Menu

L’inconnue du 17 mars : un roman philosophique émouvant et caustique de Didier Van Cauwelaert

  • Écrit par Félix Brun

Albin michelPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Lucas, un SDF, est renversé le 17 mars sur la chaussée aux environs du Champ de Mars. Il se retrouve à bord d’une voiture conduite par une femme, sosie parfaite d’Audrey un amour de jeunesse qu’il n’a plus revue depuis si longtemps… Qui est cette belle créature qui le conduit dans les lieux de son enfance où un drame s’est joué il y a de nombreuses années ? Un confinement inespéré dans cette maison abandonnée…Mais qui est cette Audrey de substitution qui lui déclare tout net avoir déclenché l’épidémie du coronavirus : "Je te l’ai dit : c’est moi qui ai déclenché exprès, pour le bien de l’humanité une pandémie géante, mais relativement bénigne. Une pandémie spectacle. Une pandémie témoin. La bande-annonce de ce qui vous pend au nez puissance mille, la prochaine fois, si vous ne changez pas radicalement votre façon de traiter la planète." Imposture, intox, complotisme… ? Quelle étrange mission va-t-elle ordonner à Lucas pour sauver l’Humanité ? Quel remède pour guérir de ce fléau ?

Alors, puisez dans vos réserves d’amour, de solidarité, de révolte contre ceux qui se sont enrichis de votre ignorance, et qui aujourd’hui mettent à profit la pandémie comme un argument commercial pour nous vendre une Terre allégée en bouches inutiles.

Didier Van Cauwelaert aborde la pandémie sous un aspect particulier, caustique et émouvant, invitant le lecteur à une réflexion sur "les calamités […]infligées à la Terre" par l’homme, « incluant le massacre des animaux, les manipulations virales au sein des laboratoires, la course aux vaccinations lucratives, l’activation de la 5G aussi dangereuse qu’une pandémie, la stratégie des banques centrales pour s’emparer des entreprises paralysées par le confinement, et le contrôle mental des populations que permet l’état d’urgence sanitaire. » Un plaidoyer pour vivre autrement… 

Il fallait que la terre ferme pour que les corps s'ouvrent.

Une approche très pertinente sur la prise de conscience des populations et sur la nécessité de réaction et d’action. « Aussi beau soit-il, inspiré par tant d’enjeux intimes et collectifs, un rêve peut-il avoir d’autre pouvoir que celui des illusions ? » Un conte philosophique d’un réalisme remarquable et détonnant. Un très bon moment de lecture.

L’inconnue du 17 mars
Auteur : Didier Van Cauwelaert
Editions : Albin Michel
Date de parution : 16 septembre 2020
Prix : 17,90€

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal