Menu

Les géants tombent en silence : un album sensible et délicat, une approche originale pour aborder un sujet fort

  • Écrit par Sylvie Gagnère

geantsPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Le narrateur de cet album, c’est un arbre, un arbre gigantesque, un platane centenaire qui se dresse au cœur d’un petit parc.

Il connaît tout de ce quartier, tout de ses habitants dont il partage la vie depuis si longtemps… Il raconte les amoureux qui gravent leurs initiales sur son tronc, l’homme qui a vécu sur un banc tant d’années durant, les enfants qui riaient sur le toboggan, la tempête qui a arraché quelques-unes de ses branches, les oiseaux à qui il sert de refuge, le chat qu’il a fallu faire redescendre avec l’aide des pompiers et de leur grande échelle, les saisons qui se succèdent au fil des années. L’arbre est un habitant du quartier, lui aussi. Par une belle journée, les agents de la ville sont là, pour des travaux. Vont-ils agrandir le parc, ajouter un toboggan, replanter des fleurs, ou remplacer un banc ? Lorsqu’ils s’approchent de lui, il est juste curieux, pas inquiet. Et pourtant…

Barroux a pris le parti de faire du platane son narrateur, rappelant ainsi que les végétaux sont des êtres vivants, sensibles, qui communiquent entre eux, et non des êtres dénués d’émotion. Tout au long des pages, on suit l’implication de l’arbre vénérable dans le quotidien du quartier, du marché ou de la fête à l’ombre de ses branches, des rencontres que l’îlot de verdure favorise, de son rôle dans la chaîne du vivant lorsqu’il permet aux oiseaux épuisés de reprendre des forces avant leur migration.

Témoin de l’existence des humains, compagnon des sans-abri, complice des amoureux, l’arbre semble invulnérable, résistant aux tempêtes, au froid, à la sécheresse. Jusqu’à ce que l’homme l’abatte… Pour installer du béton – encore. La chute est brutale, et violente, comme finalement ce geste insensé qui détruit la vie même.

Tout l’album est construit autour d’un texte minimal – une phrase par page, qui égrène le quotidien du géant. Sur les illustrations au style gentiment naïf, comme des dessins d’enfants, il se dresse fièrement, remplissant tout l’espace. Jusqu’à cette page funeste où il est échoué à terre, et où le texte disparaît…

La préservation de l’environnement, l’importance du végétal dans la ville sont au cœur de cet album sensible et délicat, qui vise à sensibiliser les plus jeunes à ces thématiques. Il se distingue par son approche originale, qui sait marier la poésie et la tragédie. Mention spéciale à son très beau titre, si représentatif du ton du récit.

Seuil Jeunesse a également sélectionné Les géants tombent en silence pour participer à l’opération « un livre acheté = un arbre planté » en partenariat avec Reforest’Action.

Les géants tombent en silence
Auteur/ Illustrateur : Barroux
Éditions : Seuil Jeunesse
Collection : Albums jeunesse
Parution : 4 juin 2021
Prix : 15 €
À partir de 4 ans


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal