Menu

Le faussaire de la famille : un récit passionnant d’Eric Halphen

  • Écrit par Félix Brun

faussairePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Jean-François Millet le peintre de « L’Angélus », des « Glaneuses » et d’une œuvre immense tient une place importante dans notre patrimoine culturel : »pour Millet, l’art est souffrance, sacerdoce. Vivre dans le dénuement et dans la misère, vivre en reclus, pas d’amusement, pas de distraction, pas de plaisir. »

Il eut six filles et trois garçons dont François qui s’exercera aux pinceaux mais sans grand succès, et Charles qui devint architecte et peintre sans toutefois égaler le talent de son père. Et plus tard Jean-Charles, le fils de Charles, s’exerce aussi dans l’art du grand-père. Faute d’avoir hérité du génie de Jean-François, Jean-Charles Millet va vendre les quelques dessins et gravures qu’il avait reçues en héritage et signés « JFM – trois petites lettres de rien du tout qui signifient pourtant la réussite, la survivance, qui par elles seules suffisent à rendre précieux un trait, un brouillon, un simple projet »…Ainsi, à défaut d’un talent héréditaire, il va « s’encoquiner » avec Paul Cazot un copiste assez génial, et les deux compères vont faire fortune, mais… !
Le récit d’Eric Halphen est brillant, bien documenté, instructif, plein d’humour et de métaphores à propos ; une enquête passionnante. L’écriture est agréable. Un très bon moment de lecture.

 

 

Le faussaire de la famille
Auteur : Eric Halphen
Edition : Buchet.Chastel
Date de parution : 10 février 2022
Prix : 19,90€

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal