Menu

Olivier Guez : plongée dans le pire

  • Écrit par Serge Bressan

olivier GuezPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Plongée dans le pire. Avec un anti-héros, ou un héros abject- ce qui revient, finalement, au même. Auteur d’un formidable « Eloge de l’esquive » (2014), Olivier Guez marque cette rentrée 2017 avec « La disparition de Josef Mengele » que l’on peut tout aussi bien qualifier de roman, de roman-quête ou encore de biopic.

Grand connaisseur des affaires allemandes d’hier et d’aujourd’hui, l’auteur cible ici celui qui fut surnommé, durant la Deuxième Guerre mondiale, le « boucher d’Auschwitz ». Et, dans ces pages toutes aussi terrifiantes, sanglantes et violentes, c’est l’histoire d’un médecin SS- en l’occurrence Josef Mengele, enfui et réfugié en Amérique du sud. Un médecin de l’horreur qui inspirera les régimes dictatoriaux d’Argentine et du Paraguay. Avec Olivier Guez, c’est ici l’assurance du romanesque, du polar, de l’espionnage, de l’exotisme. Un livre cinglant, implacable.

La disparition de Josef Mengele
Auteur : Olivier Guez
Editions : Grasset
Parution : 16 aout 2017
Prix : 18,50 €


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal