Menu

Cigarettes - le dossier sans filtre : un ouvrage PASSIONNANT jusqu'à la dernière taffe!

  • Écrit par Julie Cadilhac

cigarettesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ 7 millions de morts par an, première cause de mortalité dans le monde. 1400 milliards de dollars en dépenses de santé et perte de productivité. « Au XXème siècle, le tabac aura causé la mort de 100 millions de personnes, essentiellement dans le monde occidental. » "Si rien n’est fait, au XXIème siècle, ce sera près d’un milliard."

Mr Nico nous accueille pour une conférence sur la cigarette dont vous vous souviendrez longtemps. Après un prologue délicieusement ironique sur notre volonté humaine bien naturelle d’aspirer à la liberté - et sa réalité totalement manipulée, ce dernier va nous raconter l’histoire de la cigarette, depuis le jour où «un petit gars de Gênes se lance sur les flots impétueux de l’océan atlantique », le fameux Christophe Colomb, et ramène en Europe les feuilles que fumaient les autochtones de là-bas pour s’offrir une parenthèse hallucinogène... jusqu’à l’époque où le tabac devient déjà une substance interdite et perçue comme dégoûtante et synonyme de débauche, ostracisée autant par le papa Urbain VIII que le sultan Mourad IV ou encore l’empereur de Chine Chongzhen… Mr Nico explique ensuite comment, très vite, cette interdiction, au départ « sanitaire » et morale, va trouver comme solution de barrage sournoise une taxe mise en place par l’Etat - qui s’arroge vite ( pas folle la guêpe! ) son monopole sur la vente, comme le fait Colbert, ministre de Louis XIV. Et comme « la consommation explose » et que « la main d’oeuvre locale ne peut plus assurer la demande sans cesse croissante de l’Europe ( ….) les planteurs s’entendent avec les négriers qui leur offrent une main d’oeuvre à bas-coût. (….) Cette entente posera les bases de l’esclavagisme et du développement rapide de la traite des noirs vers l’Amérique du Nord. » Et puis...les grands industriels du tabac débarquant dans l’histoire, ce sera l’heure cigaretteun temps de faire de la cigarette un moyen de consolation pendant les deux grandes guerres du XXème siècle puis un moyen de s’émanciper pour les femmes ou encore un instrument de conquête de l'indépendance pour les adolescents pressés de grandir…et on vous en passe…car bien sûr, Camel, Philip Morris, Chesterfield…nous ont toujours voulu du bien

En 1559 (….) Jean Nicot est nommé ambassadeur de France au Portugal…il plante des graines de tabac offertes par un marchand hollandais; offre la plante obtenue, séchée et réduite en poudre, au jeune roi François II qui souffre de terribles migraines et trouvera leur effet miraculeux. La plante se popularise à la cour. « Nicot sera anobli et l’herbe miraculeuse portera in fine son nom : l’herbe de Nicot ou nicotiane, qui donnera plus tard la nicotine. »


Si l’Histoire nous est contée de manière aussi cynique et savoureuse, on n’oublie pas aussi de nous y expliquer tout ce que contient une cigarette, comment, durant des siècles la manière de fumer le tabac a évolué, ce que déclenche la nicotine dans notre cerveau et comment les industriels du tabac ont travaillé à la rendre la plus addictive possible…sous couvert de penser de plus en plus à notre santé ( en ajoutant des philtres, en imaginant une version light, en finançant des laboratoires de recherches bidons pour prouver la nocivité ou pas de la cigarette…).Mr Nico nous raconte aussi les stratégies publicitaires impressionnantes employées en s’appuyant sur des spécialistes du marketing mais aussi des experts en psychologie pour mieux manipuler les masses…

Comme nous le faisait remarquer un économiste de Harvard, il ne faudrait tout de même pas perdre de vue qu’un bon fumeur, c’est celui qui, tout au long de sa vie, a beaucoup cotisé et rapporté en taxes….mais qui va mourir jeune, faisant ainsi économiser le montant de sa retraite à l’état.

cigarettePierre Boisserie a imaginé un scénario d’une efficacité époustouflante tant il associe à une mise en scène percutante ( ce Mr Nico, insupportable personnage, incarnation de l’hypocrisie capitaliste décomplexée, faisant face au lecteur et le provoquant sans cesse en lui démontrant combien les industriels du tabac sont puissants et malins), un propos documenté passionnant (toutes ces anecdotes, tous ces chiffres, toutes ces explications soutenues parfois par des schémas éclairants…en font un manuel didactique et pédagogique à prescrire à tous et qui devrait se rendre obligatoire dans les bibliothèques de tous les établissements scolaires et les médiathèques). Découpé en chapitres thématiques qui suivent un ordre chronologique, cet ouvrage séduit encore davantage par la lisibilité et l’accessibilité de son propos. Ajoutez-y une mise en images intelligente et attrayante de Stéphane Brangier qui a donné au personnage de Mr Nico une vraie présence dérangeante et use d’une colorimétrie qui s’accorde à la perfection avec le genre de la bd-reportage, vous avez tous les ingrédients nécessaires à une bande-dessinée que nous estimons mériter d’être en tête de gondole des librairies et à une place de choix dans les bibliothèques personnelles.

Rien qu’en France, ce sont 200 personnes ( qui meurent à cause du tabac) par jour, comme si un avion s’écrasait tous les jours. Et pourtant, on en parle très peu.(…) ce qui fait 74 000 personnes par an, soit une ville comme La Rochelle rayée de la carte.

Un des ouvrages les plus pertinents que nous ayons lus ces dernières années. Efficace et délicieusement ironique…Dans l’Avertissement du début du livre, on lit «  Tout ce que vous allez lire dans cette bande-dessinée est vrai. » Le but des deux auteurs est d’expliquer comment depuis plus de 100 ans, « Big Tobacco » amasse « de l’argent sur votre dos, et surtout sur votre santé, en vous persuadant que fumer, c’est un plaisir, c’est un art de vivre qui affirme et assied socialement votre liberté ou votre indépendance. Il n’y a qu’un seul but à vous rendre dépendants de la cigarette : verser des dividendes aux actionnaires de l’industrie la pus rentable et la plus meurtrière créée par l’homme. »

Chaque année, 4300 milliards de mégots sont disséminés dans la nature, soit plus de 136 000 par seconde…or ce sont des déchets non biodégradables qui polluent les villes, la flore et la faune, en particulier le milieu marin.

cigaretteLe tabac tue, le tabac pollue, le tabac truande en réseaux de contrebande en suivant de plus en plus les mêmes circuits de blanchiment que ceux de la drogue, le tabac engraisse des filiales qui ne s’effondreront que le jour où il n’y aura plus de consommateurs et où les états cesseront d’être irresponsables et/ou seront imperméables à toute corruption. Si l’on est ( on l'avoue...) pessimiste sur la deuxième hypothèse, l’on espère encore que le fumeur puisse cesser d’être si aisément manipulé. Peut-être en lisant ce bouquin? Peut-être en trouvant une nouvelle motivation pour se sevrer : sauver la planète? cesser de faire le jeu d'une société ultralibéraliste? conquérir sa "vraie" liberté?

Sans (trop) faire de discours moralisant, fumer apparaît, au regard de cette lecture, un acte irresponsable. Pour soi, pour les autres et pour la planète. On a assez insisté? Maintenant filez acheter cette bande-dessinée remarquable...vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas...

Un paquet de cigarettes prêt à être mis sur le marché coûte environ 15 centimes d’euro.

Si vous pensez que les cigarettes sont nocives pour la santé, attendez de savoir ce qu’elles font pour la planète.



 

40% des déchets dans la Méditerranée sont des mégots.

 

Cigarettes - Le dossier sans filtre
Editions : Dargaud
160 pages
Scénario : Pierre Boisserie
Dessin : Stéphane Brangier
Prix : 19,99€
Parution : 26 avril 2019

Avec le soutien du CNCT ( Comité National Contre le Tabagisme)

Le site des Editions Dargaud 

Rien qu’aux USA, l’empreinte carbone de l’industrie du tabac équivaut à celle de 4 millions de véhicules parcourant chacun 18 000 kms par an.

page


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal