Menu

Les enfants du silence : un roman glacial et bouleversant de GONG Ji-young

  • Écrit par Félix Brun

Les enfants du silencePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Inho n’a pas bien mené ses affaires, sa femme l’invite à trouver un travail…elle lui déniche un poste d’enseignant dans une privée spécialisée pour les enfants sourds dans une ville très éloignée de Séoul, Mujin une cité souvent plongée dans un épais brouillard ! Dans cette atmosphère pesante, dans l’opacité de cette brume qui semble étouffer les secrets, deux jeunes pensionnaires disparaissent : "Deux morts en deux mois. On a conclu à un accident pour l’affaire de la falaise ; il en sera de même pour celle-ci. C’est la faute de cet horrible brouillard.[…] Cette brume insupportable peut s’avérer utile. Oui tout peut servir, à condition d’être prudent." Ce nouveau métier passionne Inho qui va découvrir que les élèves de cette institution sont victimes d’abus sexuels… "Les enfants du silence sont des proies faciles avec la complaisance, la connivence, la complicité de certains éducateurs, de la police, des élus municipaux"…Inho et Yujin, une compagne retrouvée, courageuse et déterminée, vont se battre et combattre pour que justice soit faite et qu’éclate la vérité… "Nous étions les véritables sourds puisque nous avons été incapables d’entendre leur souffrance."

Il est impossible de lire ce livre avec détachement, sans réveiller un nous un esprit de révolte contre ces monstres qui abusent de leur pouvoir, de leur position, de leur force sur ces enfants meurtris à vie, et contre le mutisme et l’indifférence de ceux qui savent et se taisent. « Une question absurde saisit tout à coup Yujin : qu’est-ce qu’un être humain ? Jusqu’où peut-il tomber ? » Ce roman est inspiré de faits réels ; Gong Ji-young immerge le lecteur dans une ambiance lourde, insupportable à certains moments, cela dès le début du récit, le brouillard, l’enfant suicidaire, les deux décès aux causes suspicieuses…Le rythme du roman est haletant avec des chapitres courts, des phrases percutantes ; l’écriture est subtile, délicate et simple. Un très beau livre qui démontre avec acuité l’importance de la littérature pour dénoncer le mal et l’injustice de nos sociétés. Un très grand moment de lecture et de rebellion.

Les enfants du silence
Auteure : GONG Ji-young
Traduction : traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Lucie Modde
Editions : Picquier
Date de parution : 3 septembre 2020
Prix : 19€


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal