Faire de la naissance une porte jamais refermée Tenir le cordon jusqu’au bout[/bt_quote]
Henri Rodier est un auteur atypique, réaliste et prosaïque, solitaire aussi. Il fait penser à ces bergers cévenols qui dans leur solitude arpentent les drailles, et qui au hasard d’une rencontre nous apprennent à contempler la nature, à l’aimer, à donner la vie et à protéger.
[bt_quote style="default" width="0"]Ce qui existe Est dans l’inexistence De ce qu’un jour on n’a pas été d’être là[/bt_quote]
Invitation à découvrir la poésie d’Henri Rodier, troublante, créative et pleine d’émotion.

De l’absence de jour au premiers contreforts de l’enfance - (04/10/2016)

Le futur inversé d’une attente - (30/01/2017)

Auteur : Henri Rodier
Editions : Clapas


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal