Menu

Monsieur le Commandant : l’atrocité et la perversion du genre humain vues par Xavier Bétaucourt et Etienne Oburie

  • Écrit par Félix Brun

phileasPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ 19 avril 1945. L’Allemagne nazie est en pleine déconfiture; l’armée des Etats-Unis découvre Leipzig, une ville bombardée et en ruine…A l’intérieur des bureaux de la Gestapo ravagés, un soldat américain trouve un courrier dans les archives abandonnées.

Il est traduit immédiatement per un GI francophone : le contenu est atroce, inimaginable, indicible. Pour appréhender l’explication de cette lettre, il faut retourner en 1932. Olivier Husson fait faire la connaissance à ses parents d’Ilse, sa nouvelle fiancée, une blonde allemande, belle, une pianiste, une actrice. Lors de cette rencontre et au cours du repas, Paul-Jean Husson, le père d’Olivier, déclare son admiration pour les nazis, lui qui a perdu un bras en14/18. En 1934, Ilse épouse Olivier, et une petite Hermione naît de cette union en octobre 1934. Paul-Jean est antisémite pur jus, il participe avec assiduité à des rassemblements antisémites et patriotiques…mais Ilse a des origines juives… !
Adapté du roman de Romain Slocombe, cet album illustre parfaitement la montée du nazisme, la folie de l’antisémitisme, la collaboration, le pétainisme aveugle, la délation…avec la complexité d’une relation entre l’amour pour la jeune femme et la haine viscérale des juifs. Le dessin simple et la sobriété des couleurs sont en symbiose avec ce récit atroce et pervers. Un très bon moment de lecture, un album très abouti.

Monsieur le Commandant
Auteurs : Xavier Bétaucourt (scénario) Etienne Oburie (dessin et couleurs)
Editions : Philéas
Date de parution : 27 janvier 2022
Prix : 17,90€


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal