Menu

Réalités – volume IV : une nouvelle anthologie réussie des éditions Realities Inc

  • Écrit par Sylvie Gagnère

RealitesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Dix auteurices pour ce quatrième volume des anthologies « Réalités », qui proposent encore une fois une belle variété de thèmes, de styles et de genre.

Le Vrai Talent, de Nicolas Sick nous emmène dans un univers où la musique est vénérée et un Maître musicien encore plus. Mais la nouvelle interroge aussi sur le véritable sens de l’art : le plus grand artiste est-il le meilleur technicien ou celui qui, mettant toute son âme à jouer, va découvrir le Talent, celui qui modèle le monde et les êtres ? De facture classique, le texte se lit avec plaisir, grâce à un personnage touchant.

Avec Margygr de Vincent T., le lecteur est invité à entrer dans un milieu terrifiant, où l’on ne peut survivre qu’en se mutilant. Une nouvelle horrifique bien construite.

Changement de registre avec Aubergiste, viens nous servir à boire d’Olivier Boile, un récit de fantasy pur jus, avec aventuriers, route de tous les dangers et dernière auberge avant… Entre poésie et humour, c’est bien ficelé et agréable à lire.

Le Maître de la Ruche de Romain Jolly nous offre un récit de pure SF avec les aventures d’un hacker pris à son propre piège. Intéressant, mais ça manque un peu de profondeur au niveau des personnages et l’on reste quelque peu extérieur aux évènements.

La Fée-zomique du Bois-Joli de Yann Quero propose une superbe histoire, très émouvante. Les humains rationnels détruisent la Terre et les créatures magiques s’en vont, épuisées de ne pouvoir survivre ou sauver ce qui pourrait peut-être encore l’être… Mais une petite fille différente pourrait tout changer. Par amour pour elle, sa sœur acceptera de croire. Entre hommage à la différence, au pouvoir de l’imagination et cri d’alarme de la Terre qui se meurt, c’est très bien écrit et très touchant.

Avec Les Astroludes de Wilfried Renaut, on revient à un récit de SF bien mené, aux péripéties trépidantes. La fin est glaçante, même si on devine un peu trop rapidement le lien entre les deux histoires racontées.

Cat Partridge de Gillian Brousse nous plonge dans un polar noir et caustique, où un vieux briscard fumeur invétéré, alcoolique et libidineux se retrouve par erreur dans le corps d’une petite fille. C’est drôle, cynique, barré et fort bien écrit, avec une dernière pirouette qui claque !

Vivien Esnault, avec Le troisième œil de Tengri, offre un beau récit de SF, sur fond de conflit Chine-Mongolie et de Révolution Culturelle, dans lequel les condamnés sont exilés sur une planète bien loin de la Terre. Culture ancestrale, croyances et chamanisme se croisent pour une histoire touchante, au personnage très réussi.

Retour à la fantasy avec Stase de Camille Souribou, dans lequel un magicien roublard et voleur se retrouve pris à son propre piège. Un peu téléguidé par moments, mais assez drôle aussi, ça donne une lecture agréable.

L’Opéra du Murmure d’Hélène Duc clôt l’anthologie par une superbe nouvelle, qui rend, comme la première, hommage au pouvoir de la musique, dans un texte émouvant et très bien construit, qui marque la mémoire du lecteur

Réalités – volume IV
Anthologie dirigée par Tesha Garisaki
Éditions : Realities Inc.
Parution : 7 octobre 2020
Prix : 14,00 € (papier) – 4,99 € (numérique)

A lire aussi : 

Réalités – volume III : une balade en terre SFFF avec dix textes soigneusement sélectionnés, pour le plus grand bonheur du lecteur curieux !


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal