Menu

« Le grand rire des hommes assis au bord du monde » de Philipp Weiss : un livre monstre…

  • Écrit par Serge Bressan

weissPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Rien moins que la folie extrême, ultime de cette rentrée littéraire d’été 2021 !

Près de 1 200 pages en cinq volumes réunis en un coffret sur lequel on note la mention « roman ». C’est « Le grand rire des hommes assis au bord du monde » de l’auteur et dramaturge autrichien Philipp Weiss. A 39 ans, après avoir étudié la littérature et la philosophie allemandes, il est l’écrivain incontournable, indispensable de cette rentrée. Présentant récemment son œuvre gigantesque composée de quatre romans et un manga (!), il confiait : « Oui, 1 200 pages, c’est de la provocation mais elle est absolument nécessaire. Dans le manga, le personnage s’étonne : « Pourquoi cette réalité s’effrite et se désagrège ? » Nous avons une partie de la réponse : quand nous avons travaillé sur ce récit, s’est imposée cette notion que toute technique est une externalisation du corps. Le marteau, premier outil, prolonge la main, la roue, ce sont les jambes, l’écriture, la mémoire… » Et Weiss, de plonger, dans cette fresque hallucinée, dans la virtualité qui n’est rien d’autre que, assure-t-il, l’externalisation de nos rêves et de nos cauchemars. Alors, on se lance. Quatre récits, un manga… Vertige. « Le grand rire des hommes assis au bord du monde », ce n’est pas un OLNI (objet littéraire non identifié) mais tellement plus que cela- c’est hors norme, magistral aussi. Cinq récits, cinq histoires. Indépendantes et enchevêtrées. Premier livre : au 19ème siècle au temps de la Commune de Paris et son air de liberté, une jeune femme balance son monde bourgeois et devient une des premières Européennes à entrer au Japon. Deuxième livre : un tremblement de terre au Japon en 2011 bouleverse la vie d’un jeune homme follement amoureux. On enchaîne avec une spécialiste du climat, elle se bagarre avec les fantômes de sa famille et constate la remise en question de la théorie de l’évolution. Puis, ayant survécu au tsunami de Fukushima, un gamin japonais raconte à son dictaphone son aventure pour échapper à la peur. Enfin, dans un Tokyo virtualisé, l’héroïne du manga tente de résiste à l’anéantissement de la réalité et de son corps… Dès son premier roman, Philipp Weiss frappe un énorme coup dans le monde des lettres- il a écrit, tout simplement, le roman de l’évolution de l’humanité. Colossal !

Le grand rire des hommes assis au bord du monde
Auteur : Philipp Weiss
Traduction : Olivier Mannoni
Editions : Seuil
Parution : 19 aout 2021
Prix : 39 €

[bt_quote style="box" width="0"]J’aimerais ne jamais devenir comme vous, Maman. Même si je vous aime et vous respecte tellement, même si vous êtes pour moi la personne la plus importante de la terre. Maman, vous dormez. Vous dormez toute la journée et moi je m’éveille ici, à côté de vous, au bord du lit, je vous tiens la main. Vous êtes tellement épuisée, Maman. Vous êtes horriblement fatiguée, je le comprends sans peine. Vous avez souffert. Votre souffrance m’écoeure, Maman. A quel point elle m’écoeure ! J’aimerais pouvoir vous l’ôter… [/bt_quote] 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal