Menu

Tous aux abris ! : la fin du monde vous inquiète ? Qu’à cela ne tienne, attachez votre ceinture, et embarquez dans cette anthologie de belle facture !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

tous aux abrisPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ C’est la catastrophe ! Des incendies se déclarent, des guerres font rage, un attentat tourne mal, un volcan entre en éruption, des créatures venues d’ailleurs nous veulent du mal… Neuf auteurs ont pour mission de sauver leurs personnages du désastre imminent. Y parviendront-ils ?

La présentation de la maison d’édition reflète fidèlement le contenu de cette anthologie ! Jouant sur tous les registres, de la fantaisy au cyberpunk, en passant par la SF, on navigue de l’humour au tragique, sans oublier l’émotion.

On commence fort avec Qui nous abandonne ? de Basile Breyer : dans ce paysage étrange, une catastrophe naturelle balaye villages et hameaux, précipitant les habitants dans l’horreur. L’auteur peint un monde riche, aux mœurs différentes, sans jamais en faire trop. Par petites touches, il parvient à donner vie à ses personnages et à construire un univers cohérent. L’écriture est subtilement tordue par moments, accentuant l’impression d’étrangeté. Une très belle entrée en matière !

Sylwen Norden, dont on reconnaît les atmosphères très noires, offre un récit apocalyptique très sombre et grinçant avec De poissons et d’âmes mortes. La narratrice est une sirène, mais on est bien loin de Disney. C’est glauque, dur, très bien écrit, et ça vous prend aux tripes.

Ambiance SF et visite d’Aliens dans Et la lumière fut d’Alexandre Haas : une histoire à la facture classique (une étrange lumière envahit la Terre) mais au dénouement surprenant.

Xavier Portebois dresse, dans De l’acide sous la peau, le portrait de jeunes activistes bien décidés à foutre dehors l’envahisseur, mais qui vont déchaîner l’enfer et la terreur en détruisant un laboratoire de recherche. C’est sanglant, violent, âpre, et très bien construit.

La lumière des ombres de Julie Guinebaud est un très beau texte, d’une rare sensibilité, et au message fort. Les ombres des humains s’animent et les poussent à s’entretuer. Un vieux monsieur, veuf, qui passe sa vie à observer son voisinage, refuse de croire que tout est perdu. Pour sauver l’une de ses voisines et son petit garçon, il choisit d’essayer de comprendre. Magnifiquement écrit, et d’une grande tendresse malgré sa violence, c’est mon coup de cœur de ce recueil.

Pour nous remettre de nos émotions, place à l’humour avec La Grosse de K.T. Absurde et drôle, l’auteur sait nous embarquer dans cette histoire loufoque !

Enfin, Tesha Garisaki nous entraîne dans La troisième guerre des Feys, une longue nouvelle qui se déroule à Mannaz, une ville cosmopolite où chacun pratique la magie, ou plutôt les magies. Elle plonge le lecteur dans les mythes et croyances du Japon, de l’Inde et de l’Europe, saupoudrés d’un soupçon de fantasy, avec dragons et Feys, en un maelstrom teinté de touches humoristiques fort sympathiques. On a peur de se perdre, mais l’autrice réussit à nous tenir par la main, et nous embarquer dans ce récit gentiment délirant.

Tous aux Abris !
Sous la direction de : Tesha Garisaki
Éditions : Realities Inc
Parution : 27 juillet 2022
Prix : 16 € (papier) 4,99€ (numérique)

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal