Menu

Les ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ? : un recueil très riche, qui permet de découvrir toutes les facettes du talent de l’auteur

  • Écrit par Sylvie Gagnère

ballonsPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Les éditions ActuSf rendent un hommage conséquent à Karim Berrouka en regroupant dans leur collection de poche des nouvelles parues dans la première édition (même titre) et celles présentées dans deux ouvrages numériques (Théâtres de cendres et Enfances de poussières).  

Ce ne sont donc pas moins de vingt textes qui nous sont ici proposés, qui permettent de se faire une idée du talent de l’auteur, capable de nous servir de l’humour comme de l’horreur, de l’émotion comme du rire. Mais ne vous fiez pas au titre, qui semble promettre un univers SF, voire steampunk. Les registres abordés sont plutôt ceux de la fantasy et du fantastique.

Le recueil s’ouvre avec une nouvelle coup-de-poing, qui prend aux tripes grâce à son sujet bien sûr, mais aussi par une écriture tendre et violente à la fois. L’histoire commence à Falloujah est un récit poignant, qui parle de la guerre avec une force incroyable et donne à voir ses terribles conséquences sur une femme coincée entre soldats américains et mollahs.

On change d’atmosphère avec Éclairage sur un mythe urbain : la Dame Blanche dans toute sa confondante réalité, une relecture déjantée de la légende, qui s’achève sur une morale pas très morale, mais réjouissante !

Dans la terre est une formidable réflexion sur ce qui fait la vie, sur ce qui différencie la machine de l’être vivant. L’écriture est poétique et dessine à petits traits un monde post-apo très original.

Avec Jack et l’homme au chapeau, l’auteur retrouve sa verve insolente en réécrivant l’histoire du haricot magique jusqu’à un final surprenant !

Dans Le siècle des lumières, Karim Berrouka postule un 18° siècle où hommes et fées se livrent une guerre sans merci. Incompréhension, violence et souffrance ont creusé un fossé infranchissable entre les espèces. Infranchissable ? Peut-être pas, quand un petit garçon et une jeune fée acceptent de laisser de côté leurs certitudes pour aller vers l’autre…

De l’art de l’investigation met en scène des nains furieux qu’on leur ait volé leur trésor, et un détective privé astucieux. C’est plein d’humour et fort bien construit.

Le cirque des ombres renoue avec l’émotion, dans un texte d’une grande sensibilité. Tout en finesse, il explore un monde étrange où un directeur de cirque maintient la vie (l’illusion de la vie ?) grâce à son spectacle d’ombres.

Une nouvelle très courte évoque avec subtilité l’enfer de la guerre et des tranchées : Charbon à l’écriture très visuelle.

Avec D’or et de diamant, l’auteur met en scène un personnage touchant, en le peignant par petites touches qui permettent de comprendre petit à petit comment son amour hors-norme l’a conduit à chercher et à trouver l’essentiel, là où d’autres hommes se sont perdus dans une quête effrénée de richesses.

Clothilde court dans la forêt pose en quelques pages l’enfer d’une femme rejetée par tous, qui se laisse prendre aux paroles mielleuses d’un homme et en paiera le prix, un prix exorbitant, comme la vengeance qu’elle exercera. Intense et violent, le texte fait mouche.

L’ensemble compose un recueil très varié, parfois inégal, mais qui réserve quelques vraies pépites, absolument incontournables !

Les ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ? 
Auteur : Karim Berrouka
Éditions : Actusf
Collection : Hélios poche
Parution : 13 novembre 2020
Prix : 8,90 €

ACHETER CE LIVRE DANS UNE LIBRAIRIE INDEPENDANTE  


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal